Séries : l’avènement des seconds rôles

31 Oct

L’inimitable Kim Cathrall

Force est de constater, à l’exception peut-être de Dr. House, que c’est rarement pour le rôle principal qu’on devient accro à une série. Outre le scénario et la réalisation, ce qui nous accroche, c’est aussi la place des personnages secondaires. Pas toujours très écrits mais souvent irremplaçables, certains héros satellites éclipsent les vedettes d’un TV show dans nos petits cœurs tout mous. L’exemple le plus criant : avez-vous suivi six longues saisons de Sex and The City pour être témoin des turpitudes existentielles de Carrie Bradshaw (bo-ring), ou pour pour vous délecter des frasques de Samantha Jones ? Je crois que j’ai marqué un point, là…

Samantha Jones, morceau choisi.

Ils sont plus déviants 

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de la série True Blood, de ses excès d’hémoglobine et de Lafayette, un de ses persos, secondaire certes, mais tout à fait immanquable. Les producteurs du show ont eu la bonne idée de ne pas suivre à la virgule près le roman dont est tiré le scénario, qui aurait fait mourir notre cuisinier black très gay sauce voodoo dès la première saison. Ouf ! Ça n’est sans doute pas avec Bill ou Sookie qu’on ferait fonctionner nos zygomatiques… Lafayette, gigolo et dealer à ses heures perdues, s’habille comme une cagole et jure comme un camionneur. Bref, on le kiffe.

Pam et Lafayette

Ils sont plus drôles

Forcément, quand on n’est pas sous le feu des projecteurs, on peut se permettre davantage de choses. Dès lors qu’on n’est pas le héros ou l’antihéros d’une fiction, on n’est plus tenu par la bienséance et le diktat des bien-pensants. Tout comme pour Sue Sylvester dans Glee, on peut faire dire tout et n’importe quoi aux personnages secondaires, surtout s’ils sont dans le camp des « méchants ». Toujours dans la famille True Blood, je demande Pam la vampirique, méta-bitch pour l’éternité. Pam est blonde, plusieurs fois centenaire et totalement blasée. Son humour ? Aussi aiguisé que ses deux canines ! Dans la dernière saison de la série, on a pu l’entendre prononcer ces mots : « I am so over Sookie and her precious fairy vagina and her stupid name! Fuck Sookie! » De la grande littérature. C’est pour ça qu’on l’aime, Pam. Même combat dans Dexter, avec le libidineux inspecteur Masuka, toujours prêt à sortir un mot bien déplacé envers la gente féminine.

Bref, ils sont plus attachants

Même si leur histoire est traitée dans une trame mineure du scénario, les personnages secondaires gagnent parfois plus rapidement notre affection. Au grand malheur d’Ellen Pompeo (aka Meredith Grey dans Grey’s Anatomy), c’est bien Katherine Heigl (Docteur Izzie Stevens) qui fut la star de Seattle Grace Hospital… Izzie est pauvre, couche avec ses patients, son meilleur ami marié et a la bonne idée de quitter la série au moment où tout part à vau-l’eau. Enfin, si je vous demande quel est votre personnage préféré dans Mad Men, vous me dites ? Joan Holloway, of course ! Forte et fragile, séductrice manipulatrice et victime à la fois, Joan est intrigante par tous les aspects, quitte à faire passer Don et Betty Draper (Jon Hamm et January Jones) pour des bulots côté charisme.

Moralité, il semblerait que, pour écrire une série à succès, il faille bétonner son casting avec des personnages principaux lisses et chiants, en réservant une place de choix à un ou deux éléments qui vont créer le buzz. Nous avons tous oublié Carrie Bradshaw et ses looks improbables. Les moments de grâce signés Samantha Jones, eux, sont CULTE.

Infligé par l’Executive pétasse

Suivez L’Executive Pétasse sur Twitter

Publicités

Une Réponse to “Séries : l’avènement des seconds rôles”

  1. Oum 31 octobre 2011 à 10:26 #

    Ou alors Jim/Pam dans The Office, Dr Violet Turner dans Private Practice et j’en passe ! C’est vrai que les seconds rôles cimentent l’attrait de la série ! Bref, ça me fait penser que j’ai des épisodes de Dexter sur le feu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :