Archive | Chirurgie esthétique RSS feed for this section

J’ai testé l’acide hyaluronique !

23 Mar

Dimanche 14 mars 2010, Capital sur M6, j’apprends que l’acide hyaluronique est une substance naturelle présente dans la peau, qui diminue avec l’âge, laissant apparaître les premières rides. Que des millions de femmes dans le monde ne jurent plus que par lui afin de gommer les traces du temps.

Le reportage : une nana, la quarantaine, se fait injecter  le contenu d’une seringue décrite comme hors de prix. En quelques minutes, ses sillons naso-géniens ont quasiment disparu, idem pour ce que le médecin appelle les plis d’amertume : l’intervention est bluffante.

Info ou intox ?

Mes sillons à moi, c’est un peu le Grand Canyon. La simple idée de pouvoir m’en débarrasser, sans passer par la case bistouri, me fait frémir d’excitation. Ne nous affolons pas, l’expérience a prouvé qu’il ne fallait pas croire tout ce qu’on raconte à la télé.

Il n’y a qu’une façon d’en avoir le cœur net. Je me rends chez le Doc Miracle de ma mère, qui n’a pas regardé Capital mais me confirme tout ce que je lui décris de l’émission, y compris la lourde addition. Les seringues d’acide hyaluronique coûtent cher.

Après examen de mon visage, il conclue que la suppression de mes sillons et plis d’amertume s’évalue à 450 euros ! Lire la suite

Publicités

Crème ou chirurgie : quand il faut choisir…

1 Mar

Scène du film "Brazil" de Terry Gilliam

Le choc ! J’observe, attendrie, les photos de Noël dernier : tout est parfait, ma robe, mes boots, ce nouveau blush crème super naturel et magique de Make Up for Ever. Tout… sauf mon cou. HORREUR !! J’ai le cou d’une tortue ! Les photos défilent et toutes le confirment : j’ai pris 10 ans.

Plus une seconde à perdre, il faut agir. Depuis ma prime jeunesse, je soigne ma peau comme une pro et ne connais malheureusement aucune crème miracle capable de me redessiner un profil digne de ce nom.

Méninges en mode rewind, je revois ma mère, en bonne addict des solutions radicales, me raconter 10 ans plus tôt comment elle s’était fait opérer d’un double menton grâce à un simple coup de bistouri qui lui avait totalement regalbé l’ovale du visage. Lire la suite