Les effeuilleuses new burlesque font leur tournée

6 Jan

Mimi Le Meaux et Dirty Martini.

Après une Dita Von Teese les fesses dans une coupe de champagne géante et les créatures pulpeuses et corsetées de Mad Men, la plongée dans le rétro continue grâce au Cabaret New Burlesque. Les actrices du film Tournée de Mathieu Amalric ont débarqué en France avec plumes et paillettes, pour un spectacle hilarant et outrageusement sexy. Elles s’appellent Kitten on The Keys, Mimi Le Meaux, Julie Atlas Muz, Evie Lovelle et Dirty Martini. Sans oublier le mâle de la troupe, Roky Roulette. Tout un programme !

Cabaret : à la fin du dix-neuvième siècle, les États-Unis accueillent des spectacles inspirés des célèbres music-halls de Paris, comme le Moulin Rouge. Les danseuses s’exhibent dans des tenues évocatrices lors de numéros chorégraphiés impressionnants.

Burlesque : dans les années 40 et 50, l’Amérique florissante affiche haut son glamour hollywoodien. Sur les scènes des cabarets, les artistes féminines se dénudent et font du strip-tease un art qu’on appelle alors « burlesque » et dont les chefs de file sont Betty Rowland, Tempest Storm, Lili St Cyr ou Gypsy Rose Lee.

New : dès les années 90, les strip-teaseuses jouent avec les codes du burlesque et réinventent la pin-up moderne, à la sexualité audacieuse et à l’humour dévastateur.

A mi-chemin entre le théâtre, la danse, le cirque, le cabaret et le strip-tease, ce spectacle déjanté est le fait de Kitty Hartl, ancienne programmatrice du très pointu Lieu unique, scène nationale de Nantes, qui se consacre désormais entièrement à la troupe dont elle est la directrice artistique. C’est elle qui a casté ces performeurs d’un nouveau genre et mis en place avec eux ce show satirique, avec décors, musique et tenues rétro-chics. On assiste à un défilé de jarretières et corsets, tatouages rock’n’roll, rondeurs assumées, chevelures über blondes et ultra rousses, strass, cache-tétons… Et côté technique, les strip-teaseuses et leur it boy assurent : effeuillage, tassel twirling (ou l’art de faire tournoyer les nippies), bimp and grind. Rien ne vous sera épargné… sauf le mauvais goût et l’ennui.

Cabaret New Burlesque : jusqu’au 15 janvier au Théâtre de la Cité internationale, 17, boulevard Jourdan, 75014 Paris. Du 21 au 23 janvier (date supplémentaire le 25 janvier) au CentQuatre, 104, rue d’Aubervilliers, 75019 Paris. www.theatredelacite.com et www.104.fr. Le 27 janvier au Hangar 23, Boulevard Émile-Duchemin, Quais rive droite, 76000 Rouen. www.hangar23.fr

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

Une Réponse to “Les effeuilleuses new burlesque font leur tournée”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Dita Von Teese cache-t-elle son jeu ? | Arsenic et Petites Culottes - 2 mars 2011

    […] avec le fils Castelbajac. Petit comte à deux balles, dont les 28 printemps ont fait passer l’effeuilleuse de 37 ans pour une fashion cougar. Le toy boy, c’est so […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :