Tag Archives: Horreur

American Horror Story : la série qui va vous empêcher de dormir

9 Mar

C’est pas parce que MegaUpload a mis la clé sous la porte qu’il faut se laisser abattre. Et ne pas profiter des dernières séries US. Et côté nouveautés, il y a de quoi se régaler : Awake, Pan Am, The Playboy Club… Et pourtant mon choix, furieusement assumé, se porte aujourd’hui sur une série un peu B, un peu geek et weird à mort : American Horror Story. Que diriez-vous d’un petit frisson ?

Une sombre série de plus ?

Pas vraiment. Si son nom ne vous dit pas grand-chose, en voici d’autres qui devraient mieux vous parler. Ryan Murphy en est le créateur-producteur-réalisateur-scénariste. Tout comme il était celui de Nip/Tuck ou de Glee, ainsi que le réalisateur de Mange, Prie, Aime. Polymorphe, le garçon. Alors où se situe American Horror Story dans ce grand écart des styles ? Que l’on se rassure, la série penche plus vers l’univers décadent, pervers et trash de Nip/Tuck… en allant encore au-delà. Un très bon point. Lire la suite

Trembler c’est tendance

9 Mar

Alors que vient de se terminer la rétrospective Hitchcock à la Cinémathèque française, que dès demain le musée d’Orsay célébrera l’épouvante, et qu’accessoirement pour des millions de fans à travers le monde s’annonce la sortie de Scream 4 dans un mois, c’est à Arte de la jouer angoisse avec ses cycles « Grand frisson » et « Série noire ». Hipe, le film d’horreur ?

Aujourd’hui, tout ce qui est kitch, rétro et vintage a la cote. Désormais, tous les genres cinématographiques, même les plus obscurs, sont célébrés par des flots d’amateurs qui apprécient les perles rares mal fignolées, les acteurs pas franchement crédibles, les raccords à la hache… Bref, on fait vivre le patrimoine et finalement c’est l’essentiel !

"Les Vierges de Satan" de Terence Isher.

Mais d’abord de quoi parle-t-on ? Du film qui prend aux tripes, glace le sang, rentre les cheveux dans le crâne, met le trouillomètre à zéro, celui qui fait peur, quoi ! Premier mouvement : le film d’horreur et tous ses dérivés (le gore, le giallo représenté par Dario Argento…). Lire la suite