Tag Archives: sommeil

Torpeur et ronflements

4 Jan

« C’est pas que ça me réveille, ouhla, du tout, que nenni ! Nan, à la base, ça m’empêche carrément de m’endormir. »

« Des quoi donc ? Des boules Quies ? Ah mais, j’ai essayé ! C’est comme ça que j’en suis venue à la conclusion qu’au final, le pire, ce n’est pas le son : ce sont les vibrations. Ex-aequo avec l’envie coupable de t’étrangler, là, dans ton sommeil. Tu savais que priver un individu de repos est un moyen de torture reconnu et efficace pour le faire craquer nerveusement ? Alors imagine-toi à ma place, avec un oreiller à portée de main et un motif de légitime défense, la tentation est grande – proportionnelle au niveau de décibels ? – de mettre fin à mon supplice de façon radicale. »

@planetebd.com

7,7 sur l’échelle de Richter

En attendant d’élaborer le meurtre parfait, pendant mes nuits d’insomnie, je me renseigne. Comment se fait-il qu’un si petit courant d’air au fond des naseaux fasse trembler les murs à ce point ? Il existe deux types de ronflement : l’occasionnel (après une bonne picolade ou, plus étrangement, chez la femme enceinte) et le chronique. Seul le dernier est vraiment embarrassant. Lire la suite

Bien hamacalement

10 Nov

Après le bar à sieste de la Serial mother, voici le bon plan alternatif de l’Altesse mondialiste : le hamac.

Une sieste… à emporter !

Il y en a plein, des hamacs. Il y a celui qui ressemble à un filet de pêche mouillé et qui pèse une tonne. Il y a le coloré en coton bio, fait à la main par une tribu amazonienne et qui coûte un bras. Le mien, c’est un hamac parachute Ticket To The Moon, tout doux, tout léger, qui se range en boule dans un petit sac. Je le déplie de temps en temps le dimanche sur ma terrasse, ou quand je vais pique-niquer dans un parc. Et surtout,  je l’emporte partout avec moi en voyage (c’est un peu mon Kiki en fait). Lire la suite