Tag Archives: Pin-up

Lana Del Rey, la voix royale

6 Fév

@blog.leiweb.it

« Ex-fan des sixties, petite baby doll »… Gainsbourg aurait pu l’écrire pour elle : Elizabeth Grant, alias Lana Del Rey, jolie brunette à la voix suave et aux allures de pin-up. C’est obligé, vous en avez forcément entendu parler. Et pas seulement parce que son premier album, au titre digne de la Cité de la Peur (Born to Die), vient de sortir*. Ce petit bout de femme (né en 1986) incarne la branchitude absolue de la génération perdue des chanteurs néo-vintage coincée entre deux diktats, celui des majors et celui du Web. 

Illustration avec le clip de son tube Video Games : grain façon Super 8, cloches résonnant dans le lointain, air mélancolique qui colle aux tympans… Et pan ! Carton.

 

Born to… Die ? En chanson alors !

Musique moderne ? Populaire. Lire la suite

Publicités

Salut l’Amy

25 Juil

Si seulement elle avait dit « yes yes yes » à la désintox… Comme Janis Joplin et Kurt Cobain, la Brit Queen de la soul, Amy Winehouse, s’est éteinte samedi dernier à l’âge de 27 ans. Un destin tragique et précoce dont l’issue se dessinait en filigrane dans ses propres textes, un nom de famille qui la prédestinait à l’alcoolisme (Winehouse = cave a vin), un look mi-Betty Boop mi-Marge Simpson qui a inspiré Karl Lagerfeld himself, et surtout une voix suave de black mama dans un corps de poids-plume pâlichon.

Un monstre sacré miniature (1,57 m) made in UK, qui va grave nous manquer.

Lire la suite

Dita Von Teese cache-t-elle son jeu ?

2 Mar

 

On s’est tous, ou presque, extasiés lors du défilé Gaultier sur la plastique parfaite d’une Dita Von Teese toutes fesses dehors ! La belle se trémoussant sur scène, tel un cabri ingénu pris en flagrant délit d’impudeur. Mazette ! Quel postérieur !

Les fesses (et pas que…) de Dita ont  déjà fait le tour du monde. La fashion planète ayant pu l’apprécier l’année dernière, trempant, que dis-je, virevoltant dans une immense coupe de champ’.

Lors de ce show, les moins avisés ont dû penser que l’icône au physique rétro se lâchait. Mais les amateurs du genre savaient pertinemment que ce n’était pas trois gouttes d’eau et une paire de nippies qui risquaient d’effrayer dame Von Teese.

Aujourd’hui, sous ce nom à consonance allemande, se cache une brune mystérieuse et raffinée, entichée d’un jeune comte français. Une femme classe, prisée des grands couturiers, amis intéressés par ce que sa présence ajoute d’attrait à leurs défilés.

Lire la suite

Tendance : la folie cupcakes

4 Juin

Cupcake de Chloé S

Il est petit, rond, coloré, tendre, crémeux, sucré, et c’est devenu le meilleur ami de toutes les nanas un peu gourmandes et très girly : le cupcake est la nouvelle pâtisserie à la mode. Totalement addictif, il a envahi boutiques, magazines féminins et cuisines. Comment est-on devenues toquées de cupcakes ?

Le cupcake est régressif.

Le premier atout du cupcake : le sucre ! Avec son gâteau moelleux et son glaçage onctueux, cette petite pâtisserie allume les warnings de l’envie. Et nous fait faire un flashback gustatif en enfance. Soudain ressurgissent des souvenirs d’après-midis pâtisserie avec maman, passés à lécher la pâte crue à même la cuillère et à plonger notre index gourmand dans la casserole de chocolat fondu. Comme ses petits cousins les cookies ou les muffins, le cupcake est un véritable appel au crime pour la silhouette. C’était sans compter sur la tendance régressive : aujourd’hui, le top c’est d’afficher sa gourmandise tout en gardant une ligne de brindille (ça devient un peu compliqué pour nous, les filles). Et quand Suri, l’enfant la plus tendance de la planète, s’en lèche les babines, on oublie définitivement les calories, et dans la rue, on arbore fièrement ce petit accessoire si girly, en mode « oui je suis une fille qui se fait plaisir, et je vous emmerde ».

Le cupcake est vintage.

Il est en effet l’emblème de la femme au foyer américaine des années 60, type Madame Cunningham de Happy Days et Kitty Foreman de That 70’s Show. Lire la suite