Tag Archives: Régime

Power Plate : déesse ex-machina

31 Jan

Si tu t’es déjà fait réveiller par un tremblement de terre, avec cette sensation étrange et pénétrante d’être un pop-corn sautillant dans une poêle à frire, la Power Plate, tu connais. Machine miracle, sport des glandues, j’ai tout entendu avant de tester la bête. Résultat : je like mon nouveau joujou, mais je ne le recommanderais pas à n’importe qui.

Good, good, good, good vibrations?

La Power Plate, c’est un peu la rencontre du skate volant de Marty McFly et d’un vibro : futuriste et efficace. Un plateau agrémenté d’une tour et d’une armature avec des prises pour s’accrocher, un écran de contrôle pour régler intensité et temps de vibration, et la promesse d’un corps de rêve sans (gros) effort. Ah ouais ?

J’ai trouvé un plan « 5 sessions de 30 minutes pour 25 euros » à la rentrée, c’était le moment où jamais d’essayer. Lire la suite

Publicités

Maigrir grâce au p’tit déj, c’est possible !

7 Juin

Nos grands-mères le répètent sans cesse : pour être en forme, il faut manger comme un roi le matin, un prince le midi et un pauvre le soir. Les campagnes Nutella ou Kellogg’s nous bassinent à longueur de temps avec leurs produits susceptibles de nous armer pour de longues journées. Et l’image que véhicule l’English breakfast à la fois nourrissant et rassurant nous donnerait presque envie de gober bacon et œufs brouillés, à peine tirés des draps.

Bref, on l’a compris, le petit déj est le repas le plus important de la journée, d’autant plus qu’on croit, de bonne foi, que les calories avalées le matin seront brûlées avant la tombée de la nuit ! C’est donc sur la base de théories forme et santé qu’on avale autant de sucres que de gras dès le réveil, et qu’on craque à 11 heures, hypoglycémie oblige, pour le premier Snickers qui nous fait de l’œil.

Puis à midi, rongées par la culpabilité, on se contente d’une salade arrosée des 100 calories d’une vinaigrette à l’huile pour, l’après-midi, fondre dès 16 heures sur les Granola de la voisine. Et le soir, seul moment qu’on partage en famille, on tombe sur le gratin, le verre de vin et sa fine tranche de Boursin.

Lire la suite

L’a-yur-ve… quoi ? आयुर्वॆद

6 Avr

Plus qu’une médecine douce, véritable art de vivre, l’Âyurveda (comme ça se prononce, ou encore आयुर्वॆद si ça vous aide) est le concept holistique mêlant le carrément Physique au très Spirituel qui régit l’hygiène de vie en Inde depuis environ 5 000 ans. Comme ils sont aujourd’hui plus d’un milliard à suivre cette voie, ça vaut le coup de jeter un œil.

Le postulat de départ, c’est que chaque personne est un mélange des cinq éléments naturels qui l’entourent – eau, feu, terre, air et… espace (non, pas Leeloo Wallace). Mettons. En venant au monde, nous sommes par défaut déséquilibrés par un trop-plein de deux éléments, un état de fait qui détermine nos forces et nos faiblesses.

C’est là que ça devient rigolo. Il existe trois types de constitution de naissance, trois couples d’énergies dominantes, appelés les trois doshas : Pitta, Vatta et Kafta (feu-eau, espace-air et terre-eau). Chaque dosha se caractérise par des traits tant physiques que comportementaux. Plutôt brun, plutôt musclé ? Pitta. Fine et rêveuse ? Vatta. Visages pâles, plutôt solides ? Kafta.

Lire la suite

Happy B-day Arsenic et Petites Culottes !

11 Fév

Un an déjà et toutes ses dents ! Au départ, Arsenic et Petites Culottes c’est l’histoire de quatre ex-collègues à la recherche d’un projet commun. Un blog éclectique, un poil corrosif et dans l’air du temps. A l’arrivée, nous ne sommes plus que trois (ah… les nanas entre elles, c’est compliqué), mais toujours habitées par cette petite flamme.

