Ce Parisien qu’on adore détester

19 Avr

crédits @www.ledimancheaulit.fr

La « French Arrogance » : c’est le nom de la boite de prod qu’a créée Olivier Giraud pour interpréter How to become parisian in one hour (« Comment devenir parisien en une heure ») parce qu’aucun producteur (parisien, ça va de soit) n’acceptait de produire sa pièce. Trois ans plus tard, c’est la jolie signature d’un one man show qui cartonne, unique en son genre, écrit et raconté en anglais, destiné à un public anglophone mais pas que.

Auto-administré à doses homéopatiques, cet elixir humoristique 100% accessible au français pur beurre est susceptible de guérir les plus neurasténiques d’entre nous. Je dis nous, même si je n’habite plus Paris, parce qu’à chaque fois que je tire la tronche, mes potes étrangers me jettent un regard de feinte compassion (« Nan, mais c’est pas sa faute, c’est culturel, elle est parisienne« ), ce à quoi je réponds invariablement, et pour leur plus grande joie :

crédits @ troll.me

Je suis certaine qu’Olivier Giraud voit ce que je veux dire – cet ancien Chef de cuisine expatrié aux États-Unis en pleine crise des freedom fries a du déguster en terme de lynchage culturel. De quoi inspirer ce Manuel de survie pour les non-parisiens éblouis par la Ville Lumière qui souhaitent intégrer les codes locaux.

Avec un French accent coupé au couteau et quelques observations auto-dérisoires non moins acérées, l’humoriste taille les portraits croisés du parisien ronchon et du touriste so excited par la moindre déjection canine made in Paris. Cliché contre cliché. On ne peut s’empêcher d’éprouver une certaine tendresse pour les deux camps. Ça passe… mais qu’est-ce que ça casse !

Il parait que l’ambassade japonaise tient une cellule de crise permanente pour leurs ressortissants qui peinent à se remettre du choc de la découverte du « vrai Paris », avec son métro qui pue et ses charmants habitants qui pestent sans arrêt (un syndrome de l’Inde à l’envers ?). Il est vrai que nous, les parisiens, prenons un malin plaisir à cultiver l’épouvantable réputation qu’on nous prête en terme d’accueil et de savoir vivre. Tous les touristes devraient aller voir How to become parisian in one hour directement en sortant de l’aéroport, pour prevenir le clash culturel.

Une pièce à voir :

 Parce qu’elle le vaut bien : seul le parisien est capable de battre L’Oréal en matière de French Arrogance,

– Parce qu’au vu des courbatures abdominales post-rigolade qu’elle inflige, elle vaut toutes les séances de Power Plate du monde,

– Parce qu’elle est troublante de vérités tordantes et consternantes. Oui, un parisien pénétrant dans un magasin aura toujours le réflexe d’envoyer bouler tout vendeur s’approchant de lui par un « NAN, JE REGARDEU » impérieux… avec le geste flex « parle à ma main » exaspéré qui va avec. Et non, un parisien ne donne jamais l’heure, ni son chemin, à un touriste, c’est la Loi. Bref on adore le détester, ce cher parisien.

@parisdailyphoto.com

Comment devenir parisien en une heure
par et avec Olivier Giraud
au Théâtre de la Main d’Or

15 passage de la Main d’Or, 75011 Paris

Promulgué par l’Altesse mondialiste

Publicités

Une Réponse to “Ce Parisien qu’on adore détester”

  1. L'Executive pétasse 7 juin 2012 à 16:25 #

    Vu hier soir et OVER-approuvé !! C’est hi-la-rant. (Et inutile de préciser que je suis très mauvais public). Ce one man show est un délice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :