Les séries US à voir absolument

15 Mar

© True Blood

Si vous continuez à suivre Gossip Girl, Desperate Housewives ou Lost, c’est bien, mais il faut désormais penser à monter en gamme (surtout pour cette dernière qui diffuse son ultime saison aux États-Unis). Il est plus que temps en effet de vous initier à des séries plus intimistes (et parfois confidentielles), qui prennent le contre-pied, au moins en apparence, des grosses machines de guerre des méga-studios ne sachant plus quoi faire subir à leurs personnages au terme de deux saisons.

À la question « Chéri(e), on fait quoi ce soir ? », vous pouvez maintenant répondre : « Bah, on commence la saison 1 de Mad Men, non ? » Alors, tous à vos plateformes de streaming et autres logiciels peer to peer, car quand on a deux ou trois excellentes saisons à mater pour finir l’hiver, c’est encore meilleur !

Voici trois propositions, à mes yeux, incontournables !

Mad Men

Le pitch : Dans le New York du début des années 60, l’agence publicitaire Sterling Cooper cartonne. Don Draper (ndlr : interprété par le beau gosse Jon Hamm) en est un des dirigeants, mais c’est aussi un usurpateur d’identité au passé mystérieux. Son instinct et son charisme séduisent autant les femmes qui l’entourent que les entreprises qu’il courtise.

Intérêt : Outre le charme indéniable du personnage principal, cette série a une véritable ambition sociologique. Le téléspectateur devient témoin historique des balbutiements du marketing grâce à des personnages qui collent au plus près à leur époque (chacun fume 700 clopes par épisode, et leurs toilettes – vintage, of course – sont ma-gni-fiques !).

C’est pour qui ? Ceux qui apprécient les drames psychologiques un peu lents, genre Six Feet Under, et les productions à haute valeur ajoutée visuelle et sonore : Mad Men vient de rafler le troisième Golden Globe consécutif dans sa catégorie, et le superbe générique (repris pour le spot publicitaire d’Eau Sauvage avec Alain Delon) est signé RJD2. Que du lourd.

True Blood

Le pitch : Dans un monde où humains et vampires cohabitent avec difficulté, Sookie Stackhouse (Anna Paquin), petite serveuse télépathe vivant dans un bled paumé au fin fond de la Louisiane, aime d’amour Bill le suceur de sang (Stephen Moyer). Les vampires vivent désormais au grand jour (mais toujours pendant la nuit) et les tensions entre les « races » s’exacerbent inexorablement malgré l’apparition d’une boisson de synthèse censée se substituer au sang humain, le Tru Blood.

Intérêt : Alors, je sais, dit comme ça, ça a l’air d’un énorme nanar. Mais ne vous y trompez pas ! True Blood est une série hyper bien sentie, tournée dans le décor pas banal des bayous de Louisiane, à la fois réaliste (!) et complètement barrée. Mention spéciale au personnage du cuisinier gay incorrect Lafayette (Nelsan Ellis). C’est bien simple : c’est mon personnage préféré, toutes séries confondues.

C’est pour qui ? Ceux qui ont envie de sortir leur sac à vomi quand ils entendent parler de Twilight, mais qui n’ont rien contre une bonne vieille histoire de vampires intelligemment servie.

Breaking Bad

Le pitch : Walter White (Bryan Cranston) est un professeur de chimie chahuté par ses élèves, qui vit avec son fils handicapé et sa femme enceinte. Lorsqu’on lui diagnostique un cancer en phase terminale, sa vie (de merde) s’effondre. Ce loser de la classe moyenne pète alors une durite et décide de se lancer dans la confection de méthamphétamine pour subvenir aux besoins de sa famille.

Intérêt : Sous la chaleur étouffante du Nouveau Mexique, on aime à retrouver l’excellentissime papa de Malcolm dans ce rôle de cinquantenaire en pleine crise existentielle. Les connaisseurs ont déjà adoubé Breaking Bad comme LA série politiquement incorrecte du moment. De quoi mettre Weeds au placard.

C’est pour qui ? Bah, c’est pour toi, non ?

  • La saison 3 de Mad Men est actuellement diffusée sur AMC aux États-Unis.
  • La diffusion de la saison 3 de True Blood débutera en juin prochain aux États-Unis.
  • La deuxième saison de Breaking Bad vient de débuter aux States au mois de janvier.

Infligé par l’Executive pétasse

Suivez L’Executive Pétasse sur Twitter

Publicités

2 Réponses to “Les séries US à voir absolument”

  1. L'intégriste culturelle 21 mars 2010 à 10:05 #

    A la lecture de l’article, j’ai commencé « True Blood », je suis déjà à la deuxième saison. Je suis complètement « à crocs » !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Série : l’avénement des seconds rôles « Arsenic et Petites Culottes - 31 octobre 2011

    […] déjà eu l’occasion de vous parler de la série True Blood, de ses excès d’hémoglobine et de Lafayette, un de ses persos, secondaire certes, mais tout […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :