Un mec, ça met quoi comme vêtements ? Part II

10 Mar

Comme promis, je poursuis mon enquête d’investigation dans le dressing des hommes, tout ça dans l’espoir de pouvoir baliser le style de mon mec à moi. Et cette fois-ci, cap sur le hobo, le dandy rock et le trendy geek. Mais depuis quand les mecs ont-ils un look ? Depuis 2010, on vous dit !

————————

SHOPPING HOBO

Le hobo est à 2010 ce que le rasta a été aux années 90. Ce semi­-clodo des quartiers bobos s’entiche de toutes sortes de vêtements, si tant est qu’ils se réfèrent à une culture lointaine (et si possible ancestrale). Il portera d’ailleurs ses havaïanas 8 mois par an sous prétexte que c’est la mode à São Paulo. Grigris, boubous, turbans et chaussures de gaucho équatorien : la sape chez lui, ça doit raconter l’histoire de quelqu’un de très pauvre et dont le peuple a beaucoup souffert. Plus bohème que bourgeois, c’est souvent lui qui te taxe des clopes à 2 heures du mat’ parce qu’il n’arrive plus à rouler son Amsterdamer. Bonne nouvelle : le hobo est le dernier mâle à assumer une esthétique romantique au quotidien.

Look silhouette Asos ; trilby en paille, Hackett, 63,16 € ; tunisien tie and dye, Zadig & Voltaire, 95 € ; sandales, Asos, 35,37 € ; jean bleach, Asos, 39 € ; sac Ally Capellino, Jeremy Satchell, 218 €.

————————

SHOPPING DANDY ROCK

Digne représentant des looks classe et étriqués signés Hedi Slimane, le dandy rock est souvent un grand dépressif qui se la pète presqu’autant que le preppy Neuilly. Et pour cause, il revendique comme ce dernier un héritage, mais d’une tout autre nature. A travers son pantalon cigarette et son jean slim, c’est l’esprit des Beatles et de Pete Doherty qu’il invoque ; ses tee-shirts grungy-arty sont une ode commune à Kurt Cobain et Lou Reed ; et ses Wayfarer… bah, c’est sans doute pour ressembler à Philippe Manœuvre, hein ! Bref, le dandy rock dit « fuck off » à tous ses contemporains parce qu’au fond il aurait préféré vivre au temps du Swinging London. Dommage pour sa poire…

Look silhouette Asos ; lunettes de soleil, Tom Ford, 285 € ; veste, Maison Martin Margiela, 1 015 € ; chaussures argentées, Hugo Boss, 251,37 € ; tee-shirt Heartsrevolution Classy, Kitsuné, 45 € ; pantalon noir, Lanvin, 405 €.

————————

SHOPPING TRENDY GEEK

Indéniablement décomplexé du bulbe, le trendy geek a fait du kitsh son ADN vestimentaire. Lunettes de vue façon comptable des années 50, pantalon en velours côtelé rehaussé de bretelles et d’un pull jacquard couleur rouille : ce Midas de la mode change les pièces les plus IGNOBLES en hits fashion. Son coup de maître : avoir réhabilité la superposition de carreaux de différentes natures. Et en plus, on en redemande. Pas de doute, le modeux made in 2010, c’est lui !

Look silhouette Kanye West ; cardigan marine, APC, 150 € ; chemise vichy, Sandro, 110 € ; cravate slim, Asos, 8,84 € ; pantalon en velours vert, Adam Kimmel, 365 € ; lunettes rétro Master Club Demi Clear Lens, chez Urban Outfitters, 15 £.

Infligé par l’executive pétasse

Publicités

2 Réponses to “Un mec, ça met quoi comme vêtements ? Part II”

  1. serialbloggueuse 11 mars 2010 à 04:52 #

    un vrai blog de pro!
    a quand le magazine papier???
    bravo les filles!

  2. J'AdOre par Marjorier 13 mars 2010 à 04:52 #

    Super blog! 🙂 Bonne continuation!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :