Mon beau chapeau… l’atout fashion de la rentrée

24 Août

Défilés automne hiver 2010-2011.

Les borsalinos et autres panamas avaient préparé le terrain depuis deux ou trois saisons : cet automne, on ne se contente plus d’accueillir dans nos armoires quelques chapeaux, mais TOUS les couvre-chefs possibles et imaginables. Bibi, melon, tyrolien, haut-de-forme, capuche, bonnet péruvien : la fashionista 2011 se coiffe sans compter.

C’est qu’on a plus d’une raison de l’adopter, notre ami chapi-chapo, car il cache :

  • Les cheveux tout gras quand on ressort le dimanche après-midi prendre un café entre copines (ça marche aussi pour les racines et les cheveux blancs, à condition de ne jamais, ô grand jamais, l’ôter) et qu’on préfère reporter la phase shampooing au lundi matin…
  • La mine déconfite de lendemain de cuite, quand on rentre chez soi « with no make-up », que l’on arbore un teint de zombie et que l’on veut passer incognito dans le métro ou dans son immeuble. Trilby + Ray-Ban = pas vu, pas pris. Pratique.

Passé maître dans l’art de la dissimulation, le couvre-chef permet aussi de montrer :

  • Qu’on peut apporter une touche de dandysme à la plus banale des tenues. Et l’éternel combinaison jean + tee-shirt prend une toute autre dimension.
  • Qu’on est une intellectuelle-arty-mystérieuse, surtout si on porte déjà des lunettes à larges montures foncées et des tee-shirts à messages anarchistes.
  • Qu’on n’a pas les mêmes valeurs que le commun des mortels : ça, c’est si on opte pour le bibi à l’heure du brunch ou le haut-de-forme pour aller au cinéma (dans ce cas précis, vous êtes invitée à quitter votre couvre-chef pendant la séance, si vous voulez éviter les embrouilles).

Bref, que vous soyez petite, immense, à frange, blonde platine ou rondouillette, vous n’y couperez pas : ça n’est pas plus un it-bag qu’il vous faut, mais un it-hat !

Voici donc une petite sélection rien que pour votre scalp :

© Asos, Topshop, Féger, Paul Smith.

Chapeau beige à bords larges, 29,12 €, Asos.

Bonnet de trappeur, 22 €, Topshop.

Haut-de-forme en feutre, 89 €, Féger.

Serre-tête en sequins, 19,85 €, Asos.

Chapeau melon, 220 €, Paul Smith.

Bibi à pompon, 26,47 €, Asos.

Infligé par l’Executive pétasse

Publicités

2 Réponses to “Mon beau chapeau… l’atout fashion de la rentrée”

  1. Les Dédées 24 août 2010 à 13:04 #

    Un chapeau, chouette un chapeau ! Je vote pour le IT -HAT immédiatement (on devrait y consacrer une apge FB, ne trouvez vous pas ?) ! Dans quelques jours on vous présentera une bobine de chantier revue et corrigée façon Dédées, avec de la mode des années 50 : du (beau et élégant) chapeau, il y en aura en veux-tu en voilà ! Encore un peu de patience !… Anne des Dédées

Trackbacks/Pingbacks

  1. La pensée positive de la rentrée | Arsenic et Petites Culottes - 27 août 2010

    […] y a encore de très beaux jours en septembre), et y ajoute des pantalons bien coupés, des chapeaux à gogo, des châles et écharpes, des boots, des trenchs… Bref, plein de nouveaux joujoux pour […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :