Cinéma : ça a de la gueule !

9 Fév

Désormais, pour se faire remarquer à Hollywood, plus la peine d’afficher des gros muscles luisants ou un visage symétrique ennuyeux ! L’heure est de nouveau au mec qui a de la gueule, au regard ambigu, à la fibre capillaire plus que rebelle et au charisme singulier. La preuve avec quatre films à l’affiche.

Robert Downey Jr.

En ce moment et pour la deuxième fois, l’Américain au visage marqué par des années d’excès et de cures de désintox revient dans le costume de Sherlock Holmes. Les trentenaires l’ont découvert dans la série Ally McBeal en avocat cynique et névrosé et, depuis, ne s’en remettent pas. Sa beauté ténébreuse, son passé de bad boy, ses longs cils, sa tignasse aléatoire, son look de dandy moderne, sa barbe de trois jours permanente et sa personnalité aussi noire que son humour nous ont poussées dans les salles pour voir Iron Man (et personnellement, je ne manquerai sûrement pas The Avengers, qui s’annonce pourtant comme une des daubes de ce début d’année). Notre côté obscur à nous…

Michael Shannon

Il est sans doute l’un des acteurs anonymes les plus connus. Impossible de savoir où on l’a vu, mais son physique atypique et son regard perçant à la Christopher Walken marquent indubitablement la rétine. Des rôles oubliables dans Un jour sans fin, Pearl Harbour, 8 Mile ou Bad Boys II (il faut bien se faire une filmo). Puis un début de consécration avec Les Noces rebelles, de Sam Mendes : il est John Givings, le fils mentalement fragile des voisins de Kate Winslett et de Leonardo DiCaprio, un rôle qui lui vaudra une nomination à l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Et enfin l’explosion dans le chef-d’œuvre Take Shelter de Jeff Nichols (encore à l’affiche de certaines salles : précipitez-vous). La preuve qu’il devient incontournable : il sera bientôt le Général Zod, le grand méchant qui fera face au Superman de Zack Snyder dans Man of Steel.

Ezra Miller

Voilà une sacrée graine d’acteur. À 19 ans, à peine sorti de l’adolescence, le jeune homme, avec ses traits acérés et son regard sombre, a déjà bluffé ses pairs dans We Need to Talk About Kevin. Il y a l’extravagante et mutante Tilda Swinton comme partenaire de jeu. Au menu, le face à face entre une mère et son fils, à la relation ultra compliquée, qui va mener ce dernier au meurtre. Ezra Miller y est un ado inquiétant, une sorte de marque de fabrique due à son physique et dont il a fait sa spécialité, puisqu’il récidive dans Another Happy Day, de Sam Levinson. Il y campe Elliott, le fiston accro aux mélanges explosifs de drogues et de médicaments d’Ellen Barkin. Bref, des rôles malsains qui dépotent, pour une réputation déjà bien sulfureuse.

Gary Oldman

Que dire sur notre Dracula préféré, notre Sid Vicious le plus charmant, notre Beethoven le plus romanesque ? De la trempe d’un Tim Roth ou d’un Daniel Day-Lewis (des collègues de sa génération), le comédien londonien est connu pour ses personnages rock’n’roll, cocaïnomanes, anticonformistes, psychopathes, hallucinés, dégénérés… Et avec ce visage qui a vécu et ce charme so british, on ne pouvait espérer mieux. Après avoir joué en vrac Lee Harvey Oswald dans J.F.K. d’Oliver Stone, Albert Milo dans Basquiat de Julian Schnabel, Jack dans Romeo is Bleeding de Peter Medak ou Joe Orton dans Prick Up Your Ears de Stephen Frears, Gary s’était un peu fait oublier. Avant de réapparaître modestement en Sirius Black dans la série des Harry Potter et en commissaire Gordon dans les Batman de Nolan. Dans La Taupe, si son sex-appeal n’est plus mis en avant, c’est pour laisser place à une nonchalance, un mystère et une intelligence tranquille… On n’y perd pas vraiment au change finalement.

Et si vous en voulez encore, les salles ont encore en réserve quelques belles gueules : Adrien Brody dans Detachment, Daniel Craig dans Millénium, sans oublier John Hurt, Mark Strong ou Tom Hardy toujours dans La Taupe.

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :