Regard sur l’Inde, ces femmes qui changent le monde

17 Oct

Mugi Ben Rabari, brodeuse à Khardiya

Dans la série des petits bonheurs que distille Arsenic, après nous être récemment inondées de bonnes nouvelles et accueilli l’automne en mode pensée positive, ce lundi on ouvre un joli bouquin qui fait du bien.

Ce livre est l’hommage que rend Reporter Sans Frontières aux femmes indiennes. Six photographes Olivia Arthur, Martine Franck, Raghu Raï, Alessandra Sanguinetti, Alex Webb et Patrick Zachmann, ont choisi d’illustrer chacun un thème. Des sujets tels que les groupes d’entraide, l’accès des femmes à l’éducation, leur place dans le monde du travail ou au sein de la vie politique.

La collecte des déchets par les femmes Maheshwari

Sur ces pages, des visages hauts en couleurs relatent le quotidien de femmes belles et ambitieuses dont le courage et les convictions jouent un rôle prépondérant dans la société indienne. Un regard anti-misérabiliste à travers lequel 100 portraits imposent une vision moderne de l’avenir.

Karuna Nandy, avocate aux droits de l'homme

Un bémol, pourtant, une couverture trop triste bien loin du contenu positif de l’ouvrage. Dommage car c’est elle, cette photo qui sert d’affiche à l’expo du Petit Palais partenaire de R.S.F dans sa lutte pour la liberté de la presse.

Anjolie Ela Menon, artiste peintre

Car en effet, ces 100 photos seront présentées du 21 octobre 2011 au 8 janvier 2012 au public et distilleront leurs pépites de chaleur et de bonne humeur aux parisiens stressés.

Du beau et du positif c’est tout ce qu’on revendique aujourd’hui…

Elles Changent l’Inde, Reporters sans Frontières, 9.90€

L'expo

Concocté par la Serial mother

Publicités

2 Réponses to “Regard sur l’Inde, ces femmes qui changent le monde”

  1. Eric Froger 17 octobre 2011 à 19:49 #

    j’apprécie à titre personnel qu’il y ait une exposition de photos nous montrant et par là même nous démontrant si toutefois cela devait être fait , que les Indiennes recèlent les mêmes atouts que les femmes occidentales…aussi et même plus éduquées et ambitieuses pour les plus chanceuses , quant à celles qui sont engagées – et là cela me tient le plus à coeur et à raison – elles sont particulèrement à saluer pour leur courage et pugnacité…en égard à la complexité sociétale de l’INDE, continent « émergent « comme on dit du fait d’une économie dynamique et en expansion « quasi inquiétante d’ailleurs pour le reste du monde »…allons donc voir cette expo-voyage et découverte , guidés par ces femmes « en mouvement…

  2. photogriffon 21 février 2014 à 16:31 #

    Bonjour les filles d’Arsenic, je vous écrit ce petit « billet » bien rangé dans votre rayon Culture, que mon site devrait intéresser pas mal de personnes sur votre blog. Je parle de photo, de photo, de photo, et de photo. Beaucoup de reportages intéressant sur http://www.photogriffon.com

    A bientôt j’espère !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :