Serait-ce la fin des gros seins ?

21 Déc

Nous sommes en 1995 : depuis trois ans, Pamela Anderson et ses implants en silicone cartonnent sur les plages d’Alerte à Malibu et font la une des magazines du monde entier. Les hommes s’extasient, prétextant admirer les exploits du sculptural David Hasselhoff, tandis que les desperate ménagères s’insurgent devant les proéminences vulgaires.

Deux ans plus tard, la Pam dégage, et toutes celles qui lui succéderont dans la série auront recours aux mêmes artifices pour tenir le devant de l’affiche.

C’est l’époque des gros seins ! Il faut du téton et du lourd pour réussir dans la vie. On réclame partout les Victoria Silvstedt, Carmen Electra ou Loana. La rue prend goût au décolleté, les Européennes deviennent adeptes au point que  les corsetiers sont contraints d’augmenter leur grille de tailles tant les bonnets E et F en dentelle font désormais recette.

Les années passent et doucement les lourds poitrails trépassent au gré des scandales liés à une chirurgie ratée ou à de mauvais obus implantés.

Désormais, la présence de bimbos n’est plus un gage de succès. Les dernières reliques du genre disparaissent de nos écrans et seules quelques caricatures s’y accrochent usant d’une sex-tape ou d’un animateur affublé d’un Jack Russell pour tenter de faire parler d’elles. Quant aux autres, exclues de l’œil du public, certaines deviendront à leur tour desperate tandis que d’autres sombreront dans l’enfer du porno, de la coke ou de la dépression, voire pire pour la glauquissime Lolo Ferrari.

En bref, aujourd’hui, on l’a bien compris, le très gros sein ne mène plus loin !

Pire encore, c’est le mini mini qui fait le plus parler de lui. Tiens donc, qui déboule en une des presses people ces dernières années ? Paris Hilton et ses tétons atrophiés, l’héritière s’étant même offert le luxe d’une authentique sex-tape où ses « œufs au plat » sont fièrement assumés.

Côté cinéma, même combat, bon nombre de réalisateurs offrent dorénavant les meilleurs rôles aux Keira Knightley, Michelle Pfeiffer, Freida Pinto, Natalie Portman, Charlotte Gainsbourg… et bien d’autres mini-boobs.

Cate Blanchett

Il faut s’y résoudre, l’heure n’est plus aux opulentes poitrines. Pratique, économique (nul besoin de balconnet) et léger, le petit sein tient désormais le haut du pavé et s’annonce encore bien placé cette nouvelle année. Les Cate Blanchett, Agyness Deyn ou Carla Bruni-Sarkozy s’avouent fières de leur petit buste, revendiquant haut et fort le droit de l’afficher.

« Elles ont bien raison ! » clame Chantal Thomass, reine de la lingerie sexy. « Les petits seins ont de la classe et sont très élégants. »

Et même les mecs interviennent, déclarant qu’il vaut mieux une authentique petite poitrine que deux nénés siliconés. De quoi se mêle-t-on, les garçons ?!

Bon, le décor est planté, mais va-t-on voir les implants valser cette année ?

Concocté par la Serial mother

Publicités

4 Réponses to “Serait-ce la fin des gros seins ?”

  1. eliza 18 mai 2011 à 07:02 #

    Et que fesont nous d’Angelina Jolie, Salma Hayek… la nouvelle ère donne plutôt vers l’élégance que sur la taille du bonnet. Marre de la vulgarité absurde que nous a infligé Barbie!!

  2. Flora 12 juin 2011 à 14:39 #

    Et si on fait un bonnet E, sans silicone et sans aucune aide de quelque bistouri que ce soit, il faut faire quoi? Aller se cacher?!

    • Marine 13 février 2012 à 12:49 #

      Chaqu’un a le droit a son moment de gloire ^^ Les gros seins on été pendant très longtemps un moyen de s’affirmer en tant que femme, et hypermédiatiser complexant ainsi les femmes a petite poitrine.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Dita Von Teese cache-t-elle son jeu ? | Arsenic et Petites Culottes - 2 mars 2011

    […] désormais, Dita c’est l’antithèse d’une Pamela. Très éloignée des blondes à forte poitrine et crinière fluffy , la Von Teese la joue […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :