Archive | Culture RSS feed for this section

Espèce de Moomin !

15 Mar

Les pays nordiques nous avaient déjà envoyé les sabots de bois, le sauna, Ingmar Bergman, Stieg Larsson, Ikea, le renne fumé, le saumon gravlax, le combiné nordique, ABBA, Victoria Silvstedt et même le Père Noël… Voici maintenant les Moomins.

Dans ce gloubiboulga de culture scandinave, rétablissons certains repères. Les Moomins sont finlandais à tendance suédophone. Ce sont des trolls de la forêt qui vivent sur le golfe de Finlande, dans une verte vallée. Pas de panique. Chez Tove Jansson, leur créatrice, le troll a la bonhomie de l’hippopotame, de grands yeux ronds innocents et la douceur d’une guimauve grillée au feu de bois.

Mieux qu’une virée familiale à Ikea, avec Småland et pause boulettes de viande-sauce aux airelles, vos enfants et vous allez les adorer. Parce que même si le Moomin est né en 1945, il est sacrément moderne. C’est en effet un sacré bobo écolo : il mène une vie communautaire, dans une maison dont la porte est toujours ouverte, se fond dans la nature et adore aider son prochain – normal pour un Finlandais ! A tel point qu’il est aujourd’hui l’emblème national.

En outre, pas d’angélisme ni d’esprit Bisounours chez les Moomins. Lire la suite

Bande dessinée : Angoulême fait son festival, Arsenic aussi

28 Jan

Ça ne vous aura pas échappée : le festival d’Angoulême a ouvert ses portes hier, et les refermera dimanche. Pour l’occasion, Arsenic et Petites Culottes va vous donner envie de buller.

Ici, on aime la bande dessinée : l’Executive pétasse vous a déjà proposé de passer un week-end de BD, on vous a parlé de Pluto et de Walking Dead, en lice dans la sélection officielle d’Angoulême… Et le Festival international a décidé de vous en faire voir de toutes les couleurs.

Tout d’abord en noir et blanc, avec Cerebus : High Society, une saga bien connue des amateurs, qui met en scène un oryctérope (ou cochon de terre, vivant en Afrique centrale) alcoolique, bagarreur et asocial, qui n’a qu’un seul but : devenir riche à tout prix. A l’origine, une parodie de Conan le Barbare de Barry Windsor-Smith, créée en 1977, qui a pris fin en 2004 après 6 000 pages de planches soignées, à l’intrigue ultra-construite. Lire la suite

Ce week-end, on boycotte les soldes et on lit des BD

14 Jan

Thorgal, le héros culte de Van Hamme et Rosinski.

L’adage « je consomme donc je suis » ne passera pas par vous ! Vous vous êtes serré(e) la ceinture tout l’hiver, vous vous êtes privée d’un sac cartable Comptoir des Cotonniers, d’un duffle-coat à col en fourrure Sandro et d’un tregging Maje, ça n’est pas pour réduire à néant tous vos louables efforts sous prétexte d’un rabais de 20 à 50 %. Non.

Alors que d’aucuns iront se rouler dans la fange des grands magasins, vous serez bien au chaud, soit au ciné, soit au fond de votre canapé Maisons du Monde, lovée sous votre plaid préféré, à bouquiner l’impensable : une BD.

Et pas une de ces BD pourraves qui marquent tout au plus la semaine de leur sortie. Hors de ma vue Pénélope Jolicœur et l’égotrip de celles qui refusent qu’on leur parle d’autre chose que d’elles-mêmes ! Nous, on veut du geek, on veut des tripes, du sang et des larmes.

© Blacksad, par Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido.

On commence donc par faire une razzia à la Fnac, en s’attardant au rayon mangas mais en se dirigeant d’un pas assuré vers le corner BD. Et là, on se laisse tenter par le bijou Blacksad et son ambiance rétro portée par ses génialissimes créateurs, tous deux passionnés d’animation. Blacksad est un détective privé qui résout des enquêtes dignes des meilleurs imbroglios du genre au détour de bars enfumés. Juste excellent. Lire la suite

Agenda de janvier : tous au 104 !

4 Jan

Nuit Ouf © Kiki Picasso

Avis aux cultureux en mal de manifestations underground ! La Nuit Ouf vient réveiller le 19e arrondissement parisien, et le souffle de cette déflagration événementielle entend bien toucher les quartiers voisins, jusqu’aux portes de Passy, de Montreuil et de Gentilly ! Cette « nuit guedin » se tiendra au 104, le 14 janvier prochain. Amen.

Et pis d’abord, c’est quoi le 104 ?

Le 104 – ou CENTQUATRE pour les intimes – est le nouvel espace culturel chouchou des bourgeois bohèmes. Au passage, on ne dit plus « bobos », ça fait trop 2010. Cette immense bâtisse entièrement modulable a pour vocation d’héberger des manifestations, expositions, concerts, happenings de tous poils. Ancien site des pompes funèbres, le 104 de la rue d’Aubervilliers est inauguré en grandes pompes en 2008 par la ville de Paris qui régale 60 000 spectateurs avec un concert gratos de Tricky. Bref, en 2011, le Louvre est définitivement has been, la salle Pleyel ringarde et la Fondation Cartier scandaleusement bling-bling.

Le CENTQUATRE.

Lire la suite

Noël : ma wishlist idéale

7 Déc

A l’heure de dévaliser le sapin, il n’est pas toujours facile de contenter l’ensemble de ses proches. L’exercice est même redoutable, parfois périlleux, et jamais réellement exécuté à la perfection.

Pour tenter de régler le dilemme cornélien du cadeau qui tape dans le mille, je suis partisane du « offre à autrui ce que tu aimerais que l’on t’offre ». Voici donc ma wishlist fantasmée, sans restriction de prix ni respect aucun de la bienséance. Puisse-t-elle vous aider à faire des heureux !

Petit Papa Noël, puisque j’ai été très sage cette année – j’ai arrêté de dauber sur la meuf de mon ex et ai presque totalement cessé de frauder dans les trains de banlieue -, voici les beaux joujoux qui me feraient bien kiffer :

La touche pop culture : le cadeau geek soft

© Taschen

On aimait déjà les éditions Taschen qui publient de beaux et gros livres, s’intéressent désormais à des thématiques sont de plus en plus cool. J’espère que mon frère va jeter son dévolu sur le parpaing jaune fluo que l’on voit partout : 75 years of DC Comics de Paul Levitz. Le frérot n’a pas intérêt à être radin, l’ouvrage lui coûtera la modique somme de 150 euros. C’est plutôt mal engagé, mais je garde espoir. Chers Parisiens, vous préférez vous pendre par les viscères plutôt que de poser un pied à la Fnac au mois de décembre ? Pas de problème, le livre est disponible dans la toute nouvelle boutique du MK2 Bibliothèque. Lire la suite