Tag Archives: Miyazaki

Happy B-day Arsenic et Petites Culottes !

11 Fév

Un an déjà et toutes ses dents ! Au départ, Arsenic et Petites Culottes c’est l’histoire de quatre ex-collègues à la recherche d’un projet commun. Un blog éclectique, un poil corrosif et dans l’air du temps. A l’arrivée, nous ne sommes plus que trois (ah… les nanas entre elles, c’est compliqué), mais toujours habitées par cette petite flamme.

En 365 jours, nous nous sommes découvertes des passions, des convictions, des pulsions et des névroses… à ceci près que les nôtres nous les partageons avec vous. Et mine de rien, Arsenic c’est au moins quatre articles par semaine, des bons plans à gogo et une ascèse de Spartiate.

Dur-dur de faire un best of de nos meilleurs papiers – et mes acolytes auront certainement un autre classement que le mien -, mais je me lance !

J’ai particulièrement jubilé à la lecture des péripéties de notre Serial mother nationale. Bénie soit-elle ! Traitements esthétiques de pointe, remèdes de grand-mère pour effacer les poches sous les yeux, conseils avertis pour booster notre libido : elle ne recule devant rien pour aller nous chercher l’info à sa source… On en redemande.

Au passage, on espère que vous avez apprécié nos bons plans mode, forme, culture ou idées cadeaux. Parce que, pour ne rien vous cacher, on se décarcasse, et Maïté, c’est rien à côté !

Je me suis personnellement délectée de la prose de l’Intégriste culturelle, qui a toujours un truc à t’apprendre. Sous ses conseils avertis, je me suis convertie aux mangas, à Miyazaki et à Murakami. Élitiste, notre Intégriste ? Lire la suite

Publicités

Du côté de chez Miyazaki

8 Avr

Quand j’ai vu ce que me réservait le programme télé (mais dis donc, elle est pas un peu accro au petit écran, cette intégriste culturelle, bizarre…), un « oooh » trop aigu m’a échappé. Un cycle Miyazaki. Sur Arte. (Non, je n’ai pas d’actions chez la chaîne.) Pour moi, c’est un événement digne d’une foire au chocolat ou d’une journée prix sacrifiés chez Isabel Marant. Une folie pure, surtout en prime time et sur deux semaines et demie, à tel point que j’en suis déjà à noter dans mon agenda les différentes étapes vers mon nirvana et à vérifier que je n’ai rien prévu (ou alors à carrément annuler ce qui était prévu) ces soirs-là : « Sérieux, elle me saoule avec ses trente ans, elle pouvait pas faire ça un autre soir que le Château ambulant ! » J’ai soudainement de grosses envies de nature, d’enfance, de contes et de créatures célestes. Reportage en direct de ma salle de bains : telle que je suis actuellement devant mon miroir, le sourire béat et le regard plein d’étoiles, je ressemble comme deux gouttes d’eau à mon fils devant un épisode de Oui-Oui. (Promis, je ne me moquerai plus de son air ahuri.)

Jusqu’au 22 avril, Arte va donc régaler petits et grands avec une rétrospective qui a commencé lundi par Le voyage de Chihiro. Lire la suite