Coupe du monde de foot : la libération de la femme casée

14 Juin

Depuis vendredi dernier, les hommes ont entamé un véritable marathon télévisuel d’un mois accompagné d’un régime strict à base de bières, pizzas, cris bien virils et insultes en tout genre : la coupe du monde de la Fifa 2010. Pour les femmes célibataires, c’est une tragédie, purement et simplement : les mecs ont déserté les rues où elles trimbalent leurs jolies gambettes fraîchement épilées et leurs jupes légères, et ceux encore présents dans les bars ont le regard englué dans l’écran géant qui retransmet les matchs. Plus une seule œillade séductrice, et chance zéro de se dégotter un étalon. Pourtant, il y en a qui rayonnent : les nanas qui sont en couple depuis des années. Pour elles, c’est une véritable bouffée d’air frais, une fin d’apnée dans leur vie de femme. Le moment où jamais de redevenir des Bridget Jones épanouies durant quatre semaines de pur bonheur.

Votre mec s’est enraciné au fond du canapé, version lobotomisée : vous pourriez insulter sa mère juste à côté de lui qu’il n’y prêterait pas une once d’attention. Ou mieux, il a préféré déserter les lieux pour retrouver des êtres humains qui ne le saouleront pas avec la finale de La Nouvelle Star : ses potes. Savourez ce nouveau célibat, lui ne va pas se gêner.

Une petite partie de poker avec vos friends à vous ?

Votre emploi du temps et votre appartement sont vôtres à nouveau !

  • Oui, vous allez enfin pouvoir vous faire les ongles sans avoir derrière vous cette petite nature qui ne supporte pas l’odeur du dissolvant : « Ha, c’est quoiiii, cette odeur ? C’est horrible ! » Deux heures plus tard : « Ah mais ça pue trop, ce truc !! » Deux jours plus tard : « Je te jure, j’ai encore l’odeur dans les narines. »
  • Enfin, il vous sera également possible de porter autant que vous le voudrez cette jupe vintage qu’il déteste. (« Ca fait pas un peu grand-mère ? » Béotien…)
  • De vous balader dans votre appart armée de ce masque aux feuilles de thé rouge et extraits d’algues d’Hawaï qui vous a coûté vos deux bras, sans essuyer un demi-sourire à la fois moqueur et compatissant.
  • Plus besoin de vous justifier après un coup de téléphone de deux heures avec votre meilleure amie, au cours duquel vous vous êtes évertuée à lui expliquer par le menu combien IL s’est conduit comme un con hier. De toute manière, il est tellement absorbé par le foot qu’il ne veut même plus répondre au téléphone : « Tu le prends ? Ca doit être pour toi : mes potes n’oseraient jamais appeler pendant le match. »
  • Désormais, rentrez de votre virée shopping en arborant fièrement tous vos sacs, déballez-les ostensiblement sur la table du salon et défilez dans la minute avec ces petites merveilles qui vont vous mettre dans le rouge dès le 10 du mois (pas grave, il ne vérifie plus les comptes, ne mange plus et ne sort plus). Fini les retours coupables sur la pointe des pieds et les dissimulations rapides desdits sacs dans un sombre recoin, dont vous ne les ressortirez que quelques semaines plus tard au compte-goutte : « Oh ce truc ? Non, je l’ai depuis super longtemps, mais je le mets jamais. »

  • Vous n’avez plus à avaler deux tablettes de chocolat en 10 minutes top chrono, cachée dans votre cuisine, la tête dans le placard, le cœur battant à l’idée d’entendre ses pas dans le couloir, parce que vous avez bêtement clamé haut et fort il y a trois jours que vous vous mettiez définitivement au régime. Désormais, adonnez-vous à votre gourmandise lovée au fond de votre canapé, comme au bon vieux temps.
  • À l’inverse, vous pouvez librement remplir votre frigo de tofu, graines germées et autres curiosités bio si bonnes pour votre ligne et votre santé, sans qu’un carnivore de bas étage ne passe par-là pour tout mettre dans la poubelle : « Mais je te jure que c’était moisi. Ca avait une drôle de texture et franchement ça sentait bizarre. On n’allait pas le manger quand même !? »
  • Vous pouvez vous caler dans votre vieux fauteuil club si confortable, celui qu’il trouvait si moche et qu’il squatte sans vergogne, et vous faire un marathon comédies romantiques dégoulinantes (même les plus intellos d’entre nous reconnaîtront qu’il est bon de ne pas réfléchir parfois). Vous pouvez aussi pleurer toutes les larmes de votre corps devant ce baiser non échangé si intense. Si, vous pouvez ! Et à grands renfort de reniflements bien bruyants !
  • Votre bande de copains à vous va de nouveau avoir la joie de vous voir débarquer « à l’improviste » pour une de vos mythiques réunions sans fin, dans un resto bien chic dans lequel il n’aurait jamais eu l’idée de vous emmener. Et ce, sans avoir de comptes à lui rendre. Il n’est pas à la maison pour vous accueillir amoureusement : « Tu me demandes toujours d’appeler quand je pars. Et toi, tu n’appelles jamais pour dire que tu rentres ? Je m’inquiétais, moi, t’as vu l’heure ? »
  • Une vieille habitude va enfin faire son grand come-back : vous ronger les ongles de pied devant le film du jeudi soir. Un rituel abandonné dès votre emménagement ensemble : soit il trouve ça dégoûtant, soit il vous voit comme un monstre de foire.

  • Les démons de la danse et du chant vont de nouveau vous posséder : il est grand temps de vérifier devant votre miroir que vous n’avez pas perdu cette voix puissante et ce déhanchement furieux qui faisaient votre fierté secrète. (Un jour, un producteur passant dans votre rue entendrait votre chant de sirène et ferait de vous la nouvelle Beyoncé : n’oubliez pas de laisser votre fenêtre entrouverte.)
  • Votre copine Céline va enfin découvrir votre intérieur. Oui, vous avez invité à dîner à la maison celle qu’il déteste le plus au monde : « Je ne comprends pas comment tu peux être amie avec elle, elle est chiante. »
  • C’est le moment rêvé pour vous épiler tranquillement à la cire en plein milieu de votre salon (un bon film ou une série, ça calme l’échauffement de la peau), sans risque de vous ébouillanter ou de vous arracher une aisselle parce que votre moitié rentre à la maison dans 15 minutes.
  • Le sex toy planqué sous une latte du parquet va enfin pouvoir être étudié de très prêt. Il était temps, car vous êtes bien la seule à sourire bêtement quand vos amies échangent leurs expériences dans ce qui ressemble fort à un épisode de Sex and the City. Même Charlotte York en a déjà testé un. Non, vous ne mourrez pas idiote !
  • Enfin, et c’est le secret ultime pour une nana casée, vous pouvez rejoindre vos copines pour une soirée foot, avec maquillage bleu-blanc-rouge, petits shorts sexy, sushis et champagne.

Des pratiques qui, à défaut de rester secrètes, peuvent au choix casser votre image glamour, déstabiliser votre mec, voire entraîner une rupture. Et que vous avez dû, à regret, mettre au placard avec votre célibat. Alors, les filles, profitons de la désertion des hommes, et prions pour que l’équipe de France aille le plus loin possible… au moins jusqu’aux soldes d’été.

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :