Tag Archives: Oliver Stone

Aaron Johnson : sous le geek, le mâle

28 Nov

Il était une fois un jeune garçon ni vraiment beau ni vraiment laid, qui allait devenir une bombe sexuelle. Cette histoire est celle de milliers d’adolescents (et adolescentes). Cette histoire est celle de 95 % des people. Dont Aaron Johnson.

Mais, me direz-vous, qui est Aaron Johnson ? Je vous donne rendez-vous sur les milliers de sites de fans énamourées. C’est un mannequin ? Non. Un chanteur ? Non. Un acteur ? Banco. Je vous entends dire : « Pas connu, alors ! »

C’est un citoyen britannique né en 1990. Autant dire un bébé… Donc, le jeune homme, né dans la lointaine banlieue londonienne, commence à 8-9 ans dans le théâtre, apprend le chant, la musique et la danse. Lire la suite

Publicités

Cinéma : ça a de la gueule !

9 Fév

Désormais, pour se faire remarquer à Hollywood, plus la peine d’afficher des gros muscles luisants ou un visage symétrique ennuyeux ! L’heure est de nouveau au mec qui a de la gueule, au regard ambigu, à la fibre capillaire plus que rebelle et au charisme singulier. La preuve avec quatre films à l’affiche.

Robert Downey Jr.

En ce moment et pour la deuxième fois, l’Américain au visage marqué par des années d’excès et de cures de désintox revient dans le costume de Sherlock Holmes. Les trentenaires l’ont découvert dans la série Ally McBeal en avocat cynique et névrosé et, depuis, ne s’en remettent pas. Sa beauté ténébreuse, son passé de bad boy, ses longs cils, sa tignasse aléatoire, son look de dandy moderne, sa barbe de trois jours permanente et sa personnalité aussi noire que son humour nous ont poussées dans les salles pour voir Iron Man (et personnellement, je ne manquerai sûrement pas The Avengers, qui s’annonce pourtant comme une des daubes de ce début d’année). Notre côté obscur à nous…

Michael Shannon

Il est sans doute l’un des acteurs anonymes les plus connus. Impossible de savoir où on l’a vu, mais son physique atypique et son regard perçant à la Christopher Walken marquent indubitablement la rétine. Des rôles oubliables dans Un jour sans fin, Pearl Harbour, 8 Mile ou Bad Boys II (il faut bien se faire une filmo). Puis un début de consécration avec Les Noces rebelles, de Sam Mendes : il est John Givings, le fils mentalement fragile des voisins de Kate Winslett et de Leonardo DiCaprio, un rôle qui lui vaudra une nomination à l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Lire la suite

Michel Gondry : la tête dans la lune, les pieds dans la terre…

19 Avr

L’avantage avec Cannes, c’est que ça n’en finit jamais. Le festival a lieu en mai et jusqu’en avril de l’année suivante, les films présentés continuent de sortir en salles. Alors que vient d’être annoncée la sélection 2010, quelques cinémas accueilleront mercredi le dernier Michel Gondry, qui avait été projeté en Séance spéciale à Cannes l’année dernière. Je me permets une petite parenthèse sur cette sélection cannoise, toujours aussi alléchante, avec Tim Burton en président du jury, Benicio del Toro, Atom Egoyan, Emmanuelle Devos ou Claire Denis en membres éminents des différents jurys, et une ribambelle de talents qui vont vous donner de sérieuses envies de pop corn : Mathieu Amalric, Xavier Beauvois, Rachid Bouchareb, Im Sang-soo, Abbas Kiarostami, Alejandro Gonzalez Inarritu, Takeshi Kitano, Mike Leigh, Bertrand Tavernier, Nikita Mikhalkov, Manoel de Oliveira, Jean-Luc Godard, Hideo Nakata, Hong Sang-soo, et Olivier Assayas depuis hier soir qui rejoint Woody Allen, Oliver Stone et Stephen Frears hors compétition. Parenthèse fermée.

Alors oui, ma bonne dame ! Vous n’étiez pas au courant que Michel Gondry était de retour ? Pas de grand tapage médiatique autour du clippeur de génie, de l’enfant terrible de la pub, du cinéaste bricoleur ? Et pour cause ! Il ne s’agit pas d’un long-métrage ordinaire (ordinaire, Gondry ?), mais d’un film documentaire. Lire la suite