Quelle jalouse êtes-vous ?

24 Mai

Les beaux jours arrivent, les tentations de toutes sortes aussi. Votre chéri est désormais perdu dans une jungle emplie de lianes et de belles plantes moulées dans leurs mini-shorts en denim (normal, c’est la tendance de cet été). Et pas de chance, la tendance leur sied plutôt bien. Face à cette situation alarmante, comment réagissez-vous ? Êtes-vous un pitbull de la jalousie ou une oie blanche de la naïveté? Lisez-bien ce qui suit pour reconnaître votre profil et enfin savoir si vous vous faites des films… ou pas.

La fille qui contrôle tout

C’est une possessive à mort : elle gère son couple comme une PDG de multinationale. Chéri a le regard qui flanche sur une minijupe à une terrasse de café ? Et hop ! Un coup de pied dans le mollet.  Avec son œil de lynx, elle supervise telle une DRH tous les individus de sexe féminin qui peuvent côtoyer sa tendre moitié : au scanner, elle déchiffre en deux-deux le danger potentiel et évince sans scrupule de l’entourage de Jean-Paul tout ce qui peut la menacer. Vous vous adressez à son mec ? C’est elle qui répond à sa place. Elle tient son agenda, sa garde-robe, son téléphone portable… Bref, elle règne sur son petit monde, et gare à celle qui tente une approche. Elle n’hésitera pas à lui rentrer dans le lard pour marquer son territoire (voire à lui arracher les cheveux, cf. épisode 345 de la Petite Maison dans la Prairie). Son credo : « N’imagine même pas poser un regard sur mon homme, ou je te brûle sur place avec ta minirobe Sandro ! »

La fille qui sort avec un moche

Cette fille a opté pour le mode « petite joueuse ». En choisissant un partenaire qui ne rafle pas forcément la palme d’or du physique, elle s’épargne bien des désagréments. Elle a préféré miser sur sa gentillesse, son côté attentionné. Bref, elle s’envoie des fleurs et se rassure. En fait, c’est une vraie jalouse qui se protège à mort. Et qui a besoin d’un faire-valoir. Son enfance : c’est la meilleure amie de la bouboule de la classe. Au collège, idem avec la binoclarde. Elle peut se laisser courtiser par son meilleur ami boutonneux sans jamais l’envoyer bouler. Voire l’épouser. En fait, cette fille est une narcissique totale. Et une petite maline : elle fait de l’automédication pour s’épargner la jalousie. Son credo : « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. »

L’ hystérique

Elle est capable de détruire la maison au bulldozer à la recherche d’un cheveu compromettant. Cette fille a développé des qualités corporelles inédites : odorat super puissant, œil de lynx, ouïe qui perçoit à 400 mètres à la ronde, cerveau qui tourne en boucle, elle est une PME du brainstorming à elle toute seule. En plus, elle a la manie folle d’être attirée comme une mouche par les cibles dangereuses : DJ, barmans, acteurs, artistes… bref, des populations noctambules particulièrement sujettes au syndrome de la double vie. Petite, elle veut les même fringues que sa sœur, que sa meilleure amie du lycée, avant de vouloir les mêmes mecs. En fait, cette fille se compare en permanence aux autres et ne supporte pas la présence d’un individu de sexe féminin dans la ville. Son credo : « Et moi alors ? »

La fille qui ne voit pas le mal

C’est une sainte. Parce que pour elle, si chéri passe toutes ses soirées avec sa meilleure amie depuis trois mois, c’est parce que la pauvre traverse une mauvaise passe. Une bienveillance qui touche tous les domaines de sa vie. Elle ne dit pas : « Julie est une conne », mais « Julie est particulière ». Elle travaille dans le social, dans l’humanitaire, elle est bénévole et toujours motivée  pour rendre un petit service. Même à celle qui pourrait lorgner sur Jean-Paul. « Comment, Julie ? Mais elle est tellement adorable, et jolie en plus ! » Cette fille a tout compris : qu’elle ne voie vraiment rien ou qu’elle fasse l’autruche, elle dort toujours bien la nuit.

Son credo : « Du moment qu’on a la santé ! »

La fille bien dans ses pompes

Aujourd’hui : elle sort avec une bombe sexuelle que la terre entière rêve de lui arracher et ne s’imagine pas une seconde qu’il puisse en voir une autre. Normal : elle a eu trois enfants sans prendre un gramme, les années n’ont fait qu’ajouter à son sex-appeal, et surtout, elle a un truc qui la rend unique (dents du bonheur, don pour le jonglage, elle marche sur les mains…). Bref, elle est tellement irremplaçable que, pas une seconde, elle ne doute de l’amour immodéré de sa moitié. Même si c’est Johnny Depp. Son enfance : fille unique ou chouchoute de papa, elle a toujours eu du rab de tarte aux pommes parce qu’elle était « tellement mignonne, cette petite ». En cours, elle bulle mais séduit tous les profs à tour de bras (Noces blanches) et rafle des bonnes notes grâce à son sourire mutin. En fait, cette fille n’a jamais eu à s’en faire, elle est sûre d’avoir la première place. Si vous correspondez à ce profil, laissez tomber. En fait, vous êtes la pire ennemie de toutes les jalouses.

Son credo : « Poussez-vous, c’est moi qui arrive. »

Imaginé par l’Indécise karmique



Publicités

Une Réponse to “Quelle jalouse êtes-vous ?”

  1. Gilbert Raines 27 mai 2010 à 16:56 #

    Super interesting read. Truely..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :