Natalie Portman : le noir lui va si bien

10 Fév

J’ai fait mes premiers pas au cinéma à l’âge de 12 ans, chez Luc Besson. Depuis, j’ai tourné avec les plus grands réalisateurs. J’ai fait mes études à Harvard. Je suis à jamais LA princesse intergalactique. Je séduis tous les bruns ténébreux un peu artistes qui passent. Je pèse 48 kilos toute mouillée. Je suis à deux doigts de l’Oscar de la meilleure actrice cette année. Je suis…

Indéniablement, c’est son année – Scarlett Johansson et autres Keira Knightley peuvent aller se rhabiller. Un bébé en route dont on n’arrête plus de parler (la star enceinte, ça a quelque chose de contre-nature, presque de miraculeux). Avec un danseur, français qui plus est – les médias hexagonaux sont hystériques. Un Golden Globe de la meilleure actrice, depuis le mois dernier, qui chauffe la place à l’Oscar, le 27 février prochain. Pour un film (et un rôle) coup de poing : Black Swan, sorti hier en salles. Bref, un début d’année en fanfare.

Et on n’a pas fini d’entendre parler de notre Padmé internationale. Tout d’abord parce qu’elle va bien accoucher un jour – et la star qui met bas c’est un re-événement. Ensuite parce que la belle est à l’affiche d’un nombre de films impressionnant, rien que pour le premier semestre 2011. La semaine prochaine, on attend Sex Friends avec Ashton Kutcher. On enchaîne le 24 avril avec Thor de Kenneth Branagh. Et on n’en peut plus d’attendre la sortie de Your Highness, une comédie déjantée, aux côtés de l’über hot James Franco. Sans compter sur Hesher, pour lequel Natalie porte également la casquette de productrice, ou Cloud Atlas des frères Wachowski (réalisateurs des Matrix et scénaristes de V pour Vendetta).

Pourtant, ce n’était pas gagné. L’actrice a un physique de joli petit moineau innocent qui aurait pu l’enfermer dans des rôles insipides. Mais ce sera sa force. La belle est intelligente, les réalisateurs aussi, et ils vont jouer à casser cette beauté lisse. En 1994, dans Léon, elle est une fillette orpheline qui devient le bras droit du célèbre Nettoyeur, carré noir de jais à la Louise Brooks, clope à la main, à l’aise avec les armes à feu et tenues rock période Recherche Susan désespérément. En 2005, elle surprend dans le sulfureux Closer, entre adultes consentants de Mike Nichols et obtient d’ailleurs plusieurs récompenses, dont le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle. En 2006, dans V pour Vendetta, la tête rasée, elle interprète Evey Hammond, une jeune femme qui va se rebeller contre le totalitarisme dans son pays, et reçoit un Saturn Award de la meilleure actrice. En 2008, elle incarne l’envie et l’ambition quand Scarlett Johansson écope du personnage pur et innocent (il fallait oser), dans Deux sœurs pour un roi.

Pour arriver à Black Swan et à Nina Sayers, la danseuse qui vit dans une prison pas très dorée : celle de sa mère, ancienne danseuse qui encadre sa fille à outrance ; celle de l’enfance, dans une chambre rose envahie par des peluches guimauve ; celle de la danse classique, faite de précision et d’exigence ; et celle de son corps, condamné à la minceur et à la performance. Jusqu’à ce qu’elle obtienne le rôle titre du Lac des cygnes. Un personnage qui va lui demander d’explorer son corps, sa sexualité et tous les aspects les plus sombres de sa personnalité. Darren Aronofsky renoue avec son talent pour filmer les coulisses ultra réalistes du sport façon The Wrestler, en y ajoutant le côté hallucinogène, trash, étouffant et sombre de Requiem for a Dream. Au milieu, un Vincent Cassel pervers et sadique à souhait, une Mila Kunis subversive et sensuelle, une Winona Ryder en étoile déchue hystérique, des scènes de ballet filmées avec fièvre, un suspense haletant, des danseurs aux corps et aux looks qui donnent envie de (re)chausser les pointes. Et une Natalie Portman plus que crédible en danseuse classique de haut niveau, qui pète les plombs.

Il est parfois bon d’aller voir du côté obscur de la Force.

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :