Tag Archives: Brad Pitt

Hollande, Barbie et la vie en rose

11 Mai

@karlie-kloss.org

Alea jacta est. Après des mois de campagne et de trop longs discours, la vox populi a annoncé la couleur pour les cinq prochaines années : la France veut voir la vie en rose. L’austérité peut aller se faire voir chez les Grecs.

Allons, enfants de la patrie, adoptons la tendance ! Même si on a voté blanc, on est bien obligé de s’empourprer un peu (à défaut de rendre son passeport). Le look Barbie, c’est maintenant !

crédits @ripostelaique.com

Pink tsunami

La politique, on n’en peut plus. On a bousillé des repas de famille, perdu des potes d’enfance, insulté son coiffeur, il était temps que ça s’arrête. Réconcilions-nous autour de sujets qui fâchent moins : l’humour, la bouffe, les vacances, le shopping, les Bisounours, des trucs un peu sympas, quoi !

Lire la suite

La nouvelle coupe de Jennifer Aniston : bilan psycho-capillaire

25 Fév

La nouvelle a eu l’effet d’un électrochoc : Jennifer Aniston a coupé ses cheveux. Envolées, les longueurs balayées par le soleil californien (et à coups d’ammoniaque). Enterré, le wavy parfait qui secoua tant la communauté capillaire internationale dans les années 1990 et 2000. Dès lors, une seule question brûle toutes les lèvres : POURQUOI ?

Jen veut nous montrer qu’elle assume la quarantaine

Elle pose à moitié nue pour des magazines mode et moins mode. Aniston veut qu’on la voit comme une femme indépendante qui assume tout : ses choix, son âge et sa solitude. Elle se met en colloc avec sa meilleure pote Courteney Cox fraîchement divorcée, et alors ? Elle ne s’est pas encore fait inséminer ou n’a pas eu recours à une mère porteuse (oui, les stars ne procréent pas comme nous), so what ? En bonne quadra, Jen a le cheveu qui s’affine, qui s’affaisse, qui faiblit, quoi. Qu’à cela ne tienne, elle ratiboise, un point c’est tout. Lire la suite

Rentrée cinéma : les films qui vont faire swinguer 2011

11 Jan

Avec janvier se termine la période de Noël et des blockbusters mielleux des fêtes. Le cinéma prend enfin ses bonnes résolutions et nous offre sur un plateau grands réalisateurs, acteurs lumineux, films variés et de qualité. Voici ma liste des immanquables de 2011.

Somewhere, de Sofia Coppola (sortie le 5 janvier)

Alors oui, le film est déjà en salles, mais ce n’est pas une raison pour ne pas le mentionner. La « fille de » nous revient avec son quatrième film, et c’est en soi un événement de 2011. Ici la relation père-fille (Stephen Dorff et Elle Fanning) décrite avec beaucoup de tendresse et déjà auréolée d’un Lion d’or à Venise. Pour explorer plus avant le cinéma de Sofia Coppola, MK2 a édité un formidable hors-série très complet et fouillé qui ravira les cinéphiles de tous poils.

Arrietty le petit monde des Chapardeurs, de Hiromasa Yonebayashi (sortie le 12 janvier)

Qui ne se souvient pas des Minipouces ? Ici, ils portent le nom de Chapardeurs, ils empruntent et détournent des objets dans les maisons où ils emménagent. Une règle : ne jamais se faire remarquer par les hommes. Mais Arrietty, haute comme trois dés à coudre, va rencontrer un jeune humain et enfreindre les lois de son petit monde. La dernière merveille du Studio Ghibli.

The Green Hornet, de Michel Gondry (sortie le 12 janvier)

Bon, parce qu’il s’agit du génial Michel Gondry, évidemment. Qui a réuni une équipe de spécialistes du film de super-héros pour réaliser son « Frelon vert ». Qui a fait appel à la drôlissime et sublime Cameron Diaz. Et qui va mettre son art de l’effet visuel au service d’un long-métrage d’action et qu’on a hâte de voir ça… à tort ou à raison. Lire la suite

Vélo : l’arme anti-crise et l’atout séduction

25 Avr

C’est dit : aujourd’hui, en plus d’être bon pour la nature, le vélo bénéficie également à l’économie. Alors comment un petit deux-roues (sans moteur, bien sûr) pourrait-il seul enrayer la crise ? Lors du congrès de la Fédération des usagers de la bicyclette qui a eu lieu vendredi à Strasbourg, Nicolas Mercat, chef de projet au cabinet Altermodal-Inddigo et véritable dingo de la petite reine, a présenté une étude allant dans ce sens : pas moins de 4,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. Si ça c’est pas bon pour l’économie, hein !? Le deux-roues est un sacré chef d’entreprise : en France, on lui doit également 35 000 emplois. Les aménagements réalisés dans les villes ainsi que les vélos en libre service (150 millions d’euros par an et 1 200 emplois) ne cessent d’encourager l’essor de ce secteur qui a une belle marge de progression devant lui, puisque la France est encore loin derrière les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique et la Suisse.

Et c’est sans compter sur ses effets par rapport à la santé. Trente minutes de vélo par jour, et vous verrez s’éloigner les risques de mortalité, de cancer, d’obésité, de diabète de type II, de maladie cardiovasculaire ou de dépression ! Un impact estimé à 5,6 milliards. Un vrai remède contre le déficit de la sécurité sociale. Comment il est trop fort, le vélo ! Lire la suite