Tag Archives: Lapin

Bien dans sa peau : fourrure or not fourrure ?

20 Fév

Salut, le renard ! C’est moi, la connasse. Qui porte de la fourrure ! Pas par cruauté, je n’ai rien contre les bêtes, fussent-elles à poils, à plumes, à cornes ou à Bon Dieu. Mais parce qu’au cœur de l’hiver, quand les températures virent au négatif, aucune matière synthétique n’est capable de rivaliser avec la chaleur d’une fourrure véritable.

Et puis, aussi, c’est doux.

Depuis les années 80, porter de la fourrure, c’est mal. Je voudrais clarifier l’accusation : c’est mal parce des animaux sont tués  ? Ou parce que des animaux souffrent ?

 

Lire la suite

Bonne année du lapin… ou presque

3 Fév

Ça ne vous aura pas échappé : aujourd’hui, c’est le nouvel an du calendrier chinois. Et cette année, bonne nouvelle, nous célébrons le lapin (ou lièvre ou chat, et de métal qui plus est, bref…). Enfin, bonne nouvelle, c’est à voir. Car si le lapin a bonne presse, qui est-il vraiment ?

Nous quittons donc l’année du Tigre pour entrer dans celle du Lapin. Douze mois placés sous le signe de la tranquillité, de la sociabilité et de la justice. En effet d’après le zodiaque chinois, le lapin est un animal qui aime être avec ses congénères, raffiné, sensible, discret et gentil. Dans l’imaginaire collectif, c’est un rongeur familier de nos campagnes, aux poils tout doux et aux grands yeux larmoyants, trop mignon et sans défense, presque une victime (et on a de l’empathie pour les « pauvres petites choses »). D’ailleurs, le lapin s’entendrait à merveille avec la chèvre (de monsieur Seguin) et le cochon (un des trois ?). En outre, c’est un végétarien, accro aux carottes qui rendent si aimable et proche de la nature, donc écolo. Autant dire qu’il est super tendance. Et hyper sympa, puisque c’est lui également qui célèbre le printemps en distribuant des œufs en chocolat pour Pâques. Pas étonnant donc qu’il soit l’un des animaux préférés des enfants. Notons qu’après l’ours (!), le lapin est la peluche-doudou la plus répandue chez les tout-petits. C’est dire sa cote de popularité !

Pourtant, finissons-en avec ce fantasme positif du lapin. Tout d’abord, le lapin est comme le rat, il a une sexualité débridée, se reproduit à une vitesse folle et enterrera sûrement l’espèce humaine. Lire la suite