Archive | Télévision RSS feed for this section

Quoi mater en attendant Game of Thrones 3

27 Mar

Game-of-thrones-jeoffrey

En attendant le retour de Game of Thrones (Le Trône de fer, cf plus bas), il me fallait bien quelque chose à me mettre sous la dent.

Du coup, j’ai essayé la série Suits : Harvey Specter (Gabriel Macht) y campe l’archétype de l’avocat d’affaires new-yorkais, mèche blonde soigneusement gominée en arrière et diplôme de Harvard consciencieusement épinglé au mur. En quête d’un associé junior, soit une espèce d’esclave qui ferait son boulot à sa place, il tombe sur Mike Ross (Patrick J. Adams), un surdoué sans diplôme mais dont les dents rayent au moins autant le parquet que son futur mentor. Bon pitch hein ? En fait, oui mais non. Au 5ème épisode, j’en peux déjà plus.

@simplisticreviews.blogspot.com

Certes, deux gosses beaux en costard-cravate en tête de gondole, y a rien de plus efficace pour appâter le chaland. Lire la suite

Avis aux trentenaires nostalgiques

7 Juin

« Le 16e siècle. Des quatre coins de l’Europe, de gigantesques voiliers partent à la conquête du Nouveau Monde. À bord de ces navires, des hommes avides de rêves, d’aventure et d’espace, à la recherche de fortune. Qui n’a jamais rêvé de ces mondes souterrains, de ces mers lointaines peuplées de légendes ou d’une richesse soudaine qui se conquerrait au détour d’un chemin de la Cordillère des Andes ? Qui n’a jamais souhaité voir le soleil souverain guider ses pas, au cœur du pays Inca, vers la richesse et l’histoire des Mystérieuses Cités d’Or ! »

Que ceux qui n’ont pas commencé à chanter instantanément après avoir lu ces lignes quittent ce blog. En effet, après avoir vibré au rythme des aventures d’Esteban, Zia, Tao (Les Cités d’oooooor) durant leur enfance dans Récré A2, après avoir rêvé grâce aux minidocumentaires sur les civilisations précolombiennes diffusés à la suite de chaque épisode, et après avoir acheté l’intégrale en DVD dans l’espoir de montrer cette série cultissime à leurs (futurs) enfants, les trentenaires vont bientôt pouvoir découvrir la suite. Oui, car il y a une suite ! Annoncée depuis plus de deux ans, elle débarquera enfin en septembre sur TF1, dans TFou. Heureux bambins d’aujourd’hui ! Lire la suite

« Game of Thrones » saison 2 : qui veut jouer ?

2 Avr

@http://ewinsidetv.files.wordpress.com/2012/03/targaryen.jpg

C’est parti ! La saison 2 de Game of Thrones a démarré hier, dimanche 1er avril, sur HBO. Si, comme moi, vous viviez dans une autre galaxie l’année dernière et que vous avez raté la saison 1 du Trône de fer, la série de dark fantasy phénomène, pas de panique, notre Intégriste culturelle vous dépeint ici son univers mystérieux. Et rendez-vous sur le site d’HBO pour retrouver les sept premiers chapitres ET les nouveaux épisodes de la saison 2, en VOST, dès le lendemain de leur diffusion (également dispo à la demande sur Orange cinéma séries).

Et en plus, y a des dragons ! J’adore les dragons… ♥

Lire la suite

Trembler c’est tendance

9 Mar

Alors que vient de se terminer la rétrospective Hitchcock à la Cinémathèque française, que dès demain le musée d’Orsay célébrera l’épouvante, et qu’accessoirement pour des millions de fans à travers le monde s’annonce la sortie de Scream 4 dans un mois, c’est à Arte de la jouer angoisse avec ses cycles « Grand frisson » et « Série noire ». Hipe, le film d’horreur ?

Aujourd’hui, tout ce qui est kitch, rétro et vintage a la cote. Désormais, tous les genres cinématographiques, même les plus obscurs, sont célébrés par des flots d’amateurs qui apprécient les perles rares mal fignolées, les acteurs pas franchement crédibles, les raccords à la hache… Bref, on fait vivre le patrimoine et finalement c’est l’essentiel !

"Les Vierges de Satan" de Terence Isher.

Mais d’abord de quoi parle-t-on ? Du film qui prend aux tripes, glace le sang, rentre les cheveux dans le crâne, met le trouillomètre à zéro, celui qui fait peur, quoi ! Premier mouvement : le film d’horreur et tous ses dérivés (le gore, le giallo représenté par Dario Argento…). Lire la suite

Films : les nanars cultes de filles

8 Mar

Les garçons ont leurs nanars à eux, dans la catégorie testostérone dégoulinante sur torse en sudation : Bras de fer (Over The Top) avec Stallone, dont le climax repose sur la fameuse « prise du pouce » ; Road House avec Patrick Swayze et la réplique culte « Pain don’t hurt » ; ou The Soldier (mon préféré), dans lequel Kurt Russell est un mercenaire s’exprimant exclusivement par borborygmes. Ces films sont édifiants de nullité mais tout autant hypnotisants.

