Tag Archives: Optimiste

Bonne nouvelle !

12 Oct

Happy Go Lucky (2008)

« Aucun journaliste ne sait plus ce qu’est une bonne nouvelle » a déclaré le Dalaï Lama. Il n’a pas tord, DL, lire ou regarder les nouvelles revient souvent à en recevoir de mauvaises. Ça craint ! Papier, Web ou TV, un journal est souvent un pot-pourri de scandales publics, de catastrophes économiques ou écologiques. Au fond, ce qu’il y a de plus choquant, c’est que des annonceurs payent pour figurer au milieu de tels miasmes aux relents apocalyptiques…

Fort de ce constat déprimant, et en réponse à une demande accrue de la part d’actu-phages affamés de bonnes vibes, la résistance s’organise. Révolution numérique oblige, on assiste à une montée de journaux-blogs aux lignes éditoriales indépendantes et décalées résolument tournées vers l’optimisme. Le plus souvent sur Internet, mais pas que. Sélection.

Planète Positive, du cœur dans l’information

Association et site d’informations porteuses d’espoir, Planète + a été lancé en 2003 à Téhéran par Isabelle Alexandrine Bourgeois, alors déléguée du comité international de la Croix-Rouge et JRI en Iran. Objectif affiché : « compiler les meilleures nouvelles de la planète selon des critères consensuels de positivité : joie, honnêteté, courage, engagement, solidarité, respect, éthique, tolérance et beauté« , « rassembler ce qui, a priori, élève, inspire, donne l’exemple et redonne espoir ». Vu l’ampleur de la tâche, il fallait bien un travailleur humanitaire pour s’y coller. Lire la suite

Enfants : et si on les faisait naviguer ?

2 Août

A quand les Quarantièmes Rugissants ?

Comme beaucoup d’enfants, vos loulous passent, à tout casser, une semaine par an sur les pistes de ski et sur le retour ils râlent : « 7 jours, c’est trop court ! »

Et comme de nombreux parents, vous vous culpabilisez en pensant que, pour vos enfants chéris, une semaine de séjour bonne mine, c’est finalement assez réduit.

Pourtant, en matière de glisse, de plein air, de profs sexys, sportifs et bronzés, je viens de découvrir qu’il n’existait pas que le ski. Je sais, je débarque et constate qu’il est en fait possible de s’éclater tout autant sur la flotte, en tous points de l’Hexagone et à n’importe quel âge.

Ainsi un sentiment nouveau de liberté est parvenu à séduire ma progéniture, à mon sens un peu blasée. Le nautisme, et plus particulièrement la voile, est sur le point de révolutionner nos étés.

Cet univers aquatique, qui conjugue compétition, convivialité et respect de la nature, propose plusieurs activités adaptées à chaque niveau.

Pour les parents, le nautisme, c’est un peu la panacée : on jongle entre esprit sportif et éducatif (un nœud marin, c’est toujours utile pour attacher la corde à linge), et les enfants sont aidés mais jamais assistés. (Pourvus qu’il en reste quelque chose après l’été !)

Bref, pour les petits citadins qui n’y ont pas encore goûté, les sports nautiques c’est un grand kif en perspective.

Dès 4 ans, nos enfants peuvent profiter de formations en semaine, le week-end ou de stages lors des vacances scolaires. Ils passeront ainsi l’après-midi au grand air, voguant sur leurs coques de noix tandis que maman savourera son été en toute sérénité.

Lire la suite