Tag Archives: Macaron

Whoopie, le nouveau it cookie !

30 Nov

Les gourmands l’auront déjà repéré, le whoopie est l’accessoire culinaire incontournable, à partager devant une tasse de thé ou à la fin d’un bon dîner.

Pourquoi ?

Parce qu’il est pointu. Eh oui, ce petit gâteau rond vient tout juste de faire son apparition dans l’Hexagone et ne trône pas encore dans les cookbooks du Vieux Continent. Vous êtes donc furieusement tendance en le proposant.

Parce qu’il est romantique. Le whoopie est doté d’une jolie histoire. On raconte que les femmes amish de Pennsylvanie utilisaient leurs restes de pâte à gâteau et de crème pour réaliser cette douce tuerie qu’elles glissaient dans le déjeuner de leurs maris. Les hommes en ouvrant leur lunchbox aux champs, s’écriaient : « Whoopie ! »

Mais surtout parce qu’il est super facile à réaliser. Bien moins technique que son cousin le macaron et so easy à customiser comparé à l’autre gourmandise made in USA , j’ai nommé le cupcake.

Le Red Velvet, dernier must aux USA.

En fait, le whoopie c’est un peu l’Oreo, en version homemade.

LA RECETTE :

Lire la suite

Publicités

On veut toutes un mariage vintage !

5 Oct

© Sarah Yates

Trêve de flonflons et de robes choucroutes ! Si la tendance est au décorum m’as-tu-vu un poil bling-bling, prenons le contre-pied de la pensée dominante et offrons-nous, ainsi qu’à nos invités, une troisième voie. Quelque chose entre la teuf saucisse-merguez-cubi à la salle des fêtes de Trifouilly-sur-Orges et les noces de baronne à 10 plaques au château de Vaux-le-Vicomte.

THE robe

Qui dit vintage, dit robe vintage. Que l’on choisisse décolleté sensuel à la Marlène Dietrich ou une encolure chaste façon Audrey Hepburn, notre salut est dans le rétro ! Pour les petites chanceuses qui ont leurs habitudes à London, la boutique The Vintage Wedding Dress Company offre une gamme qui reprend, décennie par décennie, les hits d’antan. Pour les puristes, l’enseigne propose également de véritables modèles d’époque à faire reprendre à l’envi par leur couturière.

© The Vintage Wedding Dress Company

THE menu

Plutôt que de faire imprimer 350 menus sur du papier « sensation » avec une typo victorienne, pensez à l’effet que feraient une dizaine de miroirs anciens chipés à mamie et à tante Germaine sur lesquels vous auriez écrit le détails des plats servis, façon troquet parisien. Tout de suite, ça fait plus hype, non ? Lire la suite