Tag Archives: NTM

Dix trucs à savoir sur Miró (expo à Rome jusqu’au 23 août 2012)

26 Mai

Sans titre, Joan Miró, 1978 – crédits @www.chiostrodelbramante.it

Faut naïf, génie authentique, Joan Mirò fait l’objet d’une rétrospective intitulée Lumière et Poésie organisée à Rome dans le Cloître de Bramante, un lieu hors du temps niché derrière la Piazza Navona. 

C’était l’occasion de (re)tester et approuver les vertus thérapeutiques de son œuvre : dix minutes de Miro-thérapie produisent chez moi un effet extatique. Encore mieux qu’une cure de vitamine D.

Ça m’a aussi donné l’envie d’en savoir plus sur le peintre majorquin. Résultat des courses, voici dix détails originaux que je retiens à propos de Joan Mirò :

 Le corps de ma brune (Painting Poem), Joan Mirò, 1925 – crédits @www.paintingdb.com

1. Ses « drôles de dessins d’enfants » s’arrachent à prix d’or. Dernier record en date : en février dernier, Christie’s a orchestré la vente de Le corps de ma brune (Painting Poem, 1925, ci-dessus) pour plus de £20 millions. Pas mal, pour du gribouillage… Faut dire que Joan Mirò, en plus des Beaux Arts, il a fait une Business school.  Lire la suite

Brigitte le duo qui fait le buzz !

22 Juil

Quand deux filles canailles et sexy se réunissent en 2008, sur une table de cuisine, entre les gosses et les marmites pour créer Brigitte, il en résulte une zic torride, haute en surprises.

Ces nanas décalées, fan d’ABBA et des Black Keys, au style disco-folk-hippies, pondent des airs plein de paillettes, de fleurs des champs, de colts et de robes en dentelle. Un univers à la fois fifille et rebelle duquel on verrait aussi bien sortir une Bardot en Bonnie qu’une Lahaie en guêpière.

Lire la suite

Ce week-end, c’est festival… à Carhaix bien sûr !

16 Juil

Les Vieilles Charrues, c'est un peu Glastonbury à Carhaix !

Parce qu’on aime le côté roots des festivals de l’été, leur allure de grande colo et leur programmation éclectique, parce qu’on adore aller voir du live entre potes, avec l’impression de vivre peut-être ce qui va devenir un moment historique de la musique, alors ce week-end on démarre le mois de juillet en beauté avec les Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère).

Encore les Vieilles Charrues ? Eh ben oui, on n’y peut rien si la programmation 2010 de ce petit festival devenu grand mérite toujours le détour : Muse, Jacques Dutronc, The Raveonettes, Suprême NTM, Sophie Hunger, Chapelier fou, Brother Ali, Indochine, The Octopus, Phoenix, DJ Kentaro, Jamiroquai, -M-, Alain Souchon, Toots and the Maytals, Pony Pony Run Run, Julian Casablancas, Etienne de Crécy, Gush… Et la liste n’en finit plus. Du lourd et du pointu, depuis hier et jusqu’au 18 juillet.

Le tout dans une ambiance bottes de foin bon enfant et délicieusement barrée comme seuls les Bretons savent en concocter. Je ne suis pas objective ? Sérieusement, les Vieilles Charrues accueillent le championnat du monde de… « air biniou » ! Dans le genre dingue, on fait difficilement mieux.

Et ne vous inquiétez pas, il y aura du carburant pour vous remonter : tapas, ribs-potatoes, chili con carne, poulet Tikka, patates au lard, crêpes, tartiflettes, risothon ou nuggets bretons (j’y vais juste pour savoir ce que c’est)… le tout arrosé de vin, de bière bretonne et de cidre. Et dans la continuité de cette bonne ambiance conviviale en mode week-end à la ferme, vous serez accueillis de 7 h 30 à 12 h par un petit déjeuner rassasiant, et les producteurs locaux assurent même une distribution gratuite de lait dans le village camping.

Off dans les rues de Carhaix, jardin de curiosité, animations, ateliers… Et en plus le festival s’engage écologiquement : récupération et recyclage des gobelets grâce à un système de consigne, économie d’énergies, système de transports collectifs, flyers et dépliants fabriqués sur du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement…

Mordre dans une galette-saucisse devant un coucher de soleil, les fesses dans la paille, en écoutant Muse… Ah qu’il est revigorant, l’air de la campagne bretonne !!

Dépeint par l’intégriste culturelle