Le mojo de Vanessa

18 Mar

C’est la fille que tout le monde aime, excepté peut-être Judith Godrèche. Pourtant, elle a tout pour qu’on la déteste. Question : alors d’où vient cette sympathie ? Afin de percer son secret, j’ai opté pour une enquête méthodique (fi des « mais elle est trop chou »).

État civil :

  • Nom : Paradis
  • Prénom : Vanessa
  • Âge : 37 ans
  • Je suis remontée aux origines… avec un nom comme Paradis (une vraie promesse !), c’était inévitable. La vanesse (« vanessa » en italien) est un « papillon diurne très coloré et rapide ». Séduisant, non ? Mais quand on y regarde de plus près, Vanesse viendrait également de Venisse, un dérivé de Véronique. Et son deuxième prénom, c’est Chantal… Beaucoup moins glamour !
  • En couple depuis X années avec l’un des plus beaux mecs de la terre, j’ai nommé Johnny Depp… En revanche, ça c’est top glamour ! Comment ne pas être jalouse ?

Signes distinctifs : La demoiselle possède 1 mètre 50 de jambes (pour 1 mètre 65 à tout casser, c’est pas mal), elle a une crinière qui ferait pâlir d’envie un Samson (qui, je le rappelle, tirait sa force de sa chevelure), un look très étudié qui a fait d’elle une icône de mode, une silhouette de brindille tout en muscles, et un visage d’ange bien sexué. Et tout ça bien sûr sans avoir l’air d’y toucher : « oh mes cheveux, je m’en occupe très peu, je les attache vite fait avec un élastique, c’est plus pratique », « je mange absolument tout ce que je veux, je suis très gourmande », « le matin, je m’habille vraiment à la va-comme-je-te-pousse en prenant la première robe H&M que je trouve ». Vanessa est une simulatrice. Car quand on a John Nollet comme coiffeur et Karl Lagerfeld comme « habilleuse » (toutes mes excuses, Karl), c’est qu’on sait ce qu’on fait avec ses cheveux et avec son dressing.

Fréquentations : Partout dans sa bio, des hommes et encore des hommes. Cette fille leur doit tout, elle a eu un nombre incalculable de pygmalions : Gainsbourg, Kravitz, Bashung, Lagerfeld, Leconte, -M-, Mondino… La petite ne pourrait-elle rien faire sans un manitou ? On est en 2010. La femme d’aujourd’hui n’a besoin de personne, elle se forge par elle-même et grogne sur le premier mec qui veut l’aider à porter sa valise (même lorsque celle-ci pèse 10 tonnes, question de dignité). Preuve que la star est sous influence.

Profession : Chanteuse, égérie, actrice, mère au foyer… Que dire, sinon que cette fille vit plusieurs vies en une seule alors que nous, simples mortelles, avons dû annuler la sortie entre potes car le bambin est malade. Tu ne la détestes toujours pas ?

Faits : Ultime recherche dans ce dossier à charge, je vais voir L’Arnacœur, de Pascal Chaumeil, sorti hier en salles. Je ne suis pas fan de comédie romantique, l’affiche ne m’attire pas du tout, mais les critiques sont élogieuses. Un peu trop pour que ça attise ma curiosité. Une semaine de promo intensive : Vanessa y a mis du sien, j’y mets du mien. La salle est bondée (j’apprends aujourd’hui, sans étonnement, que le film a fait un démarrage du tonnerre, sans aller jusqu’à concurrencer Avatar quand même). Verdict : une comédie drôle (pléonasme ? Pas tant que ça), rythmée et légère, des seconds rôles essentiels (Julie Ferrier et François Damiens en tête), un Romain Duris qui affirme son talent comique (déjà bien esquissé dans L’auberge espagnole ou Les poupées russes)… J’attendais/espérais un peu plus de tension sexuelle entre nos deux French sex-symbols. (Romain sait-il un peu trop que Vanessa, c’est une star et c’est chasse gardée ?) A l’arrivée, un film agréable et honnête qui a sa place sur les  écrans en ce moment. Pas de quoi non plus hurler au génie. Pourtant, les journalistes ciné en font presque LA rom com de l’année. Pourquoi ? Un mot revient dans les papiers : le « charme » du film, mais aussi de Romain (bien sûr) et de Vanessa (surtout).

Conclusion : Et comment tu expliques ça, le charme ? J’en suis pour mes frais. La vérité c’est que, moi aussi je suis débilement fan de Vanessa : sa personnalité, sa douceur, sa discrétion, son humour, son style, sa vie, son couple attendrissent mon cœur de bobo midinette. Moi aussi je veux baguenauder dans les champs du Sud de la France en portant du Chanel, moi aussi je veux deux enfants de Johnny Depp, je veux être portée par les hommes de ma vie, vivre d’amour et d’eau fraîche avec mon pirate de mec, avoir un rire de grelot et une petite voix fragile, avoir un corps de liane… être adorable. Plutôt que ma jalousie, cette fille force mon admiration, car elle a du chien. Et ce n’est pas Austin Powers qui dira le contraire : le mojo, tu l’as ou tu l’as pas.

Dépeint par l’intégriste culturelle

Publicités

5 Réponses to “Le mojo de Vanessa”

  1. jaeck-py 18 mars 2010 à 11:21 #

    Je l’adorteste.
    merci pour ce billet, j’ai passé un bon moment.

  2. AnSô 18 mars 2010 à 12:19 #

    Merci pour ce joli moment en compagnie de Vaness’. Moi aussi j’ai envie de bagueunauder dans les paturages en Chanel, mais en attendant, et suite à votre article j’irai d’abord voir l’Arnacoeur !

  3. @nnoushka 19 mars 2010 à 11:47 #

    J’ai vu l’arnacoeur hier et j’ai beaucoup aimé! Je pense que c’est la vraie première comédie sentimentale et romantique française de l’histoire du cinéma français lol! Bon j’adooooore aussi Vanessa Paradis et cet article…..donc moi pas objective sans doute!

  4. isa 29 mars 2010 à 11:00 #

    Troooop cool cette Van !!!Jl’adore …Pis on s’en fout de la Godreche !Jalouse surement …
    Et cette photo magnifique d’elle s’allumant un cigario …LA classe !tout simplement .

Trackbacks/Pingbacks

  1. Une nuit avec Vanessa Paradis | Arsenic et Petites Culottes - 3 janvier 2011

    […] que Vanessa, moi à la base, je ne l’aime pas (contrairement à l’Intégriste culturelle). Pourtant lorsqu’on entend quelques mesures de Que fait la vie ou de Scarabée tiré du best […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :