La Rolls de la gourmandise est à Paris

22 Mar

Hier, une copine est venue prendre le thé les bras chargés d’une jolie boîte blanche, ficelée avec un lien très bio-style, en coton gris, coordonné à une carte de visite.

J’ignore la carte, ouvre le paquet et découvre un papier de soie d’un jaune jonquille très chic, total raccord avec la saison et susceptible de protéger une pochette Vanessa Bruno ou un top Zadig. L’euphorie me gagne : bien parti ce tea time ! Je plonge la main et là, déception, apparaissent des… cookies !

De petits gâteaux ronds irrégulièrement calibrés, élégamment rangés sous le papier. Mais tout de même, des cookies !

J’aurais dû préciser à Nath qu’une Religieuse de chez Dalloyau ou un Plaisir de chez Lenôtre aurait tout aussi bien fait l’affaire, m’enfin les petits gâteaux sentaient bon…

Comme mon amie ne disait rien et attendait une réaction, j’ai donc plongé la main dans le paquet, d’un air extasié, faisant mine de craquer pour les biscuits dorés.

Et là, au poids du premier j’ai tilté. Pour sûr, on n’était pas dans de l’industriel léger. En experte ès cookies, je l’ai immédiatement cassé pour voir ce que son cœur cachait et là, pas une miette ne s’est échappée. Au milieu, deux centimètres d’une pâte brune et moelleuse et des dizaines de chocolate chips me regardaient. La texture était brute et sombre, les contours irréguliers, et le chocolat embaumait.

À peine croqué, le biscuit révèle sa personnalité : des saveurs de cacao fin, de sucre roux… Immédiatement, les souvenir m’envahissent : Boston, son ambiance à la fois folle et studieuse et des pauses goûter à tomber. Les Français qui avaient étudié dans le Massachusetts rêvaient encore des gâteaux de la Nouvelle-Angleterre.

Mais qui donc avait pu fabriquer cette réplique parfaite ?

Nath me lâche l’adresse, celle d’une Américaine, amie d’amie, qui confectionne elle-même ces petites tueries, avec tout l’amour et le respect qu’elle a pour son pays.

Je file sur son site et constate que tout y est, même le cookie Peanut Butter-Chocolate Chunk… le rêve ! Mais un bémol, et non des moindres, le prix, lui aussi à tomber : 22 € la boîte de 12 cookies, oh my god !

À 2 € l’orgasme calorique, pas question que j’en laisse une miette aux copines…

Lola’s Cookies : http://lolas-cookies.com

Concocté par la Serial mother

Publicités

2 Réponses to “La Rolls de la gourmandise est à Paris”

  1. Lola's Cookies 22 mars 2011 à 13:31 #

    Waouh, MERCI BEAUCOUP Serial Mother pour cet article élogieux! Nous sommes contentes que nos créations vous aient plu! Et oui, nous les fabriquons nous mêmes à la base des recettes familiales, n’utilisant que des ingrédients frais et naturels qui font que le prix est légèrement élevé. Mais de notre point de vue, il n’y a pas de prix pour la qualité! Je tiens à citer également que les chaines comme Laura Todd’s ou même CoJean vendent leur cookies à partir de 1,95€ et le goût laisse à désirer! Trop mou (cause: trop de beurre) avec un mauvais arrière goût. Bref, nous avons déjà trouvé plus cher, moins de service, moins d’authenticité et moins bon ailleurs et c’est pour cela que nous avons démarré les fours!

    En espérant que nous pouvons faire connaître nos cookies à tout le monde bientôt….!

  2. PouletteNela 26 mars 2011 à 14:04 #

    Je passe par là et j’en ai l’eau à la bouche !!!!
    Je file visiter leur site web !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :