Tag Archives: Cinéma

« The Artist » : quand ton silence est d’or

18 Jan

Le week-end dernier, trois Golden Globes sont venus subitement auréoler un petit film frenchy, rétro et muet comme une tombe, The Artist. Des récompenses, et pas des moindres : Meilleure musique de film, Meilleure comédie et Meilleur acteur de comédie pour Jean Dujardin.

Question : mais qu’est-ce qui s’est passé ?? Franchement, rappelez-vous votre première rencontre avec la fine équipe d’OSS 117 : Le Caire, nid d’espions (sorti en 2006). Qui eut cru qu’elle aurait un jour sa place dans le palmarès 2012 des Oscars au milieu de George Clooney, Woody Allen et Martin Scorsese ?

OSS 117 : Le Caire, nid d'espions, magnifiquement interprété par Jean Dujardin et Bérénice Bejo, également commis par Michel Hazanavicius.

Coupez (le son) ! Lire la suite

Publicités

Mode enfant : Arsenic vous a levé un lièvre

16 Jan

Et pas n’importe lequel, celui d’Alice aux pays des merveilles : le Lièvre de Mars. Vous avez soudain des bouffées de nostalgie : petites robes corolles, dentelle à gogo, dînette à l’anglaise, couleurs psyché et serre-tête en plastique… C’est bien ce que le Lièvre de Mars vous propose de retrouver.

Pour vous, la mode rime obligatoirement avec vide-dressing, vintage, rétro, éternel recommencement… Et vous n’envisagez pas les choses autrement pour vos enfants. Vous rêvez pour eux de cagoules en laine qui gratte, de gilets tricotés par une maman pas douée, de souliers vernis qui font mal aux pieds, de bretelles de papi qui vous explosent au nez, de collants à grosses côtes qui glisse à l’entre-jambe… Le Lièvre de Mars va exaucer vos souhaits de saut dans le temps.

Au programme, une sélection du mois opérée par un styliste. Janvier accueille Nicolas, celui de la marque Qhuit qui a choisi pour vous pull marin, mocassins bateau, cartable en cuir, bandana écarlate ou veste fleurie Cacharel… Lire la suite

On se fait un coréen ?

20 Juil

"Old Boy"

Quoi ? On va au resto ? Mais non, c’est mercredi. Sorties de films et temps pourri obligent : on va au ciné ! Et si on arrive à trouver une salle qui ne passe pas Harry Potter, on se précipite sur deux petites bombes du cinéma coréen : deux thrillers moites et sombres… comme ça, on n’est pas trop dépaysés !

  • The Murderer, de Na Hong-jin

Pour les amateurs du genre, impossible d’évoquer Na Hong-jin, le réalisateur, sans parler de son précédent film : The Chaser. Un maquereau, ex-flic, reprend du service quand une de ses prostituées disparaît : deux nominations pour la Caméra d’or à Cannes en 2008 et un prix au Festival du film asiatique de Deauville en 2009, le long-métrage a surpris la critique et les spectateurs avec ses deux personnages (et ses deux acteurs) impressionnants de consistance, ses courses poursuites nocturnes haletantes, son efficacité, son atmosphère tendue et des scènes insoutenables façon Old Boy. Pour The Murderer, Na Hong-jin reprend ses deux acteurs fétiches et inverse les rôles. Lire la suite

L’Elysée Montmartre brûle, le Trianon renaît

1 Avr

Cela s’est passé il y a dix jours : l’Élysée-Montmartre a pris feu. La salle mythique, qui a vu naître le French Cancan et inspiré Toulouse-Lautrec, a fait ses adieux à la scène parisienne et les amateurs de gros concerts qui arrachent les tympans sont en deuil. Mais cycle de la vie oblige, à quelques pas, sur le même boulevard Rochechouart du 18e arrondissement de Paris, un autre lieu emblématique est revenu à la vie.

Les deux salles sont historiquement liées : c’est en 1894 qu’est créé le Trianon-Concert, nouveau caf’conce de la place parisienne, qui prendra place dans le jardin de l’Élysée-Montmartre. A lieu d’exception, architecture exceptionnelle : la structure du Pavillon de France créée par Gustave Eiffel pour l’exposition universelle de 1889 est recyclée par l’architecte Édouard Jean Niermans pour servir de charpente à ce nouveau lieu… qui brûlera en 1900 (le fléau des salles de spectacle). Avant que le Trianon-Concert ne devienne le Trianon-Théâtre en 1902 grâce à Joseph Cassien-Bernard (également architecte du Pont Alexandre-III) et ne revête la façade qu’on lui connaît aujourd’hui. Ce magnifique théâtre à l’italienne sera tour à tour haut lieu du music-hall puis cinéma de quartier ultra fréquenté. Mais dans les années 80, la salle perd de son aura, tient bon, est même inscrite aux monuments historiques en 1982… Pourtant, l’âge d’or semble bel et bien terminé : le cinéma ferme en 1992. Lire la suite

Espèce de Moomin !

15 Mar

Les pays nordiques nous avaient déjà envoyé les sabots de bois, le sauna, Ingmar Bergman, Stieg Larsson, Ikea, le renne fumé, le saumon gravlax, le combiné nordique, ABBA, Victoria Silvstedt et même le Père Noël… Voici maintenant les Moomins.

Dans ce gloubiboulga de culture scandinave, rétablissons certains repères. Les Moomins sont finlandais à tendance suédophone. Ce sont des trolls de la forêt qui vivent sur le golfe de Finlande, dans une verte vallée. Pas de panique. Chez Tove Jansson, leur créatrice, le troll a la bonhomie de l’hippopotame, de grands yeux ronds innocents et la douceur d’une guimauve grillée au feu de bois.

Mieux qu’une virée familiale à Ikea, avec Småland et pause boulettes de viande-sauce aux airelles, vos enfants et vous allez les adorer. Parce que même si le Moomin est né en 1945, il est sacrément moderne. C’est en effet un sacré bobo écolo : il mène une vie communautaire, dans une maison dont la porte est toujours ouverte, se fond dans la nature et adore aider son prochain – normal pour un Finlandais ! A tel point qu’il est aujourd’hui l’emblème national.

En outre, pas d’angélisme ni d’esprit Bisounours chez les Moomins. Lire la suite

Trembler c’est tendance

9 Mar

Alors que vient de se terminer la rétrospective Hitchcock à la Cinémathèque française, que dès demain le musée d’Orsay célébrera l’épouvante, et qu’accessoirement pour des millions de fans à travers le monde s’annonce la sortie de Scream 4 dans un mois, c’est à Arte de la jouer angoisse avec ses cycles « Grand frisson » et « Série noire ». Hipe, le film d’horreur ?

Aujourd’hui, tout ce qui est kitch, rétro et vintage a la cote. Désormais, tous les genres cinématographiques, même les plus obscurs, sont célébrés par des flots d’amateurs qui apprécient les perles rares mal fignolées, les acteurs pas franchement crédibles, les raccords à la hache… Bref, on fait vivre le patrimoine et finalement c’est l’essentiel !

"Les Vierges de Satan" de Terence Isher.

Mais d’abord de quoi parle-t-on ? Du film qui prend aux tripes, glace le sang, rentre les cheveux dans le crâne, met le trouillomètre à zéro, celui qui fait peur, quoi ! Premier mouvement : le film d’horreur et tous ses dérivés (le gore, le giallo représenté par Dario Argento…). Lire la suite

Oscars 2011 : bling-bling sur red carpet

28 Fév

La star hollywoodienne le sait bien : sur tapis rouge, il faut briller. Et pour cela, rien de mieux qu’une tonne de strass pour être au firmament, le temps de la soirée US la plus prisée de l’année. Récit en images d’un défilé très premier degré.

Il n’y a pas de doute à avoir : Angelina Jolie est responsable de cette avalanche de lamé, de strassé et de perlé ! Voici l’objet du délit :

Ses collègues ont bien compris la leçon : la tendance est aux paillettes !

Emma Roberts.

Heidi Klum.

Lire la suite