Tag Archives: Alimentation

Maigrir grâce au p’tit déj, c’est possible !

7 Juin

Nos grands-mères le répètent sans cesse : pour être en forme, il faut manger comme un roi le matin, un prince le midi et un pauvre le soir. Les campagnes Nutella ou Kellogg’s nous bassinent à longueur de temps avec leurs produits susceptibles de nous armer pour de longues journées. Et l’image que véhicule l’English breakfast à la fois nourrissant et rassurant nous donnerait presque envie de gober bacon et œufs brouillés, à peine tirés des draps.

Bref, on l’a compris, le petit déj est le repas le plus important de la journée, d’autant plus qu’on croit, de bonne foi, que les calories avalées le matin seront brûlées avant la tombée de la nuit ! C’est donc sur la base de théories forme et santé qu’on avale autant de sucres que de gras dès le réveil, et qu’on craque à 11 heures, hypoglycémie oblige, pour le premier Snickers qui nous fait de l’œil.

Puis à midi, rongées par la culpabilité, on se contente d’une salade arrosée des 100 calories d’une vinaigrette à l’huile pour, l’après-midi, fondre dès 16 heures sur les Granola de la voisine. Et le soir, seul moment qu’on partage en famille, on tombe sur le gratin, le verre de vin et sa fine tranche de Boursin.

Lire la suite

Publicités

Alimentation : soyons les acteurs de notre santé !

6 Déc

On nous rabâche depuis des lustres qu’il faut consommer 5 fruits et légumes par jour, ne pas manger ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé, et limiter sa consommation d’alcool et de clopes.

Autrement dit, si on applique ces préceptes à la lettre, notre bonne santé devrait être garantie !

Eh bien non, rien n’est moins sûr ! Car le résultat d’une enquête dirigée par plusieurs instances sanitaires européennes et américaines révèle que le fait de manger varié et équilibré n’offre qu’une seule certitude, celle de cumuler pesticides, toxines et autre résidus chimiques dans une même assiette.

Concrètement, de quoi s’agit-il ?

L’association Générations Futures et le réseau européen Heal (Heath & Environnement Alliance) ont analysé une journée d’alimentation très équilibrée, où fruits et légumes frais, pain, céréales, pomme de terre, poisson, viande et produits laitiers composent l’essentiel des assiettes. C’est donc un menu parfait, hautement plébiscité par l’OMS, qui  a été scrupuleusement décortiqué. Rien de trop gras ni de trop sucré, des repas tels que nous, adultes, n’en consommons peut-être pas systématiquement, mais le quotidien d’un enfant de 10 ans doté de parents bienveillants.

L’intégralité de chacun des aliments n’a pu être expertisée, les labos se sont « contentés » de tester plusieurs substances chimiques soupçonnées d’envahir nos assiettes. Ainsi seuls le désormais célèbre Bisphénol A, quelques dioxines inopportunes, certains pesticides, deux ou trois métaux lourds, le PCB, ainsi que d’autres poisons du même ordre ont été traqués. (On comprendra par-là que la liste des produits testés n’est donc pas exhaustive.)

En bonus, l’association a aussi décrypté les conséquences de certains de nos comportements culinaires – chauffer son eau dans une bouilloire en plastique, placer l’assiette incassable de bébé au micro-onde… – et ont tenté de comprendre si risque il y avait pour notre santé.

Conclusion : Selon ces organisations sanitaires :  » En 24 heures, un enfant de 10 ans est susceptible d’être exposé, uniquement par son alimentation, à des dizaines de molécules chimiques soupçonnées d’être cancérigènes ou encore de perturber les glandes endocrines ». Lire la suite

Stress au travail : 10 clés pour retrouver un moral d’acier

23 Sep

Restons zen.

À peine un mois qu’on a repris le boulot, et le quotidien nous rattrape. Les remarques du boss, les histoires des collègues, la perspective des grèves, les jours qui réduisent au rythme des baisses de moral… Déjà sous pression, on se tient mal, on mange mal, on respire mal… On s’enlise dans une spirale négative qui, si on ne fait rien, rend de plus en plus vulnérable.

Il faut pourtant tenir bon car le break de Noël, ce n’est pas pour  la semaine prochaine, et  le quotidien, il faut le gérer !

Pour y parvenir, voici 10 astuces qui vous aideront à supporter l’année en toute sérénité :

Tout d’abord, en lisant ces lignes, étirez-vous. Allongez les bras vers le haut, puis faites rouler vos épaules d’avant en arrière, tendez et détendez vos jambes en respirant lentement.

Massez-vous : Au travail, avant ou après les réunions difficiles, massez-vous discrètement les tempes, le crâne, la nuque. Cette action anodine favorise la circulation, donc l’irrigation du cerveau.

Frottez vous les mains avec des huiles essentielles de lavande aux vertus relaxantes et frictionnez lentement les lobes de vos oreilles. On vous regarde de travers ? Déclarez que vous utilisez une méthode tantrique susceptible de booster votre concentration…

Lire la suite

La pensée positive de la rentrée

26 Août

Le mois d’août se termine et avec lui les vacances d’été. Mais non, ce n’est pas une raison pour déprimer ! C’est même une très bonne nouvelle, quand on y réfléchit. La rentrée peut être le moment idéal pour prendre de bonnes résolutions et voir la vie en rose. Voici nos 10 commandements pour devenir la working girl la plus cool de l’année.

1.  Les vacances tu prolongeras.

S’il y a bien une erreur à éviter, c’est celle-ci : se mettre en mode « je suis dégoûtée » dès le 1er septembre. Alors on continue sur sa lancée positive de l’été. Les blouses légères et fleuries sont toujours d’actualité. Le sac en osier ou en tissu toujours à l’épaule, pour nous rappeler le temps pas si lointain de la plage ou des champs baignés de soleil. On continue à mettre son huile estivale pleine de jolies paillettes ou parfumée au monoï. On garde aux pieds ses spartiates. On a recours aux bons et loyaux services d’un autobronzant (et si on est rentrée depuis la mi-juillet, on peut même repasser par la case douche autobronzante). On prend un verre en fin de journée en terrasse. On garde les lunettes de soleil dans le sac… Après tout, l’été indien nous tend les bras.

2.  Du sport tu feras.

C’est le moment ou jamais de se motiver pour faire un sport. À vous de choisir la discipline qui vous convient en fonction de votre personnalité, des zones à cibler, de votre emploi du temps et de vos envies. La natation pour se libérer des tensions et travailler ses muscles en profondeur. La danse pour se défouler et s’amuser en même temps. Si vous êtes du genre pile électrique, amenez un peu de sérénité dans vos journées grâce au yoga ou au Pilates (qui auront également l’avantage de vous débloquer certaines parties du corps et de vous rendre plus souple, et donc plus fine). On ose reprendre l’équitation pour se rappeler ses plus belles colo. Bref, on bouge ses fesses.

2 bis. Ton esprit tu cultiveras.

Dans le même ordre d’idée, on se remet à la peinture, à la photographie. Lire la suite

Régime Dukan : touché, coulé !

7 Mar

Fêtes de fin d’année 2009 : je découvre ma belle-mère allégée miraculeusement (avec deux enfants, la cinquantaine et la ménopause, ça tient pour moi du miracle !) de 11 kilos. Suite à ma grossesse, je suis encore plombée de quelques kilos sangsues que je me jure d’exterminer… depuis deux ans. Je cuisine belle-maman : mais COMMENT ???!! Et le mot magique est prononcé : Dukan. Ma belle-mère m’énumère les principes de base : viande, œufs, poisson, lait écrémé, laitages 0 % dans un premier temps, puis légumes. Et là elle me fait part de la promesse délicieuse : les aliments autorisés sont à volonté ! Wouaw !

Je prends donc LA bonne résolution de 2010 (la même qu’en 2009) : déloger mes indésirables locataires (il paraît que c’est à la mode). J’achète le fameux livre du docteur génial : Je ne sais pas maigrir. Et c’est le cas car je n’ai jamais fait de régime auparavant, je lis donc le mode d’emploi. Plus de 200 pages (je l’ai acheté en format poche, faut pas pousser) pour me dire quoi ? Ben la même chose que ce que m’a déjà expliqué ma belle-mère. Ah si, j’ai aussi droit au son d’avoine et au son de blé. Sinon, rien de neuf sous le soleil : il faut boire beaucoup d’eau, dire adieu à toutes les graisses et tous les sucres. Ah oui, c’est peut-être là que se trouve la nouveauté : interdiction de toucher à un seul fruit (avant les fruits, c’était bon pour la santé et la ligne…).

C’est parti !

Jour 1 : j’ai un peu faim, mais tout va bien. Je suis une adepte du poisson et de la viande des Grisons, et comme c’est buffet à volonté, je me sers et me ressers allègrement. Lire la suite