Archive | Littérature RSS feed for this section

Quoi mater en attendant Game of Thrones 3

27 Mar

Game-of-thrones-jeoffrey

En attendant le retour de Game of Thrones (Le Trône de fer, cf plus bas), il me fallait bien quelque chose à me mettre sous la dent.

Du coup, j’ai essayé la série Suits : Harvey Specter (Gabriel Macht) y campe l’archétype de l’avocat d’affaires new-yorkais, mèche blonde soigneusement gominée en arrière et diplôme de Harvard consciencieusement épinglé au mur. En quête d’un associé junior, soit une espèce d’esclave qui ferait son boulot à sa place, il tombe sur Mike Ross (Patrick J. Adams), un surdoué sans diplôme mais dont les dents rayent au moins autant le parquet que son futur mentor. Bon pitch hein ? En fait, oui mais non. Au 5ème épisode, j’en peux déjà plus.

@simplisticreviews.blogspot.com

Certes, deux gosses beaux en costard-cravate en tête de gondole, y a rien de plus efficace pour appâter le chaland. Lire la suite

J’ai lu Fifty Shades of Grey…

6 Sep

Préparez-vous à voir débouler dans les transports, les parcs publics et les salles d’attente une nouvelle race de lectrices. Elles seront faciles à repérer : impossible – pensent-elles – de savoir ce qu’elles sont en train de bouquiner goulûment, le précieux roman aura été soigneusement recouvert d’un papier opaque afin d’en dissimuler le contenu… Faisant déjà l’objet d’un véritable phénomène dans les pays anglo-saxons, la trilogie Fifty Shades s’annonce comme le best-seller de la rentrée en France, n’en déplaisent aux critiques du sérail.

Le retour du roman érotique

Les trois livres marquent la renaissance du roman érotique, qualifié désormais de « Mommy porn », ça fait plus cool. Lire la suite

Claude Ponti : et le rêve, bordel !

31 Mai

Jadis secondaire, le marché de la littérature jeunesse est aujourd’hui un bon gros business bien juteux. Les auteurs et dessinateurs sont devenus des stars. Et l’enfant a à sa disposition une offre éléphantesque. C’est bien… sauf qu’il ne faudrait pas que notre petit agneau s’égare dans la sombre forêt du marketing. Pour ça, rien de mieux qu’un parent à l’esprit bien allumé. Lumière sur un maître du genre, mentor des petits et moyens bouts : Claude Ponti.

Pour les enfants, et pour les plus grands, c’est un dinosaure.

Un trait reconnaissable entre tous. Un encrage à l’ancienne.

Des illustrations foisonnantes dans lesquelles on peut se perdre à l’infini. Lire la suite

Ce week-end, on boycotte les soldes et on lit des BD

14 Jan

Thorgal, le héros culte de Van Hamme et Rosinski.

L’adage « je consomme donc je suis » ne passera pas par vous ! Vous vous êtes serré(e) la ceinture tout l’hiver, vous vous êtes privée d’un sac cartable Comptoir des Cotonniers, d’un duffle-coat à col en fourrure Sandro et d’un tregging Maje, ça n’est pas pour réduire à néant tous vos louables efforts sous prétexte d’un rabais de 20 à 50 %. Non.

Alors que d’aucuns iront se rouler dans la fange des grands magasins, vous serez bien au chaud, soit au ciné, soit au fond de votre canapé Maisons du Monde, lovée sous votre plaid préféré, à bouquiner l’impensable : une BD.

Et pas une de ces BD pourraves qui marquent tout au plus la semaine de leur sortie. Hors de ma vue Pénélope Jolicœur et l’égotrip de celles qui refusent qu’on leur parle d’autre chose que d’elles-mêmes ! Nous, on veut du geek, on veut des tripes, du sang et des larmes.

© Blacksad, par Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido.

On commence donc par faire une razzia à la Fnac, en s’attardant au rayon mangas mais en se dirigeant d’un pas assuré vers le corner BD. Et là, on se laisse tenter par le bijou Blacksad et son ambiance rétro portée par ses génialissimes créateurs, tous deux passionnés d’animation. Blacksad est un détective privé qui résout des enquêtes dignes des meilleurs imbroglios du genre au détour de bars enfumés. Juste excellent. Lire la suite

Littérature : Christophe Honoré primé par les enfants

3 Déc

Christophe Honoré et Louis Garrel sur le tournage des "Chansons d'amour".

