L’écolo féminine part en quête du déo

24 Fév

Après avoir discipliné le cheveu rebelle à grands coups d’argile et de vinaigre, me voilà à l’assaut d’un chapitre ô combien brûlant : le déodorant. Ce petit accessoire innocent qui a fleuri dans nos salles de bains, attaquant la couche d’ozone à grands coup de pschitt fruit de la passion ou vanille des îles, méritait bien un dossier. Car le bon vieux temps où la souriante geisha d’Obao provoquait  le réchauffement climatique en deux pressions sur fond de synthé zen est aujourd’hui dépassé. Nous voici dans l’ère des petits sticks design bourrés de substances cancérigènes.

Mon attention est tout d’abord retenue par la pub Rogé Cavaillès, qui sort son nouvel opus « sans sel d’aluminium ». Deux minutes plus tard, me voici dans la file du monoprix, le précieux élixir en poche. Test : plutôt positif au départ, le déo n’a pas d’odeur, ne laisse pas de trace, en fait il se sent à peine. Trois heures plus tard, je comprends pourquoi. Il n’a aucun effet. Après un cours d’étirements où je n’ai pas osé lever les bras, persuadée que mon odeur de « non-déo » allait faire décamper la salle entière du Club Med Gym, je me décide à poursuivre ma quête du Graal.

J’emploie les grands moyens : direction la parapharmacie, d’où je repars avec le Roller Puressentiel de chez Aromathera, aux composants issus de l’agriculture biologique. Deux heures après, badigeonnée d’une puissante odeur de citronnelle, je suis certaine de faire fuir les moustiques. Pas les odeurs corporelles.

Troisième test : la vendeuse du supermarché bio de mon quartier me chante les louanges de la pierre d’alun. Gros avantage : cette roche à passer sous l’eau avant de la frotter sous les aisselles ne s’accompagne d’aucun emballage… Séduisant. Et le résultat est plutôt satisfaisant. Un seul bémol : être toujours impeccablement épilée pour qu’il soit vraiment efficace et ne pas hésiter à s’en tartiner plusieurs fois par jour.

Plus pratique d’application, le spray « Pierre d’alun », vendu également en parapharmacie. Reste encore à le renouveler quotidiennement, et à ne pas s’attendre à un résultat totalement inodore, auquel nous ont habitués les derniers nés bourrés de paraben et de sels d’aluminium.

Pas de réel miracle, donc, dans l’industrie des anti-transpirants bio. Reste une solution : accepter que nous, humaines coutumières des courses effrénées dans les couloirs du métro, et bien oui, nous ne sentons pas naturellement la fleur de lotus ni la vanille des îles d’Ushuaia. La première qui s’y met gagne un single de la bande originale de la pub Obao.

Imaginé par l’Indécise karmique

Publicités

6 Réponses to “L’écolo féminine part en quête du déo”

  1. BIOMAN 25 février 2010 à 08:23 #

    Un blog « frais », léger et dépaysant.

    Bravo l’indécise & co desperate

  2. karmine 25 février 2010 à 11:55 #

    pour une indécise , étude clinique parfaite!
    bravo pour la fraicheur du ton et l’info en meme temps!
    titre ad hoc!
    Karmine

  3. @nnoushka 25 février 2010 à 17:46 #

    La pierre d’Alun ça fait un moment que je m’y suis mise, et moi je n’ai pas besoin d’en remettre 10 fois par jour vu que je ne suis pas une « transpirante » de nature!….Mais avant j’ai fais le même parcours!

  4. traineuse de pieds dans les blogs.... 3 mars 2010 à 16:54 #

    Ah ah ah, j’aime la lecture parfumée de ce joli petit article ! à quand la solution pour les pieds ??? Petit détour par des solutions typique des montagnes, si vous aviez besoin de référence un jour prochain.

    • L'indecise karmique 3 mars 2010 à 21:38 #

      merci! nous ne manquerons pas de vous contacter quand le sujet sera voté en conf de rédac.

  5. Diane 22 mars 2010 à 15:48 #

    Pas mal, mais pas tout à fait d’accord…
    La pierre d’alun fonctionne, çà dépend des marques!
    J’en ai testé plusieurs et le résultat varie. Il faut continuer les essais!
    Bon courage l’indécise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :