J’ai testé l’aquabiking

9 Juin

© Pénélope Jolicœur

La Serial Mother en parlait déjà il y a un an. Et c’est le temps qu’il m’aura fallu pour me soumettre à l’expérience « aquabiking ». C’est que la perspective de vivre une expérience cardio intense pendant 60 minutes dans mon maillot Speedo ne m’a pas excitée de prime abord. Mais les premières chaleurs ont eu raison de ma fainéantise : quand ma copine Cindy (elle et moi, on a monté un club de prénoms de merde) m’a proposé de l’accompagner à son cours d’aquabiking, j’ai baissé les yeux sur ma culotte de cheval enrobée d’un bon demi-centimètre de cellulite et j’ai dit « why not ».

Levée aux aurores le samedi matin, 30 minutes de tram, et hop, je me retrouve devant la piscine municipale du 15e arrondissement de Paris pour 45 minutes d’attente dans une queue peuplée de guerrières du 21e siècle. 9 euros le cours, ça se paie, car le nombre de participantes est limité à 16. Environ la moitié des prétendantes se feront refouler. Mais qu’importe, ma cellulite et moi, on est surmotivées !

Qu'est-ce qu'on ferait pas pour être bonne en maillot...

Je saute dans mon vieux une-pièce tout distendu et bouffé par le chlore, j’enfonce ma tête dans mon bonnet de bain bleu EDF et j’avance d’un pas déterminé vers le petit bassin qui se trouve à côté de l’ampli crachant de l’Eurodance et du R’n’B bien pourrave et pourtant de circonstance. On  commence sans préliminaires à se déchaîner sur une machine dantesque, sorte de vélo d’appartement waterproof plongé dans 1,20 m d’eau. Ça pédale sec dès le départ. Au rythme des basses, on s’active et la résistance de l’eau rend la tâche difficile, très difficile. On pédale en danseuse et même debout. Lorsque l’on est simplement en position assise, le prof (un beau gosse en short rouge et Havaïanas) nous ordonne d’exercer nos bras tendus en leur faisant faire un mouvement de va-et-vient dans l’eau. L’enfer musculaire a désormais un nom.

Bien que nous changions de position toutes les 3 minutes maximum, aucune pause n’est prévue au programme. Le dernier quart d’heure est vraiment très éprouvant. Mon petit cœur tout encrassé est au bord de l’apoplexie, mes cuisses sont en flammes et j’ai les mollets en phase terminale.

Bref, l’aquabiking, c’est pas pour les tantouzes. Loin de faire office de petite promenade de santé, ce genre d’effort physique est à réserver aux plus motivées d’entre nous, aux intégristes de la sudation intense. L’avantage quand on est à la piscine, c’est qu’on ne se sent pas transpirer, hé hé.  Je le conseille à toutes celles qui souhaitent réaliser un trois-en-un. Mesdames et mesdemoiselles, vous en aurez pour votre argent : 45 minutes d’aquabiking = raffermissement + massage anti-cellulite (exercé par l’eau) + cardio. Bref, pour toutes celles qui n’ont pas le temps et qui n’ont pas peur de l’effort !

Infligé par l’Executive pétasse

Suivez L’Executive Pétasse sur Twitter

Publicités

9 Réponses to “J’ai testé l’aquabiking”

  1. Cindy 9 juin 2011 à 13:39 #

    I love le club des prénoms pouraves.
    Signé : Cindy
    PS : on devrait inviter Mickaël dans notre club 🙂

  2. émilie 12 juin 2011 à 18:16 #

    Chic je cherchais un moyen détourné d’aller à la piscine sans me faire chier à faire des longueurs…en plus dans le 15 ème, à côté de la maison. Merci !

  3. willy 12 juin 2011 à 19:18 #

    Allez, un peu de culture. Pas générale hein.

    http://www.newmedia-art.org/cgi-bin/show-oeu.asp?ID=150000000043118&lg=FRA

    Des bises.

  4. Elise 28 juillet 2011 à 10:36 #

    Hello !
    Je trouve pas le centre où tu as fait de l’aquabiking pour 9 euros la séance.
    J’ai trouvé le http://www.centreaquabike.fr mais c’est 35 euros la séance.

    Pourrais tu me donner l’adresse stp ?

    Merciiii !!!

    • L'Executive pétasse 28 juillet 2011 à 13:25 #

      C’est la piscine (municipale et ouais, mais méga propre) Keller. 14 Rue de l’Ingénieur Robert Keller 75015 Paris. Métro ligne 10 Charles Michel 🙂 C’est 3 euros l’entrée à la piscine + 6 euros le cours. Attention, il n’y a que 16 places, donc il faut VRAIMENT arriver au moins 40 minutes à l’avance !

  5. Drou92 23 février 2014 à 18:17 #

    Hello, du coup moi aussi j’ai voulu tenter l’aquabike mais comme un centre a ouvert près de chez moi (rue notre dame de nazareth dans le 3e ), et que je ne suis pas super fan des piscines municipales, j’y suis allée. c’était top. vraiment intense, mais l’avantage c’est la petite séance de sauna offerte avec chaque séance qui agit comme la carotte au bout du bâton. Je le recommande à toutes les filles qui aiment l’effort mais aussi le réconfort qui suit!

Trackbacks/Pingbacks

  1. 10 trucs pour tenir le coup jusqu’aux vacances… « Arsenic et Petites Culottes - 29 juin 2011

    […] tes copines suer sur un vélo…à la piscine. Crevant certes, mais avant tout délassant l’aquabiking est désormais une des diciplines les plus efficaces pour se vider totalement la […]

  2. Valise d’une fashionista : les must-have de l’été 2011 « Arsenic et Petites Culottes - 3 août 2011

    […] toi les congés d’été, la ligne retrouvée, la fesse galbée et le moral d’acier. Les vacances sont presque là et la dernière galère en lice est la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :