Tag Archives: People

Le mariage parfait (Kate forever ?)

29 Avr

The couple Royal. L'image officielle bien léchée.
C’est le mariage du siècle. Les Bridget Jones (célibataires anglaises de plus ou moins 30 ans qui croient encore au Prince Charmant) et les héritières des grandes dynasties européennes pleurent à chaudes larmes. William, l’héritier de la couronne britannique, se marie. Avec Kate, son amoureuse depuis la fac.

La presse du monde entier est en mode final countdown. Les mugs et autres T-shirts à l’effigie du couple star se vendent comme des muffins. La Reine Mère a sorti son plus joli chapeau. Charles répète son discours tel Colin Firth dans The King’s Speech. En bref, tout le monde est sur le qui-vive. Et nul doute que Lady Di observe ce gentil manège depuis son petit nuage, avec un œil amusé.

D’après sa récente expérience et de longues observations (sources littéraires diverses et variées, de Claude Levi Strauss à Dante), voici 6 petits conseils de l’Altesse mondialiste à la douce Kate :

1. Les couples se marient pour leurs points communs et se séparent sur leurs différences. Les points communs sont en général invités au mariage (ici, le cercle d’amis de l’université – qui va jouer des coudes parmi les 1 900 convives – et le Royaume Uni, berceau de leurs enfances respectives, qui remercie vivement le couple pour le jour férié accordé par la Reine en cette occasion et assistera distraitement à sa télédiffusion). Le lendemain du mariage, une fois sa mission accomplie, Kate a intérêt à bien s’accrocher à sa couronne.

Conseil à Kate numéro 1 : si tu crois a fond à ton mariage et à ton destin de VIP, fais un héritier le plus vite possible. Les points communs s’en trouveront renforcés. Si tu as un doute, fais comme tous les effrayés : attends. Et prie.

Lire la suite

Publicités

Gwyneth Paltrow enfin sexy !

4 Mai

Los Angeles le 27 avril 2010

Los Angeles, la semaine dernière, Gwyneth Paltrow vêtue d‘ivoire présentait Iron Man 2, son dernier film. Nul ne sait encore si la production fera un carton, mais la tenue de l’actrice, elle, fait déjà jaser.

En total look Armani, veste épaulée, portée à même la peau et mini-short coordonné, Gwyneth dame le pion du glamour et de la séduction à Scarlett Johansson, sa rivale, éblouissante dans une robe volantée du même couturier. Lire la suite

Gad et Marie : pourquoi ça fusionne

21 Mar

Purepeople.com

Pourquoi elle lui plaît

Parmi les dernières dépêches qui ont inondé les écrans, reprises en copier-coller sur tous les sites people et féminins, il y en a une qui m’a littéralement retournée. Comment ?? Gad Elmaleh et Marie Drucker ? INCROYABLE. Déroutant. Celui qui, le mois dernier, s’allongeait sur le divan en couverture de Psychologies Magazine, confiant « qu’il était très heureux en amour » sans vouloir en dire plus, ouvrait un champ d’hypothèses infinies, laissant la lectrice rêveuse quant à l’identité de l’heureuse élue. Connaissant le bagou du drôle, son physique non moins désagréable, et surtout son je- ne-sais-quoi de fragile et d’arrogant à la fois (cocktail gagnant qui fait littéralement tomber les femmes de 25 à 65 ans et qui confère à ces physiques imparfaits un charme gainsbourien), je me suis tout de suite imaginé le galant en compagnie d’Elsa Pataky. Cette race de nana à la plastique utopique (en l’occurrence l’ex de Michaël Youn), sublime et pas forcément connue pour ses goûts littéraires.

Quelle donc ne fut pas ma stupeur lorsque je découvris le visage médiatique, journalistique, aux traits d’une rigueur mathématique d’une icône du petit écran, droite comme un I dans ses bottes et ses jupes aux genoux, et dont la dernière blague doit dater de l’époque des Carambar ? Certes, l’illustre nièce de l’animateur de Vivement Dimanche se défend d’être aussi rigide qu’une porte d’armoire à pharmacie, jurant, dans les interviews, que ses « vrais amis » la connaissent comme un boute-en-train. OK. Malgré tout, on l’imagine mal remplacer Florence Foresti au pied levé. Lire la suite

Le mojo de Vanessa

18 Mar

C’est la fille que tout le monde aime, excepté peut-être Judith Godrèche. Pourtant, elle a tout pour qu’on la déteste. Question : alors d’où vient cette sympathie ? Afin de percer son secret, j’ai opté pour une enquête méthodique (fi des « mais elle est trop chou »).

État civil :

  • Nom : Paradis
  • Prénom : Vanessa
  • Âge : 37 ans
  • Je suis remontée aux origines… avec un nom comme Paradis (une vraie promesse !), c’était inévitable. La vanesse (« vanessa » en italien) est un « papillon diurne très coloré et rapide ». Séduisant, non ? Mais quand on y regarde de plus près, Vanesse viendrait également de Venisse, un dérivé de Véronique. Et son deuxième prénom, c’est Chantal… Beaucoup moins glamour !
  • En couple depuis X années avec l’un des plus beaux mecs de la terre, j’ai nommé Johnny Depp… En revanche, ça c’est top glamour ! Comment ne pas être jalouse ?

Signes distinctifs : La demoiselle possède 1 mètre 50 de jambes (pour 1 mètre 65 à tout casser, c’est pas mal), elle a une crinière qui ferait pâlir d’envie un Samson (qui, je le rappelle, tirait sa force de sa chevelure), un look très étudié qui a fait d’elle une icône de mode, une silhouette de brindille tout en muscles, et un visage d’ange bien sexué. Et tout ça bien sûr sans avoir l’air d’y toucher : « oh mes cheveux, je m’en occupe très peu, je les attache vite fait avec un élastique, c’est plus pratique », « je mange absolument tout ce que je veux, je suis très gourmande », « le matin, je m’habille vraiment à la va-comme-je-te-pousse en prenant la première robe H&M que je trouve ». Vanessa est une simulatrice. Car quand on a John Nollet comme coiffeur et Karl Lagerfeld comme « habilleuse » (toutes mes excuses, Karl), c’est qu’on sait ce qu’on fait avec ses cheveux et avec son dressing. Lire la suite

Pour être mince, soyez heureuse !

12 Mar

The secret life of shoes

Dans la lignée de ma consœur l’Intégriste culturelle, ex-adepte du régime Dukan, je me propose à mon tour de livrer mes conseils minceur d’avant le printemps. Parce que je viens de faire une découverte étonnante. Selon l’Institut de veille sanitaire, qui vient de dévoiler une étude menée en février dernier sur le lien entre conditions de vie et obésité, le malheur serait la cause de nos kilos superflus !

Stoppez donc, séance tenante, les recettes sans protéines, avec protéines, les coupe-faim et autres barres de céréales d’origine nucléaire. Et soyez heureuse.

Dans un sens, pour quelqu’un qui assène à ses copines que « si tu choppes une angine, c’est que tu n’arrive pas à demander une augmentation à ton patron », l’éclatement, enfin, de la toute-puissance de la somatisation est une délivrance. Qui arrivera peut-être à mettre un terme au diktat du bien-manger permanent, créateur d’obsessions et pourvoyeur de l’industrie de boissons bizarroïdes qui ne donnent pas envie de reprendre deux fois des boulettes.

Licenciez votre nutritionniste, donc, and be happy. Lire la suite

Je suis jalouse de Beth Ditto

26 Fév

« BIG IS BEAUTIFUL ». Derrière ce slogan usé jusqu’à la corde (et limite navrant), on vient finalement de toucher à quelque chose. Là, aujourd’hui. En 2010. Pour preuve, une succession de micro-événements m’amène à penser que les mentalités vis-à-vis de la taille 42 et plus changent, au moins un petit peu :

  • En 2006, la Fashion Week espagnole impose un poids minimum pour les mannequins, réagissant ainsi à la mort de deux tops des suites de leurs troubles anorexiques.
  • 2009 : le groupe de culs-terreux (ils sont originaires de l’Arkansas) The Gossip fait un carton planétaire, emmené par le charisme survolté (et ultra-glamour !) de leur très « oversized » chanteuse  Beth Ditto (en photo ci-dessus). La demoiselle ne cache d’ailleurs pas plus ses formes que son amour pour les tenues ultra-moulantes et provocatrices. Rafraîchissant !
  • En octobre 2009, Brigitte, le magazine féminin le plus vendu en Allemagne, annonce qu’il remplacera en 2010 la totalité des mannequins osseux figurant dans ses pages par « de vraies femmes », et ce de manière DÉFINITIVE. Cerise sur le gâteau : l’hebdomadaire tient sa promesse !

En deux mille ans d’histoire, les mensurations idéales de la femme ont été à géométrie TRÈS variable. Si le nouveau chiffre d’or 2.0 reste le 36, il semble qu’une place de choix est en train de se créer pour « les autres ». Vous, moi, Beth Ditto. Lire la suite