Je fantasme sur la présidente du Medef

28 Fév

Après avoir décrypté mon propre rêve en ligne, j’ai reçu de nombreux courriers d’appel à l’aide de lecteurs, me demandant d’être éclairés sur la signification de leurs messages oniriques. Je me propose donc, grâce à mes qualités innées de parapsychologue, de leur livrer mon analyse.

Voici ce que vient de m’écrire Giorgiana (son nom a été volontairement modifié pour préserver son anonymat) : elle est très inquiète depuis qu’elle a rêvé, il y a peu, qu’elle passait une nuit d’amour torride avec Laurence Parisot, la représentante du syndicat patronal.

Chère Giorgiana,

Vous me décrivez, dans votre longue lettre, ce songe étrange qui depuis vous perturbe : vous vous retrouvez, le temps d’une nuit, entre les bras de la présidente du Medef, et trouvez cela excitant. Vous vous dites très choquée, me précisant que vous êtes une syndicaliste de gauche très active dans votre entreprise.

Tout d’abord, Giorgiana, envisageons, peut-être, la piste d’une homosexualité latente. Mais alors, me direz-vous, pourquoi fantasmer sur Laurence Parisot plutôt que sur Madonna ? Tout d’abord, je vous répondrais que la chanteuse de Like a Virgin a pris un sacré coup de botox ces derniers temps, et que si elle reste symbole, ce n’est plus du sexe. Non, si vous avez choisi la patronne des patrons comme actrice de votre fantasme, c’est parce qu’au fond, vous avez un profond besoin de vous faire diriger : votre désir inconscient est de vous faire dominer en amour par quelqu’un qui maîtrise toute chose. Avez-vous eu une figure maternelle imposante, Giorgiana ? Ou encore une professeure de mathématiques psychorigide ? Cela est bien possible.

Seconde piste : vous n’assumez pas vos pulsions de droite. Connue comme une militante de gauche active par vos employeurs et vos collègues, si vous rêvez secrètement de faire virer le patron, c’est pour prendre sa place. Vous voulez pactiser avec ce qui pour vous représente le diable, pour pouvoir maitriser à votre tour. Pour désamorcer ce conflit, je vous conseillerais, chère Giorgiana, de prendre votre carte au Modem.

Si vous-même avez rêvé d’un représentant syndical (ou pas), écrivez-moi sur notre page Facebook.

Imaginé par l’Indécise karmique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :