Prenez votre pied avec le đá cầu freestyle

6 Juil

Mais à quoi peut bien servir cette petite plume flashy montée sur « ressort » ? Cet OVNI va tout simplement vous permettre de vous éclater avec vos potes dans un couloir, en gymnase, dans la nature, sur un bout de trottoir ou sur la plage. Grâce à lui, vous allez faire rebondir vos journées d’été.

Chouette, un nouveau jeu ! Pas si nouveau que ça, en fait. Le đá cầu, ou plumfoot, ou shuttlecock (appellation officielle internationale), est un sport populaire en Asie, qui trouve ses origines au XIIIe siècle. Autant dire qu’il est aussi vieux que le tennis et autre badmington, dont l’ancêtre, le jeu de Paume, date de la même époque en Europe. Et pour la légende, il serait né très précisément sur la muraille de Chine, où deux ouvriers, pour passer le temps, se seraient amusés à se renvoyer une pièce emballée dans un mouchoir. Une pièce devenue une plume accrochée à une base qui la lestait.

Femme jouant au da cau dans la rue, au Viêt-Nam

Donc pendant qu’on jouait à la ba-balle, les Asiatiques inventaient une discipline ludique, esthétique et physique, délicieux mélange de kung fu et de footbag (jeu qui se pratique avec une balle en tissu remplie de billes de plastique ou de plomb). Comme pour ce dernier, le principe du plumfoot est de se renvoyer au pied la plume sans la laisser tomber au sol. Un jeu qui donne aujourd’hui lieu à des compétitions, même en France (si, si) : un filet de badmington, en équipe 1/1, 2/2 ou 3/3, avec interdiction d’utiliser bras et mains. Une discipline très sérieuse, donc.

Ennuyeux, le plumfoot ? Pas du tout. Pour renvoyer la plume à tout prix, à vous les retournés aériens, les figures de capoeira, les sauts carpés, les pas chassés, les entrechats… Bref, lâchez-vous façon Bruce Lee ou Nicolas Le Riche. En outre, autant dire que les filles ont toutes leurs chances dans cette discipline ludique qui fait appel à la souplesse et à l’agilité, mais aussi à un certain sens de la chorégraphie. Et c’est sans compter sur les multiples vertus de ce jeu de jongle : il développe la coordination, l’appréhension du corps dans l’espace, et fait travailler tous les muscles du corps. Argument de choc pour les nanas (les mecs sont déjà convertis) : voilà un sport qui va vous permettre de garder la ligne tout en vous amusant et en étant ultra-tendance.

Un jeu ancestral dérivé des arts martiaux, encore méconnu en France, à l’aide d’un objet pour le moins surprenant ? Il n’en fallait pas moins pour que le đá cầu déboule sur le bitume. Parmi les premiers à avoir déterré ce jeu : les élèves des écoles d’art, toujours à l’affût des dernières tendances et autres bizarreries de la contre-culture urbaine, qui jouaient déjà au Cao (plume plus légère que celle de compétition) il y a au moins une quinzaine d’années. Une entrée par une porte ultra-underground. Puis par sa parenté avec les arts du cirque, le đá cầu n’a pas manqué de faire tilter la street culture. Qui y a associé sa philosophie et son état d’esprit « so cool ». Et on sait que street, tendance et mode font bon ménage.

Comme tout bon skater ou graffeur, le « street-plumfooteur » branché a donc son dress code bien urbain. Le représentant de la discpline en version freestyle en France : Da Ca One. L’enseigne distribue ses plumes fluo chez Colette (le top de la hype) et propose tee-shirts et transferts sur le thème du đá cầu. Et côté baskets ? Les Thuong Dinh, en vente chez Citadium ou au Printemps, sont incontournables. Depuis 1957, cette marque vietnamienne de chaussures a participé à l’effort de guerre lors des grands événements qui ont ébranlé son pays et a ainsi atteint le rang de symbole national. Aujourd’hui, le bureau de tendances et de créa Anha a redesigné les pompes de soldats en sneakers culte !

Récupérée par les marques branchées, la petite plume asiatique a de l’avenir.

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

4 Réponses to “Prenez votre pied avec le đá cầu freestyle”

  1. KOALA 10 juillet 2010 à 21:06 #

    Excellente idée pour les vacances avec des enfants ! Me voila partie chez Colette pour m’équiper ! Quand à lever la jambe au dessus de la tête …. on va attendre un peu

  2. Soso 30 juillet 2010 à 15:14 #

    Cool !! j’en amène un dans mes baggages, je m’y voit déjà sur les dunes de la plage de l’ile de Ré!

  3. dacaone 30 juillet 2010 à 18:18 #

    Hey Hey !!! C’est super !! Merci les filles !

  4. Karl L 23 août 2010 à 12:17 #

    pour les Thuong Dinh, j’ai trouvé leur site officiel > http://www.thuongdinh.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :