Le mariage parfait (Kate forever ?)

29 Avr

The couple Royal. L'image officielle bien léchée.
C’est le mariage du siècle. Les Bridget Jones (célibataires anglaises de plus ou moins 30 ans qui croient encore au Prince Charmant) et les héritières des grandes dynasties européennes pleurent à chaudes larmes. William, l’héritier de la couronne britannique, se marie. Avec Kate, son amoureuse depuis la fac.

La presse du monde entier est en mode final countdown. Les mugs et autres T-shirts à l’effigie du couple star se vendent comme des muffins. La Reine Mère a sorti son plus joli chapeau. Charles répète son discours tel Colin Firth dans The King’s Speech. En bref, tout le monde est sur le qui-vive. Et nul doute que Lady Di observe ce gentil manège depuis son petit nuage, avec un œil amusé.

D’après sa récente expérience et de longues observations (sources littéraires diverses et variées, de Claude Levi Strauss à Dante), voici 6 petits conseils de l’Altesse mondialiste à la douce Kate :

1. Les couples se marient pour leurs points communs et se séparent sur leurs différences. Les points communs sont en général invités au mariage (ici, le cercle d’amis de l’université – qui va jouer des coudes parmi les 1 900 convives – et le Royaume Uni, berceau de leurs enfances respectives, qui remercie vivement le couple pour le jour férié accordé par la Reine en cette occasion et assistera distraitement à sa télédiffusion). Le lendemain du mariage, une fois sa mission accomplie, Kate a intérêt à bien s’accrocher à sa couronne.

Conseil à Kate numéro 1 : si tu crois a fond à ton mariage et à ton destin de VIP, fais un héritier le plus vite possible. Les points communs s’en trouveront renforcés. Si tu as un doute, fais comme tous les effrayés : attends. Et prie.

 2. Le dicton dit, « pour vivre heureux, vivons cachés ». C’est absolument VRAI. Et au pays des tabloïds, bon courage. La Kate a tout intérêt à se trouver une prison dorée à la hauteur du QG de Google (avec télé câblée, Starbucks et salon de coiffure intégrés).

Conseil à Kate numéro 2 : solution = signer un traité de paix le plus vite possible avec les médias = organiser régulièrement des séances photos pour nourrir la presse people + engager une super plume pour le Guardian.

3. Les amis de l’un sont (et resteront) les amis de l’un. Kate et William se sont rencontrés en 2001 à l’université. Ils ont donc tissé un super cocon relationnel confortable et ont plein d’amis communs. Ouh, le danger. Un couple qui n’a en commun que la volonté de s’aimer et des amis, c’est chaud. Ah si ! Ils sont aussi tous deux de nationalité britannique. Ouf.

Conseil à Kate numéro 3 : garde tes amis d’enfance et continue à te faire des amis de ton côté (mise sur l’international). Qu’ils aiment ou non William. Si toi tu l’aimes, tu les convaincras de l’aimer. Si eux t’aiment et que William se tire avec une princesse saoudienne, ils te sauveront.

4. En 1911, mariée, princesse et sans profession, c’est bien. En 2011, non.
La famille de Kate a fait fortune dans l’accessoire de fête. Bizarrement, Kate aurait commencé comme acheteuse professionnelle pour Jigsaw, avant de renoncer (sans doute sous la pression des paparazzi) et décider de se convertir à la photographie, sous l’égide de Mario Testino, ancien photographe de (bizarre…) Lady Di et présenté par (re-bizarre…) William. Elle a donc fait comme n’importe quelle personne acculée et douée d’intelligence et converti ses goûts professionnels pour être en phase avec sa vie de couple. Pour devenir photographe de mode. Avec option Duchesse de Cornouailles à la mort de son beau-père.

Conseil à Kate numéro 4 : tu es attirée naturellement par la mode. Tu sais depuis 10 ans que tu vas finir princesse du trône, puisque tu fais tout pour. C’est bien, chérie, con-ti-nue. Mario Testino est une référence, apprends avec lui, et après on verra, il y en a d’autres. Construis-toi un avenir professionnel. Continue la mode et la photo. Au cas où William se tire avec Rania de Jordanie, tu auras le meilleur angle, c’est donc (aussi) ça qui te sauvera. Le Sun te payera une fortune pour ton photo-reportage.

5. Le mieux est l’ennemi du bien. Catherine Elizabeth Middleton, c’est bien, c’est joli, modéré, musical. Princess Kate, c’est mieux, ça fait très conte de fées… et c’est donc très dangereux.

Conseil à Kate numéro 5 : aime ton nom. Cultive ton nom. Il est parfait tel qu’il est. Princesse machin sera toujours un bon truc à balancer sur ton CV ou dans ta nécro, mais c’est tout. Tu es Catherine Middleton, et tu es aimée pour ça, ne l’oublie jamais.

Petite voix interieure (credits: Disney)

6. Juste avant la cérémonie, certaines futures mariées entendent une petite voix intérieure, tel un Jimini Cricket, qui leur dit « Cours ! Cours ! ». Ça s’appelle la conscience.

Dernier conseil à Kate : chère Catherine, si tu lis ce blog, réfléchis. Oui, cela fait 10 ans que tu attends ce moment, au point que tes futurs sujets t’ont surnommé Waity Katie. Oui, ce mariage à l’air parfait, tu épouses un prince qui est absolument charmant ET tu n’as pas de belle-mère… Ça semble idyllique. Une story a la Lady Di. Mais justement, qu’est-il arrivé à ta belle mère, déjà ???

Cours !

Promulgué par l’Altesse mondialiste


Publicités

7 Réponses to “Le mariage parfait (Kate forever ?)”

  1. Aurore Olympe 29 avril 2011 à 11:51 #

    Un post pour dire que le mariage, il faut arrêter avec cela (old fashion et anti-féministe, tout ça, tout ça…)

    • L'altesse mondialiste 29 avril 2011 à 14:29 #

      Ah, le mariage, les contes de fées… On y croit, puis on déchante, puis on y re-croit… C’est sans fin depuis la nuit des temps !
      ps : « La Nuit des Temps », de Barjavel, a lire absolument.

    • Ceriat 29 avril 2011 à 16:14 #

      lol

  2. Mode'n Marie 29 avril 2011 à 19:55 #

    Quand on voit un mariage comme ça, on souhaite qu’il ne s’arrête jamais…
    Moi je l’espère, mais c’est vrai que c’est l’avenir qui nous le dira !
    Bisous

    Marie

  3. elodie 1 mai 2011 à 18:36 #

    Parfaitement cynique et drôle! un régal à lire 🙂 mais très beau mariage pour la demoiselle, ça fait rêver, un peu…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Kate et William : l’Angleterre va mal ! « Arsenic et Petites Culottes - 18 mai 2011

    […] les fiançailles de Kate et William, le Britannique vibrait, la monarchie exultait, les sondages d’opinion affichaient […]

  2. Elizabeth II : “La vraie reine de la Barbade, c’est pas Rihanna, c’est moi !” « Arsenic et Petites Culottes - 1 juin 2012

    […] mignon ! Leur mariage a créé l’événement l’an passé, un vrai conte de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :