Pour vivre heureux, mentez !

1 Fév

Selon une étude américaine, nous mentons en moyenne deux fois par jour. Par amour, égard ou lâcheté, le mensonge, allié parfait du quotidien, nous tire de bien des guêpiers. En cas d’urgence, quel mal y a-t-il à concocter un petit bobard ?

Nous, on fait l’amour tous les jours.

C’est bon d’y croire. Parce qu’avec huit ans de vie commune, deux jobs et un enfant qui vous réveille une nuit sur deux, la libido part à vau-l’eau. Mais si vous le prétendez, c’est que l’idée vous plaît. A force de leitmotiv ça finira bien par revenir. Qui a menti ? On a le droit de penser positif, non ?

On a eu un temps de folie au ski, y a qu’à voir ma mine et celle des petits !

Pourquoi raconter à tout le monde qu’il a neigé la moitié des vacances et que Violette a vomi la raclette sur sa nouvelle combi. Grâce au seul après-m’ ensoleillé et aux lingettes autobronzantes, votre bonne mine « made in ski » est finalement sauvée. Rien qu’à vous regarder, les yeux des copines pétillent, ça rachète presque le séjour loupé !

Bien sûr que non, j’ai pas voté Sarko !

19 millions de Français ont voté Sarko, mais quand on écoute les autres parler, personne ne l’a fait. Certes, il y a du mensonge dans l’air, mais est-ce que ça vaut la peine de se prendre le bec avec les potes ? On ne va pas gâcher un si beau week-end. Allez, youpi, vive le mensonge politiquement correct !

Toi, trois kilos de trop, tu plaisantes ?

Oh, la vilaine dissimulation ! Ou plutôt le pieu mensonge. Pourquoi, au nom de l’amitié, faudrait-il tout dire aux copines ? Entre cops, faut savoir se remonter le moral, c’est le job. Plus grosse ? Non, juste plus en formes. Banco pour un petit bobard qui fait du bien.

On s’est fait une super soirée entre filles !

Quel intérêt de confier à Chouchou que Caroline est venue avec deux collègues mâles qui vous ont fait pouffer de rire toute la nuit ? Lorsqu’on se réfère aux valeurs d’honnêteté, de sincérité et de transparence qui sont les fondements de votre couple, certes c’est pas terrible, mais si c’est le prix pour passer un bon moment sans que Darling en soit perturbé, on dit OK. Vive la dissimulation charitable !

J’ai 29 ans !

Eh oui, ça fait 6 ans que j’ai 29 ans. A chaque anniversaire, je photoshope ma vie sur Facebook et c’est mon année de naissance qui change. Pourquoi ? Parce que 35 ans c’est trop vieux, que toutes mes collègues sont plus jeunes que moi et qu’à ce rythme-là c’est finalement elles qui me rattrapent. Et puis l’âge c’est dans la tête. Trentenaire je suis, trentenaire je reste…

A ton âge, j’étais première de la classe !

Quel intérêt de dire à Gaspard qu’en CM1 vous étiez déjà nulle en maths ? Comment lui avouer que vous ne connaissez pas, vous-même, les tables de multiplication qu’il est censé mémoriser ? Continuez à planquer la calculette et à hisser haut le drapeau de la bonne scolarité. Tant qu’il y croira, vous serez sauvée !

Qui a dit que le baratin ce n’était pas bien ? Imaginez un peu ce que serait la vie si tout le monde était cash ! Après tout, quelques salades, une contre-vérité, un petit craque, s’ils nous rendent plus sympathique et plus sociable, où est le mal ?

Concocté par la Serial mother

Publicités

2 Réponses to “Pour vivre heureux, mentez !”

  1. Laurent 1 février 2011 à 12:19 #

    Bravo les filles, vos articles sont SUPER!!

    (mensonge or not mensonge?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :