Je suis jalouse de Beth Ditto

26 Fév

« BIG IS BEAUTIFUL ». Derrière ce slogan usé jusqu’à la corde (et limite navrant), on vient finalement de toucher à quelque chose. Là, aujourd’hui. En 2010. Pour preuve, une succession de micro-événements m’amène à penser que les mentalités vis-à-vis de la taille 42 et plus changent, au moins un petit peu :

  • En 2006, la Fashion Week espagnole impose un poids minimum pour les mannequins, réagissant ainsi à la mort de deux tops des suites de leurs troubles anorexiques.
  • 2009 : le groupe de culs-terreux (ils sont originaires de l’Arkansas) The Gossip fait un carton planétaire, emmené par le charisme survolté (et ultra-glamour !) de leur très « oversized » chanteuse  Beth Ditto (en photo ci-dessus). La demoiselle ne cache d’ailleurs pas plus ses formes que son amour pour les tenues ultra-moulantes et provocatrices. Rafraîchissant !
  • En octobre 2009, Brigitte, le magazine féminin le plus vendu en Allemagne, annonce qu’il remplacera en 2010 la totalité des mannequins osseux figurant dans ses pages par « de vraies femmes », et ce de manière DÉFINITIVE. Cerise sur le gâteau : l’hebdomadaire tient sa promesse !

En deux mille ans d’histoire, les mensurations idéales de la femme ont été à géométrie TRÈS variable. Si le nouveau chiffre d’or 2.0 reste le 36, il semble qu’une place de choix est en train de se créer pour « les autres ». Vous, moi, Beth Ditto. Si cette quête d’une nouvelle esthétique sans os apparents me grise, je garde quand même une réserve. N’est-il pas bizarre que l’on tolère davantage la femme ronde « par nature » que celle « qui a grossi » ? Derrière cet état de fait nos sociétés valorisent sans doute l’hyper-contrôle (de notre vie, de notre image et de notre corps) par-dessus tout. Et celles qui n’y parviennent pas sont regardées comme des nanas en situation d’échec. Pire, les campagnes contre l’obésité (qui certes est une pathologie) finissent par faire assimiler la femme bien pleine à quelqu’un de malade, dont les « problèmes » doivent être réglés à tout prix.

Mais les malheureuses qui prennent 20 kilos d’un coup sont-elles obsédées par une perte de poids rapide et durable parce qu’elles sont réellement mal dans leur corps ou bien parce LES AUTRES ne tolèrent pas ce changement physique ? Food for thought…

Je suis de celles qui prennent et perdent un quintal en un battement de cil : séjour prolongé au État-Unis (+ 10 kilos), chagrin d’amour (- 7 kilos), bonheur conjugal (+ 8 kilos), grossesse (+ 15 kilos), accouchement (- 8 kilos), régime Dukan (- 5 kilos). En bonne enfant du siècle, je VEUX contrôler mon image et rentrer dans le moule bien trop étroit de la taille 38… Et pourtant, j’envie Beth Ditto et son girl power de toutes mes forces.

Le groupe The gossip sera en concert le 25 mai prochain au Zénith à Paris.

Infligé par l’Executive pétasse

Publicités

8 Réponses to “Je suis jalouse de Beth Ditto”

  1. serialbloggueuses 26 février 2010 à 18:47 #

    quelle rythme! super article j’adore!

  2. mlle quincampoix 28 février 2010 à 10:58 #

    je viens de découvrir votre blog et déjà je suis adepte !
    j adore le ton et votre style d écriture

    je vous rejoins a 100% dans votre article !

    • L'intégriste culturelle 28 février 2010 à 19:25 #

      Merci beaucoup pour vos encouragements, le but étant d’écrire les articles qui nous font plaisir et non ceux commandés par nos rédactions respectives. Cette liberté de ton nous fait du bien et nous espérons qu’il en est de même pour ceux qui nous lisent.

  3. @nnoushka 28 février 2010 à 13:09 #

    argh! Je ne vais rien dire car j’ai le même poids depuis plus de 10 ans et j’ai 40 ans! j’ai fait le régime Dukan pendant 1 mois l’été dernier et j’ai perdu 4kg, repris à Noel pour mes 40 ans lol mais jene le referai pas, le yoyo non merci!

    • L'intégriste culturelle 28 février 2010 à 19:28 #

      Aaaah, merci. La transition est parfaite pour vous dire que deux d’entre nous ont pourtant testé le régime Dukan (ce qui est peut-être à l’origine de cet article sur Beth Ditto). Avec plus ou moins de succès. Et ce sera l’objet d’un article à paraître cette semaine…

  4. Alice 3 mars 2010 à 12:34 #

    Et le concert au Zénith est déjà complet, snif snif !! Super groupe, super leadeuse, super article d’ailleurs… Malheureusement, les mentalités mettront des années à changer !! Et je tiens à dire que souvent, nous sommes les principales coupables de cette mode des super minces, car nous sommes malheureusement les premières à haïr les bourrelets et à enchaîner les régimes… Alors certes, on essaye de nous dire que big peut être beautiful mais ça ne fait que nous torturer davantage : big is beautiful mais faut que j’assure cet été en bikini…

  5. chrodegang 25 mars 2010 à 13:00 #

    J’ai bien aimé cet article qui résume finalement la situation. On envie Beth Ditto, mais en attendant de s’assumer comme elle, on va tenter le 38 (je plaide coupable!)! J’ai réussi à me détacher de ça mais ça m’a pris bien des années! En gros, le temps de comprendre à long terme que je ne serai jamais mince, donc qu’il est inutile de s’acharner. Mais si mon corps avait un peu plus coopéré, j’en serais sans doute encore à surveiller mon poids – avouons que c’est pathétique. En ce qui me concerne, le gros problème reste de trouver à se fringuer quand on fait un 40-42 (même pas si catastrophique que ça, hein, moi ça me scandalise qu’on puisse considérer qu’un 42 c’est une « grande » taille) pour… 1m54, avec bonne poitrine, bonnes cuisses, bonne culotte de cheval, mais pourtant bien proportionnée. Une femme quoi, mais en format rétréci. Dur dur! La seule solution pour en finir avec le look sac à patate: j’ai profité de mes études en Angleterre pour faire le plein de fringues spéciales petites, qu’on trouve partout là-bas!

  6. L'executive pétasse 26 mars 2010 à 16:17 #

    Je partage ton mécontentement chrodegang à l’heure où j’en suis réduite à faire minimum 20 cm d’ourlets sur chacun des pantalons que j’achète en France. Notons par ailleurs que si les Anglais ont des collections joliment nommées « petite », les Américains eux pensent aux fortes poitrines avec des robes bustiers à soutien-gorge intégré dans 70 % des cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :