Tag Archives: Dégustation

Où pratiquer le dîner caliente ?

13 Jan

Toi

On sait désormais comment booster la libido du couple, mais rien de plus agréable que de démarrer une soirée amoureuse par un préambule culinaire romantique, voire carrément sexy.

Voici trois endroits testés et approuvés par la rédaction d’Arsenic et Petites Culottes, qui réuniront toutes les conditions pour vous garantir un dîner placé sous le signe de la séduction.

Le Salon coquin

Pour commencer, passez au Salon.

Quelle jolie invitation, me direz-vous. Surtout lorsqu’on apprend que ce Salon est un restaurant atypique dédié aux couples, totalement intimiste, où les salles, aux appellations prometteuses (Cœur, Léopard ou Nuit), ne comportent que des tables de deux. Le must de l’érotisme ? La privatisation du salon coquin, un espace intime où dîner au champagne. Côté gastronomie, le Salon vous proposera une cuisine classique mais rondement menée, pour une addition avoisinant  les 50 à 60 € par lover.

Le Salon : 29, boulevard Arago, 75013 Paris. Réservation du salon coquin au 06 45 90 04 70 : 80 € en plus du dîner, champagne offert.

Lire la suite

Publicités

Häagen-Dazs invite les bambins à un atelier-dégustation à Paris !

31 Août

Il est bien connu que les journalistes ont des tas de bons plans, qu’ils sont invités partout, qu’on leur fait de nombreux cadeaux, que, non contentes de recevoir un salaire faramineux (!?), les rédactrices disposent d’avantages en nature quasi indécents.

Ben oui, c’est connu !

C’est pour cette raison (enfin, c’est ce que croyais) que j’ai été invitée par Häagen-Dazs à un goûter (gratuit bien évidemment !) pour mes filles et moi-même dans le but, pour elles, de réaliser le doudou de leur rêve en crème glacée et, pour moi, de déguster les derniers parfums à tomber du glacier.

Donc, arrivée sur place, je m’apprêtais à badiner avec une profusion de journalistes et people escortés de leur progéniture, je cherchais des yeux Laeticia  Hallyday accompagnée de Joy et Jade ou Mademoiselle Agnès et ses nièces. Mais rien de tout cela, je découvrais des familles inconnues et cools, venues, comme moi,  partager un après-midi chaleureux et gourmand avec leurs enfants.

Car, en effet, point de privilège journalistique en vue, Häagen-Dazs offre à tous ceux qui le souhaitent un atelier-création-dégustation au cours duquel tous les loulous présents réalisent une sculpture en sorbet qu’ils finiront par dévorer.

Un plan sympa, raffiné et gratuit, en 2010, ça existe !?

Lire la suite