Bernard Giraudeau : s’il ne devait en rester qu’un…

22 Juil

Il est mort samedi, emporté par un cancer…

Si j’avais été un homme, j’aurais aimé être Bernard Giraudeau : séducteur aux yeux bleus tranchants comme l’acier, droit dans ses bottes et dans son regard, écrivain et comédien vagabond, conteur à la voix profonde et pleine de promesses de voyages, marin de cœur qui scrutait des horizons toujours plus lointains.

"Gouttes d'eau sur pierres brûlantes" de François Ozon

A cinquante ans passés, il s’offrait une seconde jeunesse cinématographique avec des rôles forts et décalés. Dans Gouttes d’eau sur pierres brûlantes de François Ozon (2000), il est représentant en assurances, séduit Malik Zidi, se pose en amant tyrannique et joue le triangle amoureux avec Ludivine Sagnier. La même année, il endosse le rôle d’un industriel tout-puissant et charismatique qui poussera doucement son goûteur au crime, dans le thriller très réussi de Bernard Rapp, Une Affaire de goût. Puis La petite Lili de Claude Miller en 2003, ou Je suis un assassin de Thomas Vincent en 2004. Des personnages doux-amers dignes de son talent.

"Ce jour-là" de Raoul Ruiz

Pour ce qui est de la bio, je laisse la parole au Monde. Mon hommage très personnel sera de mettre à jour ce qui est pour moi un chef-d’œuvre : Ce jour-là de Raoul Ruiz (2002).

Une jeune fille noir corbeau, lunaire à souhait (Elsa Zylberstein), hérite d’une fortune qui aiguise les fantasmes de meurtre de sa famille. Face à elle, un tueur diabétique échappé d’un asile, cartable d’écolier en bandoulière (Bernard Giraudeau), embauché pour saigner la belle innocente. Le couple improbable tombe en amour à travers une partie de cache-cache macabre, dans une grande maison froide que ne renierait pas la famille Addams. Une galerie de personnages gothiques et décalés, des scènes absurdes, une photographie léchée, un humour bien noir… et un Bernard Giraudeau lumineux en idiot du village transi d’amour.

Si je ne devais garder qu’un film, ce serait celui-là.

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :