Coco Rocha : une bombe sensuelle chez les top models

16 Nov

Sortons quelques instants des cliches liés au monde des défilés. Oublions les mannequins rachitiques, affamées, suicidaires ou dépressives pour constater que, sur les podiums, se promènent également quelques jolies demoiselles.

Depuis Naomi, Christie ou Eva, peu de mannequins ont suscité l’intérêt du grand public, jusqu’à ce que de vraies belles personnes pointent le bout de leur nez. Des modèles différentes de l’image sulfureuse de leurs ainées, des filles a priori saines, souvent casées, parfois mères de famille, chez lesquelles show-biz rime plus souvent avec charity que cocaïne.

La dernière pouliche de cette écurie de tops clean s’appelle Coco Rocha, un nom prédestiné s’il en est, pour une fille qui, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, s’est retrouvée propulsée au rang des miss les plus demandées des défilés.

Chanel, Marc Jacobs, Prada, Miu Miu ou Versace se l’arrachent déjà depuis quelques années.

Mais d’où sort cette fille ?

On est en 2002, une gamine de 14 ans, prénommée Mikhaila et surnommée Coco depuis l’enfance, participe à un concours de danse irlandaise. Sur scène, la belle cartonne et tape dans l’œil d’un booker de mode, Charles Stuart, qui l’embarque sur les sentiers de la mode, lui prédisant un avenir doré. Et ça le fait !

Le charme et le naturel de la miss opèrentet deux ans plus tard les couvertures de Vogue, ELLE ou Harper’s Baazar s’emparent de son image…

Mais l’événement qui propulse la carrière du top est l’ouverture surprenante et cadencée qu’elle propose, en 2007, au défilé Gaultier. La jeune fille de Richmond enchante l’assemblée avec un Step Dancing irlandais et révèle une personnalité fraîche et totalement décalée. Les spectateurs sont euphoriques, le milieu de la mode est conquis, et Coco désormais célèbre !

Quelques mois plus tard, Patrick de Marchelier colle la bombe sur l’illustre et culte calendrier Pirelli.

Calendrier Pirelli 2008.

C’est alors que le  mannequin le plus populaire du moment souhaite partager tout de sa vie avec public et amis, et crée son  blog perso, Ohsococo, dans lequel elle confesse les dessous du métier, sans langue de bois ni hypocrisie, refusant la frime et encourageant la charité.

Mais en février 2009, le scandale éclate ! Coco se fait jeter de la Fashion Week américaine pour… excès de poids. Eh oui, la jeune femme de 1,77 m et 51 kg,  s’habille en 34 : damned ! Elle est obèse ! Et donc trop grosse pour parader aux US.

Le milieu lui impose un 32 pour redevenir persona grata sur les défilés made in America. Mais la miss refuse de perdre un gramme, se grille ainsi ponctuellement de certains podiums et milite pour le droit d’assumer et d’aimer son corps. 

Désireuse de changer les codes, Coco Rocha lance alors sa ligne de prêt-à-porter, Rococo, dans laquelle aucune taille zéro n’est représentée. Les créations ne font pas l’unanimité, mais ont le mérite de faire parler du combat de la girl.

Et depuis ?

Coco a rencontré le prince charmant, James Conrad, un architecte branché de New York, pas beau mais, for sure, blindé à souhait, et elle l’a épousé. Peu avare de détails croustillants, la belle révèle tout du fabuleux mariage sur son blog. Et grâce au film de la fête, on passe en revue les demoiselles d’honneur, le château, la robe by Zac Posen, et même le voyage de noce…  Si, si !

Et on en redemande. Coco, on en deviendrait accro…

Concocté par la Serial mother

Publicités

2 Réponses to “Coco Rocha : une bombe sensuelle chez les top models”

  1. micky 17 novembre 2010 à 12:09 #

    J’adère, j’adore!!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Freja Beha : la top qui te décoiffe | Arsenic et Petites Culottes - 21 février 2011

    […] Freja Beha est la nouvelle égérie de la campagne printemps-été 2011 de H&M. Qui ? Prononcez « Fry-ya ». Un prénom garantie de hype. A la façon de Gisele, Agyness, Doutzen ou Coco (Rocha). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :