(#Friendly Hollande)* Conseils pour parler English sans bourder

11 Nov

Publicité tchèque pour Belecole (cours de langues) – Havas Prague @lexiophiles.com

Le 7 novembre 2012, un tweet du président de la République française a provoqué un fou rire dans les rédactions et ambassades du monde entier. Adressé à Barack Obama à l’occasion de sa fraîche réélection, le tweet accompagnait sa lettre officielle de félicitations signée « Friendly, François Hollande »*.

C’est donc officiel, le locataire de l’Élysée ne baragouine pas un mot d’anglais. Pas plus que le précédent – Sarko avait accueilli Hillary Clinton à Paris sous une pluie battante avec un « Sorry for the time » inoubliable.

@cartoonstock

On a les ambassadeurs qu’on mérite. C’est connu, les Français sont nuls en anglais. Voici donc un petit rappel sur les faux amis histoire d’éviter les quiproquos :

***

Ah tiens, d’ailleurs

A quid pro quo = une contrepartie. Pas un malentendu. Sauf si on vous offre des vacances supplémentaires quand vous demandez une augmentation, là, c’est les deux.

Greyish anatomy

En anglais, cervical = du col de l’utérus (cervix). Conseil : après 18 heures d’avion, dire simplement : « my neck hurts », point.

L’air con 

Bon à savoir, a con = un escroc, un repris de justice. Un ex-con n’est donc pas un pauvre type qui s’est amélioré mais un ancien taulard. Pour interpeller un con, dites plutôt bloody idiot ou jerk. Sauf si le gars est aussi une petite frappe, auquel cas, courage, fuyez.

Lire la suite

Publicités

Les cadeaux sympas à offrir à vos copines enceintes

2 Nov

« Ce qui vous attend si vous attendez un bébé »

Je ne sais pas vous, mais autour de moi, toutes les nanas sont enceintes ou viennent d’accoucher d’un ou deux bambins (les joies des grossesses gémellaires). Alors comme je risque également de repasser bientôt par la case « en cloque » moi-même, voici une vraie question essentielle : qu’est-ce qu’on offre à une jeune maman qui a déjà fait chauffer la carte bleue  à défaut d’avoir fait chauffer sa vie sociale durant les derniers 9 mois de gestation (exit les doudous, gigoteuses et autres chaussons en laine) ?

Parce que votre copine est avant tout une femme d’aujourd’hui qui n’a (ou n’aura) pas (nécessairement) laissé son bon goût dans la salle d’accouchement, traitez-la avec respect en ne lui offrant la première panoplie DP.AM qui vous passe sous la main. J’ai fait travailler mes neurones et mes favoris Internet pour vous. Premier temps de ma sélection en trois trimestres.

  • Un papier peint sympa

Elle a sûrement déjà pensé à un semblant de déco. Et sans doute a-t-elle opté pour des murs blancs, crème, vieux rose, bleu nuage ou vert prairie. Quoi qu’il en soit, si votre copine a un semblant de goût, elle aura évité la frise Winnie l’Ourson ou la thématique Dora l’Exploratrice. Lire la suite

Le miracle du shampoing sec

26 Oct

@etsy.com

Il est 8  h22 et ça fait 7 minutes que je devrais être partie au boulot, mais là, en fait, je viens d’ouvrir un œil.

Sans réfléchir trop – histoire de pas se fouler un neurone en prime – je saute dans mes fringues de la veille et attrape mon sac. C’est en passant en courant devant le miroir de l’entrée que je m’arrête net, réprimant un cri d’effroi. « C’est juste pas possible de sortir au grand jour avec une tignasse pareille, on dirait Kristen Stewart », crie le miroir. A ce moment précis, un neurone qui a eu tout juste le temps de s’étirer émet une suggestion intéressante : shampoing sec.

Quelques minute plus tard, je cours derrière mon bus, ventre à terre et cheveu au vent, mais quel cheveu ! Qui brille, qui sent bon, qui n’est même pas gras ! C’est le miracle du shampoing sec.

@www.gabysbeautyblog.com

Ce miracle en spray n’est pas que pour les marmottes abonnées aux pannes d’oreiller : il porte régulièrement secours à des femmes pressées, à des sans-volume, à des cheveux-fins-qui-filassent, des qui-frisent-sans-brushing, des sans-brushing-depuis-1987… Le shampoing sec, héros des temps modernes ?

Mode d’emploi

1- Ôtez manteau, veste, écharpe, capuche, collier, col, petit top Maje en soie qui coûte un bras, surtout noir. Si, obligé. Lire la suite

« Political Animals » : Bill, Barack et les autres

13 Sep

@theworldofhillaryclinton.com

À l’heure où Barack Obama, au coude à coude dans les sondages avec un « businessman », bat la campagne pour sa réélection, je réalise pourquoi ma série coup de cœur de l’été, Political Animals, a fait un flop outre-Atlantique.

Sigourney Weaver – presque désaliénée – y incarne une First Lady des années 90 devenue secrétaire d’État américain (Démocrate) qui entend briguer à son tour la présidence des États-Unis. Toute ressemblance avec des faits réels ou historiques est tout sauf fortuite. Enfant naturel de À la Maison Blanche (The West Wing) et de Dirty Sexy Money, la série avait tout pour faire un carton. Que nenni. Autopsie d’une mort prématurée.

@themamafesto.wordpress.com

Lire la suite

J’ai lu Fifty Shades of Grey…

6 Sep

Préparez-vous à voir débouler dans les transports, les parcs publics et les salles d’attente une nouvelle race de lectrices. Elles seront faciles à repérer : impossible – pensent-elles – de savoir ce qu’elles sont en train de bouquiner goulûment, le précieux roman aura été soigneusement recouvert d’un papier opaque afin d’en dissimuler le contenu… Faisant déjà l’objet d’un véritable phénomène dans les pays anglo-saxons, la trilogie Fifty Shades s’annonce comme le best-seller de la rentrée en France, n’en déplaisent aux critiques du sérail.

Le retour du roman érotique

Les trois livres marquent la renaissance du roman érotique, qualifié désormais de « Mommy porn », ça fait plus cool. Lire la suite

A la rentrée, ne me parlez plus de…

3 Sep

Tiens, d’ailleurs, j’en ai un peu marre aussi de Rihanna…

OK, on est un peu en retard pour notre rentrée d’Arsenic et Petites Culottes, mais on n’avait pas envie de reprendre boulot et métro. Vous savez ce que c’est, on repousse, on repousse… jusqu’au moment fatidique. Et il est là ! C’est donc la rentrée, et je suis de très mauvaise humeur. Voici les sujets à ne pas aborder avec moi en septembre.

  • Les vacances

Comment ça, je ne suis pas sérieuse !? Évidemment que non, mais j’aimerais juste qu’on n’en parle plus pendant quelques semaines, pitié. Et désolée pour ceux qui ont pris leurs vacances en septembre, je sais, c’est pas juste. Question de respect ! Je suis encore en deuil. Idem pour les merguez, les chipolatas, les brochettes de porc marinées à la mexicaine et le rosé qui, en dehors de la sacro-sainte période de juin à août (réduite juste à août, cette année), sont carrément indigestes.

  • Marion Cotillard

Que dire… Je fais partie de ces très nombreuses femmes d’aujourd’hui (faites un sondage rapide autour de vous) que Marion Cotillard énerve. Depuis La Môme, elle est partout : Vogue, Elle, Grazia, Télé 7 Jours... Impossible d’échapper à la compagne de Guillaume Canet, qui, toute en faux cils et en pose glamour façon Nouvel Hollywwod, nous abreuve de non-révélations sur sa vie, la maternité, son amour du cinéma, ses théories du complot (l’effondrement des tours du World Trade Center, c’était le Pentagone)… Lire la suite

Vacances, j’oublie tout

26 Juil

Pressées d’en découdre avec le hamac et les vagues, les filles d’Arsenic ont boucler leurs valises (à l’arrache) la semaine dernière et sont parties en vacances.

De votre côté, vous n’avez pas encore décidé où vous alliez poser vos valises ? Voici quelques idées pour voyageurs allergiques au tourisme de masse.

Allez, on vous souhaite donc à tous un radieux été, épicurien et sensuel.

On se retrouve le 20 août, en pleine forme pour la rentrée. Oui, mais en forme de quoi ? Suspense.