On le savait réalisateur génial : Ma Mère (avec Isabelle Huppert et Louis Garrel), Dans Paris (avec Romain Duris et encore Louis Garrel) ou encore Non ma fille, tu n’iras pas danser (avec Chiara Mastroianni et Marina Foïs). Christophe Honoré est de retour, pas sur grand écran mais dans les librairies.

Les artistes sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à l’univers des enfants. Il n’y a qu’à voir la collection de livres-disques « Toto ou Tartare », née de l’association d’Actes Sud Junior et du label Tôt ou Tard, qui avait réuni Franck Monet et Natacha Régnier pour l’album Quand on arrive à Malidor, Dick Annegarn et Sergio Garcia pour Soleilman, ou Da Silva, Françoiz Breut et Yannick Jaulin pour Le Peuple des dunes. Et c’est encore Actes Sud Junior qui récidive en publiant les histoires de Christophe Honoré, mises en image par l’illustratrice Gwen Le Gac. Deux Bretons, qui ont grandi à quelques kilomètres l’un de l’autre pour se retrouver ensemble au lycée. Une vieille amitié entre deux solitaires qui ont choisi les mots et le dessin pour se construire.

Un premier album, Le Terrible six heures du soir, paraît en mars 2008 : ce conte prend la forme d’une galerie de portraits, ceux d’une famille vivant sous le joug du roi Stéphane, père tyrannique à l’apparence de crocodile. Lire la suite

Livres de l’été d’Arsenic : « Les Chroniques de San Francisco »

27 Juil

Si pour les vacances vous avez dû abandonner avec déchirement votre bande de potes, l’Intégriste culturelle vous propose des amis tout nouveaux tout beaux qui vont rafraîchir votre été avec leurs aventures en 6 volumes : la tribu des Chroniques de San Francisco s’invite à l’apéro.

Plantons le décor !

On est à la fin des années 70. Imaginez une maison bleue adossée à la colline… enfin presque. Une pension tenue par une retraitée un peu barrée, Ana Madrigal, qui cultive de la marijuana dans son jardin et accueille les chiens perdus de tout bord. Dans ce refuge sur les hauteurs de San Francisco, véritable havre de paix aux relents hippie, vivent quatre jeunes locataires, vingt-cinq ans de moyenne d’âge : Mary Ann Singleton, la jeune oie provinciale carriériste, Mona Ramsey, l’illuminée au karma complexe, Michael Tolliver, l’homosexuel ultra fleur bleue, Brian Hawkins, le Don Juan de service. Quatre stéréotypes, comme c’est souvent le cas dans les « histoires de bande », quatre personnages qui vont prendre de l’épaisseur et de la complexité au fur et à mesure de leurs péripéties et des liens qu’ils vont créer entre eux. Discussions fumeuses dans la fraîcheur du jardin de la pension, verres échangés dans les appartements des uns et des autres, dîners dans le salon de l’originale logeuse, scènes dans les rues de San Francisco, immersion dans le milieu gay et lesbien de la City, fêtes décadentes dans de luxueuses villas… Lire la suite

Livres de l’été d’Arsenic : Haruki Murakami

12 Juil

L’été est le moment ou jamais de se refaire une culture littéraire. Tout encourage à la lecture : matinées tout en douceur, déjeuners qui s’éternisent, après-midis entières à lézarder au soleil, soirées s’étirant jusqu’à pas d’heure. Sur fond de chant des cigales, de bruissement du vent dans les arbres, de clapotis de l’eau, à l’ombre d’un olivier, dans un hamac, sur votre serviette de plage… sortez vos plus belles pages. L’Intégriste culturelle passe pour vous en revue les livres à lire et relire lors des après-midis caniculaires. Première escale chez Haruki Murakami.

Premier écueil à éviter : on ne confond pas Haruki avec ses homonymes, nombreux : Takashi et ses fleurs psyché sous acide, Ryû et ses romans sombres et désespérés. Haruki est à mi-chemin entre ces deux-là. Né en 1949 à Kyôto, Murakami est un écrivain solaire, aux récits initiatiques plongeant dans les eaux du fantastique. Lire la suite