Tag Archives: Brésil

Chie Mihara, ton été cartonnera !

20 Jan

Chie Mihara Printemps-Eté 2012

Dans la série « coups de foudre pour des shoes », après les Kiboots pour lesquelles l’Executive pétasse a récemment craqué, c’est à moi de vous présenter la marque must-have du prochain été.

Les Chie Mihara ! Le nom d’une créatrice brésilienne d’origine japonaise qui sait, avec habileté, allier humour, glamour, élégance et confort. Et lorsqu’il s’agit de chaussures, avouons que confort et mode font rarement bon ménage.

Mais le confort, pour cette nana qui a pratiqué l’orthopédie à New York City, c’est fondamental, ce qui tombe bien car si l’on considère le prix de ma paire favorite (269 € les escarpins aux longs cils), le moindre inconfort serait un délit !

Lire la suite

Publicités

Victoria Ceridono peut-elle détrôner Anna Wintour ?

22 Juin

Who's that girl ?

Victoria Ceridono, retenez bien ce nom, sera la fille à suivre dès la rentrée prochaine. Cette Brésilienne de 24 ans est, outre-Atlantique, LA journaliste mode-beauté la plus influente du moment. 

Non satisfaite d’être rédac-chef mode au RG Vogue brésilien, Victoria pige chez Vogue major et cartonne avec un blog totalement dédié à la beauté. 

Mais comment a-t-elle fait ? Vic ou Voguette, c’est ainsi que la blogosphère l’a rebaptisée, aime la mode mais se passionne avant tout pour l’art du maquillage. Toute jeune fille, de nature pâlichonne, la demoiselle ne peut sortir sans blush et s’extasie devant la magie que peut opérer le make-up. 

En 2007, alors qu’elle n’a que 21 ans et travaille chez Chic, le portail mode de Gloria Khalil, une amie rédactrice chez Vogue lui propose de piger pour l’illustre magazine. L’affaire roule, Vic se fait de plus en plus présente au sein de la rédaction mais lance tout de même en parallèle son blog : Dia de Beauté (« Jour de Beauté »). 

Victoria Ceridono pose pour Vogue RG Brésil.

Victoria Ceridono souhaite, à travers des messages « pro-make-up », transmettre sa passion pour les fards et le rouge à lèvres. Au contraire de ses compatriotes, peu friandes d’artifice, la jeune Brésilienne perçoit l’intérêt d’un maquillage raffiné et en loue les nouvelles avancées. Lire la suite