Tag Archives: Breakfast

Week-end à Londres : les spots d’Arsenic et Petites Culottes – Episode 1

17 Fév

Un petit week-end prévu dans la capitale anglaise ? Arsenic et Petites Culottes a la chance d’avoir dans ses rangs une Altesse mondialiste qui habite la City british ainsi que deux London addicts. Et elles vous donnent leurs bons plans. Sympa, non ? Plusieurs arrêts de Notting Hill à Shoreditch avec l’Intégriste culturelle.

Petit-déj chez Raoul's.

Parce que rien ne vaut les puces de Portobello le samedi (et son marché international qui vous fera saliver d’envie), on commence par un brunch solide, chic et cosy à cette adresse qui rassemble la faune trendy et élégante du quartier. Hormis ça, l’ambiance y est chaleureuse, le menu y est varié et fraîchement cuisiné : English Breakfast total (saucisse, beans, œufs brouillés, orange pressée…), bägel au saumon fumé ou au chorizo grillé, œufs Benedict, salade Caesar, fruits frais sur lit de yaourt grec… Et tout un menu pour déjeuner ou dîner tout aussi enviable, du hamburger maison à l’Apple Strudel, en passant par le poisson du jour ou l’agneau braisé. Son plus : une terrasse tranquille sur Talbot Road, idéale si vous y allez aux beaux jours.

Ici, on boit organique tout en écoutant la sélection pointue réalisée par le Rough Trade voisin (au croisement de Talbot Road et de Portobello Road). Une brûlerie branchée, donc, qui dispense toutes sortes de cafés (indien, nicaraguayen, italien, péruvien ou français), de thés (verts, Ceylan, Darjeeling, Earl Grey…) et chocolats belges, sucre cubain ou cacao. L’adresse rassemble toute la jeunesse branchée du coin, et fait salle comble. Lire la suite

Maigrir grâce au p’tit déj, c’est possible !

7 Juin

Nos grands-mères le répètent sans cesse : pour être en forme, il faut manger comme un roi le matin, un prince le midi et un pauvre le soir. Les campagnes Nutella ou Kellogg’s nous bassinent à longueur de temps avec leurs produits susceptibles de nous armer pour de longues journées. Et l’image que véhicule l’English breakfast à la fois nourrissant et rassurant nous donnerait presque envie de gober bacon et œufs brouillés, à peine tirés des draps.

Bref, on l’a compris, le petit déj est le repas le plus important de la journée, d’autant plus qu’on croit, de bonne foi, que les calories avalées le matin seront brûlées avant la tombée de la nuit ! C’est donc sur la base de théories forme et santé qu’on avale autant de sucres que de gras dès le réveil, et qu’on craque à 11 heures, hypoglycémie oblige, pour le premier Snickers qui nous fait de l’œil.

Puis à midi, rongées par la culpabilité, on se contente d’une salade arrosée des 100 calories d’une vinaigrette à l’huile pour, l’après-midi, fondre dès 16 heures sur les Granola de la voisine. Et le soir, seul moment qu’on partage en famille, on tombe sur le gratin, le verre de vin et sa fine tranche de Boursin.

Lire la suite