En 365 jours, nous nous sommes découvertes des passions, des convictions, des pulsions et des névroses… à ceci près que les nôtres nous les partageons avec vous. Et mine de rien, Arsenic c’est au moins quatre articles par semaine, des bons plans à gogo et une ascèse de Spartiate.

Dur-dur de faire un best of de nos meilleurs papiers – et mes acolytes auront certainement un autre classement que le mien -, mais je me lance !

J’ai particulièrement jubilé à la lecture des péripéties de notre Serial mother nationale. Bénie soit-elle ! Traitements esthétiques de pointe, remèdes de grand-mère pour effacer les poches sous les yeux, conseils avertis pour booster notre libido : elle ne recule devant rien pour aller nous chercher l’info à sa source… On en redemande.

Au passage, on espère que vous avez apprécié nos bons plans mode, forme, culture ou idées cadeaux. Parce que, pour ne rien vous cacher, on se décarcasse, et Maïté, c’est rien à côté !

Je me suis personnellement délectée de la prose de l’Intégriste culturelle, qui a toujours un truc à t’apprendre. Sous ses conseils avertis, je me suis convertie aux mangas, à Miyazaki et à Murakami. Élitiste, notre Intégriste ? Lire la suite

Pour être mince, soyez heureuse !

12 Mar

The secret life of shoes

Dans la lignée de ma consœur l’Intégriste culturelle, ex-adepte du régime Dukan, je me propose à mon tour de livrer mes conseils minceur d’avant le printemps. Parce que je viens de faire une découverte étonnante. Selon l’Institut de veille sanitaire, qui vient de dévoiler une étude menée en février dernier sur le lien entre conditions de vie et obésité, le malheur serait la cause de nos kilos superflus !

Stoppez donc, séance tenante, les recettes sans protéines, avec protéines, les coupe-faim et autres barres de céréales d’origine nucléaire. Et soyez heureuse.

Dans un sens, pour quelqu’un qui assène à ses copines que « si tu choppes une angine, c’est que tu n’arrive pas à demander une augmentation à ton patron », l’éclatement, enfin, de la toute-puissance de la somatisation est une délivrance. Qui arrivera peut-être à mettre un terme au diktat du bien-manger permanent, créateur d’obsessions et pourvoyeur de l’industrie de boissons bizarroïdes qui ne donnent pas envie de reprendre deux fois des boulettes.

Licenciez votre nutritionniste, donc, and be happy. Lire la suite

Régime Dukan : touché, coulé !

7 Mar

Fêtes de fin d’année 2009 : je découvre ma belle-mère allégée miraculeusement (avec deux enfants, la cinquantaine et la ménopause, ça tient pour moi du miracle !) de 11 kilos. Suite à ma grossesse, je suis encore plombée de quelques kilos sangsues que je me jure d’exterminer… depuis deux ans. Je cuisine belle-maman : mais COMMENT ???!! Et le mot magique est prononcé : Dukan. Ma belle-mère m’énumère les principes de base : viande, œufs, poisson, lait écrémé, laitages 0 % dans un premier temps, puis légumes. Et là elle me fait part de la promesse délicieuse : les aliments autorisés sont à volonté ! Wouaw !

Je prends donc LA bonne résolution de 2010 (la même qu’en 2009) : déloger mes indésirables locataires (il paraît que c’est à la mode). J’achète le fameux livre du docteur génial : Je ne sais pas maigrir. Et c’est le cas car je n’ai jamais fait de régime auparavant, je lis donc le mode d’emploi. Plus de 200 pages (je l’ai acheté en format poche, faut pas pousser) pour me dire quoi ? Ben la même chose que ce que m’a déjà expliqué ma belle-mère. Ah si, j’ai aussi droit au son d’avoine et au son de blé. Sinon, rien de neuf sous le soleil : il faut boire beaucoup d’eau, dire adieu à toutes les graisses et tous les sucres. Ah oui, c’est peut-être là que se trouve la nouveauté : interdiction de toucher à un seul fruit (avant les fruits, c’était bon pour la santé et la ligne…).

C’est parti !

Jour 1 : j’ai un peu faim, mais tout va bien. Je suis une adepte du poisson et de la viande des Grisons, et comme c’est buffet à volonté, je me sers et me ressers allègrement. Lire la suite