Et nous, les nanas, nous avons nos bouses cinématographiques à nous. Celles qu’on se paye en cachette sur le compte VOD de chéri alors qu’il est parti pour le week-end. Les films qu’on a honte de voir et de revoir tellement ils sont pourris, tellement les acteurs sortent de l’Actors Studio de Champigny-sur-Marne, tellement les dialogues sont à chialer. Et pourtant…

Legally Blonde : Elle Woods (Reese Witherspoon) déboule à Harvard.

La Revanche d’une blonde (Legally Blonde), de Robert Luketic

Le pitch : Elle Woods est une jeune et blonde Californienne à forte poitrine, moulée dans des fringues trop roses, qui décide un beau jour d’intégrer Havard pour y suivre un amour perdu – et accessoirement des cours de droit. Lire la suite

Grand Journal de Canal+ : le cas Ariane Massenet

12 Oct

Rentrée télévisuelle : retour du Grand Journal, émission phare de Canal+, qui a enfin réussi à (presque) faire oublier Nulle part ailleurs. A sa tête, Michel Denisot, un des dinosaures de la chaîne cryptée, et son équipe de chroniqueurs aux talents inégaux. Énorme point d’interrogation concernant Ariane Massenet : pourquoi nous inflige-t-on encore sa présence ?

Parce que c’est une « vraie » journaliste

Eh oui, mademoiselle possède un master de l’Institut d’études politiques de Lille. Ça c’est du sérieux. Elle a fait ses armes sur RFO et France 3. Bref, une nana cultivée donc, qui a même terminé deuxième du Grand concours des animateurs 2010 sur TF1 (émission de haute culture générale, présentée par la très intello Carole Rousseau). Autant dire qu’elle est la caution intellectuelle du Grand Journal, au moins autant qu’Ali Baddou ou Jean-Michel Apathie… La preuve avec cette question posée à Robert Pattinson, présent dans l’émission en mai 2009 pour le festival de Cannes : « Vous serez toujours vampire, dans le Twilight 2 ou pas ? » Ou encore un merveilleux « Est-ce que vous seriez prêt à refuser un rôle pour ne pas rester éloigné de vos chiens trop longtemps ? » à Bradley Cooper (journalisme d’investigation !). Dépêche AFP : une rumeur circulait en effet sur le fait que l’acteur avait emmené ses deux chiens au spa pour se faire pardonner de son absence pour un tournage. Sauf que l’un des deux molosses est mort quelques semaines avant la venue de Bradley sur le plateau. Malaise. Ou question essentielle : « Ça vous a fait quoi de tourner avec un éléphant à Bali ? » à Julia Roberts venue parler de son dernier film. Lire la suite

Sue Sylvester : la coach qui réveille ton poste de télévision

11 Oct

 

© Fox

 

« Oh par pitié Will, laisse-moi t’ouvrir les yeux. Le lycée est le tour d’essai du reste de ta vie. Tout le monde ne peut pas être un champion, tout le monde ne devrait pas être un champion. Le monde a besoin de cuistots, de conducteurs de bus… » C’est le genre de phrase assassine que prononce à chaque épisode le personnage de Sue Sylvester, joué par l’excellente Jane Lynch, dans la série Glee. Cette coach malveillante, au verbe aiguisé, est en passe de renouveler l’eau du bain cathodique.

La mère Lynch, habituée aux seconds rôles à la télé (L Word, Friends, Mon oncle Charlie, NYPD Blues, Frasier, Desperate Housewives…), a fini par poser ses valises au sein du casting de Glee, pour le plus grand bonheur des téléspectateurs devenus allergiques aux discours aseptisés de l’Amérique bien-pensante. Et force est de constater que, si la patrie de l’Oncle Sam est capable de nous servir les pires niaiseries (7 à la maison, Les frères Scott…), elle est également le vivier des créations télévisuelles les plus ambitieuses.

 

© Fox

 

Encore plus sadique que mademoiselle Musso (Parker Lewis ne perd jamais) et encore plus grande gueule que Gabrielle Solis (Desperate Housewives), Sue Sylvester est la femme que l’on adore voir terroriser son entourage. Ses missions : anéantir le Glee Club (sorte de cours de comédie musicale pour lycéens ringards) et martyriser les pompom girls dont elle a la charge, afin qu’elles raflent toutes les récompenses possibles. Une dame de fer sans merci. Lire la suite