Tag Archives: George Clooney

Bien dans sa peau : fourrure or not fourrure ?

20 Fév

Salut, le renard ! C’est moi, la connasse. Qui porte de la fourrure ! Pas par cruauté, je n’ai rien contre les bêtes, fussent-elles à poils, à plumes, à cornes ou à Bon Dieu. Mais parce qu’au cœur de l’hiver, quand les températures virent au négatif, aucune matière synthétique n’est capable de rivaliser avec la chaleur d’une fourrure véritable.

Et puis, aussi, c’est doux.

Depuis les années 80, porter de la fourrure, c’est mal. Je voudrais clarifier l’accusation : c’est mal parce des animaux sont tués  ? Ou parce que des animaux souffrent ?

 

Lire la suite

Pourquoi on est toutes amoureuses de Ryan Gosling ?

28 Oct

Nous allons répondre ici à une question essentielle, qui taraude presque tous les mecs depuis plusieurs semaines. Sortie des salles de cinéma, après le visionnage de Drive : des hordes de femmes, le regard énamouré et le soupir orgasmique. Mais qu’est-ce que ce mec a de plus que vous ?

D’abord, Ryan n’est pas un beau gosse comme les autres

Avec un tel physique, il aurait en effet pu choisir la voie de la facilité : rôles de serial lover, de séducteur tout beau tout miel… Mais à la façon d’un Johnny Depp (post-21 Jumpstreet), l’acteur canadien a décidé de salir son image lisse et propre, et s’est engagé dans des personnages décalés et des films inattendus : juif néo-nazi dans Danny Balint, ado meurtrier dans The United States of Leland, prof junkie dans Half Nelson (avec à la clé une nomination aux Oscars), mec déphasé amoureux d’une poupée gonflable dans Une fiancée pas comme les autres, père de famille déboussolé par sa relation bancale avec sa femme dans Blue Valentine… On peut dire que Ryan est toujours là où on ne l’attend pas. Et les mecs capables de nous surprendre, ça nous fait frissonner de désir.

Ryan a le sens de l’humour

La seule concession qu’il fera pour mettre en avant son physique n’en sera pas vraiment une : dans Crazy, Stupid, Love, il joue un homme à femmes, très premier degré et limite handicapé de l’amour. Lire la suite