Tag Archives: Homme

Un mec, ça met quoi comme vêtements ? Part II

10 Mar

Comme promis, je poursuis mon enquête d’investigation dans le dressing des hommes, tout ça dans l’espoir de pouvoir baliser le style de mon mec à moi. Et cette fois-ci, cap sur le hobo, le dandy rock et le trendy geek. Mais depuis quand les mecs ont-ils un look ? Depuis 2010, on vous dit !

————————

SHOPPING HOBO

Le hobo est à 2010 ce que le rasta a été aux années 90. Ce semi­-clodo des quartiers bobos s’entiche de toutes sortes de vêtements, si tant est qu’ils se réfèrent à une culture lointaine (et si possible ancestrale). Il portera d’ailleurs ses havaïanas 8 mois par an sous prétexte que c’est la mode à São Paulo. Grigris, boubous, turbans et chaussures de gaucho équatorien : la sape chez lui, ça doit raconter l’histoire de quelqu’un de très pauvre et dont le peuple a beaucoup souffert. Plus bohème que bourgeois, c’est souvent lui qui te taxe des clopes à 2 heures du mat’ parce qu’il n’arrive plus à rouler son Amsterdamer. Bonne nouvelle : le hobo est le dernier mâle à assumer une esthétique romantique au quotidien.

Look silhouette Asos ; trilby en paille, Hackett, 63,16 € ; tunisien tie and dye, Zadig & Voltaire, 95 € ; sandales, Asos, 35,37 € ; jean bleach, Asos, 39 € ; sac Ally Capellino, Jeremy Satchell, 218 €.

————————

SHOPPING DANDY ROCK

Digne représentant des looks classe et étriqués signés Hedi Slimane, le dandy rock est souvent un grand dépressif qui se la pète presqu’autant que le preppy Neuilly. Et pour cause, il revendique comme ce dernier un héritage, mais d’une tout autre nature. Lire la suite

Un mec, ça met quoi comme vêtements ?

5 Mar

1 et 2 © H&M et 3 ASOS

C’est en discutant avec deux amies, au sujet de l’influence plus ou moins officielle qu’une nana peut avoir sur les choix vestimentaires de son mec, que j’ai décidé de sortir du placard… OUI, il m’arrive à moi aussi d’acheter des vêtements à chéri, (que nous appellerons ici le Fétichiste de la chaussure). Mais mon Fétichiste à moi n’est pas comme les autres (enfin pas comme mon ex) : il a un GOÛT À LUI. Si, si. Avant de poursuivre, soyons claires : rhabiller son mec de la tête aux pieds, c’est mal. Tu n’es pas sa mère (oooooh que non !). Mais quand parfois tu claques 200 € de sapes pour ta pomme sur Asos.com, tu te dis que ça serait sympa de choper un polo mégaclasse à 9 € pour celui qui partage tes factures, non ? Le problème c’est que ça ne marche pas à tous les coups.

Après m’être fait envoyer divers achats à la figure, je me suis un jour assise un bon quart d’heure sur le canapé du salon, et après ces quelques minutes de réflexion intense, j’ai compris que le Fétichiste, en plus de faire une fixette sur les baskets et autres sneakers (ne jamais, ô grand jamais, lui choisir des chaussures à son insu, pas même ses charentaises), avait un style propre dont je ne pouvais chambouler la cohérence. Pour faciliter ma tâche et en bonne cartésienne (et aussi parce que j’ai lu le Glamour du mois de mars), j’ai donc décidé de cataloguer l’ensemble des hommes en 6 catégories : le beau-bio, le preppy Neuilly, le funky B-Boy, le dandy rock, le hobo et le trendy geek. Mon but est de tenter de décoder le « staïle » des mâles. En toute humilité. Lire la suite