Galliano dégage et Dior s’écroule !

7 Mar

C’est la tendance des derniers mois : les « dictateurs » d’hier n’ont plus la cote, l’opinion les met à la rue. Après Ben Ali, Moubarak et, on l’espère, bientôt Kadhafi, c’est à la direction de Dior d’être formelle : Galliano doit se casser !

Pour ceux qui étaient sous terre la semaine dernière, voici ce que vous avez raté. Jeudi 24 février, dans un bar parisien, le couturier agresse verbalement un couple installé en terrasse. Il insulte d’abord la jeune femme en anglais :  « Sale face de juive, tu devrais être morte ! » Puis s’adresse à son compagnon : « Putain de bâtard asiatique, je vais te tuer ! »

Des témoins s’interposent, Galliano est arrêté avec 1,1 gramme d’alcool dans le sang.

Le créateur, mis à pied par sa maison de couture, nie les faits. Mais manque de bol, dans les heures qui suivent, le Sun publie en ligne une vidéo datant du 12 décembre 2010, dans laquelle on découvre l’Anglais clamant son amour pour Hitler : « Vos mères et vos ancêtres seraient tous des putains de gazés », clame-t-il déjà à des clients de café.

Après 15 ans d’une collaboration canon, Dior se doit d’envoyer valser sa poule aux œufs d’or. Mais le créateur s’accroche au fauteuil. S’excuse. Ces propos auraient été proférés sous l’emprise de l’alcool. Galliano annonce haut et fort qu’il part en désintox.

Pourtant, rien n’y fait. Dior ne veut plus entendre parler du designer. La grande maison tourne la page.

Lorsque John Galliano a débarqué avenue Montaigne en 1996, l’artiste avait totalement dépoussiéré la vieille maison française, trashisé son blason, renversé les codes vestimentaires. Les défilés du Britannique étaient attendus comme l’événement stylistique de l’année !

Mais au fil du temps, l’image de l’homo alcoolo, bouffi, maquillé et surbotoxé fait désordre. Galliano serait-il trop envahissant ? Que peut encore produire celui qui a déjà tout osé ? Après tout, tout cela ne tombe pas si mal, il était peut-être temps de faire le ménage…

Mais la collection A/W 2012 est produite, il s’agit de la montrer. The show must go on ! Elle sera un succès ! Les people et une presse curieuse viendront, probablement découvrir le dernier coup de maître du génie… Enfin, c’est ce qu’espère son PDG.

Mais rien de tout cela. Ce 4 mars dernier, les mannequins ont défilé sobrement devant un parterre d’inconnus. Point de people ni de rédactrices branchées. Ce sont les petites mains de la marque qui ont applaudi le final. Dior est désormais boycotté !

L’affaire ne se termine pas là. Une dernière vidéo fait déjà le buzz. Un film datant de 1963 où l’on découvre la nièce de Christian Dior exprimant librement sa sympathie pour le nazisme.

Gageons que l’idée de virer l’Anglais avait du effleurer la Dior team, mais aujourd’hui le scandale que Galliano leurs offre a, largement, dépassé leurs souhaits ! Aïe, la grande maison va mal.

Concocté par la Serial mother

Publicités

2 Réponses to “Galliano dégage et Dior s’écroule !”

  1. Frédérique 14 mars 2011 à 14:27 #

    la dernière vidéo est proprement hallucinante !!!!
    c’est à vomir !
    http://modeinkiosque.blogspot.com/

Trackbacks/Pingbacks

  1. Kate Moss, merci la coke ! « Arsenic et Petites Culottes - 29 mars 2011

    […] son grand ami Galliano qui obtient les faveurs de la miss. Probablement blanche, aérienne et infiniment poudrée, la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :