Stress au travail : 10 clés pour retrouver un moral d’acier

23 Sep

Restons zen.

À peine un mois qu’on a repris le boulot, et le quotidien nous rattrape. Les remarques du boss, les histoires des collègues, la perspective des grèves, les jours qui réduisent au rythme des baisses de moral… Déjà sous pression, on se tient mal, on mange mal, on respire mal… On s’enlise dans une spirale négative qui, si on ne fait rien, rend de plus en plus vulnérable.

Il faut pourtant tenir bon car le break de Noël, ce n’est pas pour  la semaine prochaine, et  le quotidien, il faut le gérer !

Pour y parvenir, voici 10 astuces qui vous aideront à supporter l’année en toute sérénité :

Tout d’abord, en lisant ces lignes, étirez-vous. Allongez les bras vers le haut, puis faites rouler vos épaules d’avant en arrière, tendez et détendez vos jambes en respirant lentement.

Massez-vous : Au travail, avant ou après les réunions difficiles, massez-vous discrètement les tempes, le crâne, la nuque. Cette action anodine favorise la circulation, donc l’irrigation du cerveau.

Frottez vous les mains avec des huiles essentielles de lavande aux vertus relaxantes et frictionnez lentement les lobes de vos oreilles. On vous regarde de travers ? Déclarez que vous utilisez une méthode tantrique susceptible de booster votre concentration…

Massez-vous...

Respirez ! On s’en doutait, on respire mal. En même temps, quand la boîte s’acharne ou qu’on vous pompe l’oxygène, quoi de plus normal !

Lorsque le stress nous envahit, les muscles de l’abdomen se contractent, les battements du cœur sont plus rapides, nous respirons mal. La respiration abdominale détend les muscles, calme l’organisme et apporte une meilleure oxygénation. Bien respirer c’est l’antistress  idéal ! Mais comment s’y prendre ? Fermez les yeux. Inspirez lentement par le nez en gonflant l’abdomen. Puis expirez doucement par la bouche. Renouvelez une dizaine de fois l’exercice. Vous devez effectuer 6 à 8 cycles par minute. Ça va déjà mieux.

Offrez-vous, ni vu ni connu, une pause détente au bureau :  Il n’est que 11 h, et vous êtes déjà claqué ! Accordez-vous donc quelques instants de relaxation  aux frais de la princesse…

Assis dos et cou droits, non adossé, les genoux à 90 degrés et les pieds à plat, inspirez et expirez normalement durant une minute. À l’inspiration, tendez tout votre corps, en contractant au maximum tous vos muscles et en imaginant que vous êtes lourd. Maintenez cette position pendant 10 secondes. À l’expiration, imaginez-vous léger, léger, et relâchez lentement toutes les tensions de votre corps. Marquez un temps d’arrêt au terme de l’expiration en vous détendant au max. Faite durer la séance pendant cinq minutes.

Gérer votre temps : Notez tout ce que vous avez à faire et barrez tout ce que vous avez fait. Écrire ses tâches libère l’esprit. La matérialisation du travail accompli rassure et apporte réconfort et confiance en soi.

Prenez des notes...

Mangez zen : Tout l’été, on vous conseille de moins manger, régime oblige, et en automne, on vous conseille de manger mieux !

L’alimentation, quelle prise de tête ! En tout cas, imposez-vous de prendre un petit déjeuner. C’est un  carburant indispensable pour bien démarrer la journée. Le midi, ne grignotez pas, consacrez au moins 20 minutes au repas et concentrez-vous sur ce que vous goûtez. Vivez l’instant afin de ne pas ajouter de frustration alimentaire à la pression déjà ressentie. Consommez des glucides, indispensables à la lutte contre le mauvais stress. Emportez au bureau des fruits secs qui éviteront de craquer sur des barres sucrées. Et buvez tout à long de la journée. Ne compensez pas le sentiment de fatigue par une consommation excessive de café, coca ou thé. Super excitants, ces faux amis pompent le reste de l’énergie disponible.

Apprenez à dire non ! Vous avez remarquez comme ceux qui ont tous les culots se font respecter ? Il serait peut-être temps de vous y mettre. Car savoir dire non à l’occasion peut se révéler protecteur et vous éviter de vous laisser embarquer dans des situations qui vous dépassent, d’assumer des responsabilités qui ne sont pas les vôtres, voire d’accepter un travail alors que vous êtes déjà débordé. Rappelez-vous qu’au niveau relationnel, le non est souvent moins dévalorisant qu’un oui évasif.

Apprenez à dire non !

Faites du sport : Mal de dos, migraines, prise de poids, tendance à l’insomnie, irritabilité… ça vous parle ? Eh bien, notez que l’activité physique possède une action calmante grâce à ces substances produites par le cerveau, les endorphines, qui améliorent l’endurance face aux épreuves de la vie. Un bel atout contre la déprime ! Mais aussi la meilleure façon de rééquilibrer le mental et d’augmenter le capital santé.

Pratiquez le sourire intérieur : Ne parlez surtout pas de cette technique à vos collègues les plus pragmatiques car ils risquent de vous prendre pour un(e) illuminé(e) tout droit sorti(e) d’une secte, mais tentez-la, ça en vaut la peine !

Asseyez-vous au bord d’une chaise, le dos droit, les pieds parallèles, les genoux pliés. Fermez les yeux, respirez calmement en augmentant doucement la respiration sans la bloquer. Imaginez une source de lumière apaisante devant votre visage. À l’inspiration, captez-la au niveau de votre tête. À l’expiration, envoyez-la dans vos reins en la faisant glisser doucement le long de votre dos. Répétez six fois l’exercice en portant toute l’attention sur vos reins. Continuez pendant deux minutes en prononçant le son « lllooonggg » à chaque expiration. Vous pouvez le dire à voix haute ou tout bas. Terminez par évoquer intérieurement la pensée d’une situation ou d’une image qui vous fait sourire.

Souriez.

Rééquilibrez-vous :  Pour le coup, un véritable truc tantrique bizarre, mais quand on est à cran, il faut savoir tout oser !

En position assise, tenez-vous droit. Respirez normalement, concentrez-vous sur l’air qui pénètre dans vos poumons lors de l’inspiration et sur l’air qui en sort lors de l’expiration. Par exemple, pensez  « oui  »  à l’entrée et « non » à la sortie. Imaginez tout doucement un pinceau pousser au bout de votre menton… À l’aide du pinceau, dessinez mentalement sur le mur d’en face un huit à l’horizontale (représentant l’infini) par de légers mouvements de la tête. Dans un sens. Puis dans l’autre. Continuez l’exercice en souriant. Inspirez profondément et expirez en douceur.

Et pour finir, consacrez-vous du temps, partagez des moments de tendresse avec votre partenaire, sortez plus souvent, offrez-vous des instants de solitude, lisez au lieu de regarder la télé, réconciliez-vous avec vous-même…

Concocté par la Serial mother

Publicités

3 Réponses to “Stress au travail : 10 clés pour retrouver un moral d’acier”

  1. Laurent 26 septembre 2010 à 21:58 #

    Merci Serial Mother, je me sens déjà mieux!!

  2. Cécile 27 septembre 2010 à 20:30 #

    avec tout çà si on est encore stressé…

Trackbacks/Pingbacks

  1. 10 trucs pour tenir le coup jusqu’aux vacances… « Arsenic et Petites Culottes - 29 juin 2011

    […] Certes, tu as craché dessus tout l’hiver, mais la simple idée que d’autres font déjà  bronzette alors que tu as du taf par-dessus la tête te rend dingue, c’est normal. La solution ? 2 ou 3 mèches de surfeuses histoire de te donner dès le réveil la crinière d’une nana qui a passé le mois aux Seychelles. Avoir un bon look, ce n’est pas du luxe pour retrouver un moral d’acier. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :