Aaron Johnson : sous le geek, le mâle

28 Nov

Il était une fois un jeune garçon ni vraiment beau ni vraiment laid, qui allait devenir une bombe sexuelle. Cette histoire est celle de milliers d’adolescents (et adolescentes). Cette histoire est celle de 95 % des people. Dont Aaron Johnson.

Mais, me direz-vous, qui est Aaron Johnson ? Je vous donne rendez-vous sur les milliers de sites de fans énamourées. C’est un mannequin ? Non. Un chanteur ? Non. Un acteur ? Banco. Je vous entends dire : « Pas connu, alors ! »

C’est un citoyen britannique né en 1990. Autant dire un bébé… Donc, le jeune homme, né dans la lointaine banlieue londonienne, commence à 8-9 ans dans le théâtre, apprend le chant, la musique et la danse. Il enchaîne avec quelques séries et seconds rôles dans des longs métrages (dans L’Illusionniste, en 2006, il incarne Edward Norton jeune). Fait du mannequinat par-ci par-là. Puis en 2010, Aaron joue le premier rôle dans un film pas forcément attendu au tournant et qui ne risque a priori pas de lui faire tutoyer les dieux de l’Olympe hollywoodien… Et pourtant, c’est un carton ! En pleine ère de suprématie geek, Aaron incarne Dave Lizewski dans Kick-Ass, de Matthew Vaughn. Son personnage, un ado nourri aux comics et aux Strange, décide de se transformer en bon samaritain masqué et de sauver la veuve et l’orphelin. Sur sa route, il croise d’autres justiciers du dimanche qui répondent aux noms de Red Mist, Big Daddy (Nicolas Cage) et Hit Girl (Chloë Moretz). Ensemble, ils vont affronter un vrai méchant incarné par Mark Strong. Au départ, un OVNI, qui, contre toute attente, devient culte chez les geeks et les non-geeks, et fait exploser la cote d’Aaron Johnson.

Peu de temps auparavant, en 2009, alors qu’il est en plein tournage de Kick-Ass, il se présente également au casting de Nowhere Boy, un film sur l’adolescence de John Lennon, qui compte déjà Kristin Scott-Thomas dans ses rangs. La réalisatrice, Sam Taylor-Wood, n’imagine pas le jeune garçon au physique lisse a priori dans le rôle, jusqu’à son arrivée au casting, cheveux gominés, lunettes sur le nez et guitare à la main : la ressemblance est troublante. En plus, il est musicien et a le même brin de voix que Lennon. La transformation va piquer la curiosité de la réalisatrice d’alors 42 ans, qui donne ce premier rôle très convoité à l’acteur de 19 ans et tombe dans ses bras. Ils se fiancent dans la foulée. Ont désormais deux enfants et se sont mariés l’été dernier. Et sont tellement amoureux qu’ils ont également partager leurs noms de famille : Aaron est désormais Taylor-Johnson, tout comme Sam. Soupir de dépit. Mais d’où sort cette cougar ? En Angleterre, Sam Taylor-Wood est une figure importante de la scène photo et vidéo britannique, décorée Officier de l’Ordre de l’Empire Britannique. Une sorte de Pygmalion pour Aaron Johnson qui se révèle à la virilité et à la maturité (l’éducation sentimentale…). Re-soupir.

Photographié par Mario Testino dans l’édition d’octobre du Vogue américain

Et désormais Aaron Johnson entre dans le très fermé cercle du cinéma international. En 2011, sa femme le met en scène dans un clip de REM. Le groupe sort alors son nouvel album. Petit buzz outre-Manche :

Après Kick-Ass, l’acteur est repéré pour jouer un ado manipulateur dans Chatroom, d’Hideo Nakata. Il enchaîne aux côtés de Glenn Close dans Albert Nobbs, de Rodrigo Garcia. Puis rien qu’en 2012, il tient la dragée haute au playboy minet Taylor Kitsch, allant même jusqu’à l’éclipser, dans Savages, d’Oliver Stone ; pique Keira Knightley à Jude Law dans Anna Karenine, de Joe Wright ; et est actuellement en plein tournage de Kick-Ass 2, de Jeff Wadlow. Son atout pour continuer son ascension auprès des réalisateurs : une image qu’il modifie à souhait. Son atout pour continuer son ascension auprès des spectateurs spectatrices : ben…

Vogue allemand…

Anna Karenine sort le 5 décembre en salles : autant vous dire que vous allez vous en mettre plein les mirettes. Si ce n’est déjà fait avec Savages, toujours à l’affiche de certains cinémas… Re-re-soupir.

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :